Pa­tience sa­lu­taire avec Mat­thews

Le Journal de Montreal - - SPORTS - KE­VIN DU­BÉ

QUÉ­BEC | Quand Aus­ton Mat­thews a su­bi une luxa­tion de l’épaule gauche, le 27 oc­tobre der­nier contre les Jets de Win­ni­peg, plu­sieurs poo­lers se sont pré­ci­pi­tés pour échan­ger le grand no 34 des Maple Leafs de To­ron­to, ce qui pour­rait fi­na­le­ment s’avé­rer une mau­vaise stra­té­gie !

Le centre ve­dette des Maple Leafs est lit­té­ra­le­ment en feu de­puis son re­tour au jeu et les poo­lers qui ont usé de pa­tience en le conser­vant dans leur ali­gne­ment ne s’en plain­dront pas.

Pour les autres, ça dé­pend. Par­mi les choix dis­po­nibles dans la même ca­té­go­rie que Mat­thews, dans le Pool na­tio­nal de ho­ckey (PNH), on compte John Ta­vares, Claude Gi­roux, Pa­trik Laine et Brad Mar­chand.

Tou­te­fois, à l’heure ac­tuelle, seuls Ta­vares et Gi­roux se dé­marquent réel­le­ment de Mat­thews, mal­gré le fait que ce der­nier ait ra­té un mois d’ac­ti­vi­té. Avant les matchs d’hier soir, Ta­vares et Gi­roux (32 points cha­cun) étaient les meilleurs choix de cette ca­té­go­rie, tan­dis que Mar­chand et Laine comp­taient 24 points, soit le même nombre que Mat­thews !

RYTHME IN­FER­NAL

S’il main­tient cette ca­dence et qu’il joue tous les matchs des Leafs jus­qu’à la fin de la sai­son, Mat­thews ter­mi­ne­rait la sai­son avec 109 points en seule­ment 68 par­ties.

Pour ce qui est des quatre autres joueurs dis­po­nibles dans la ca­té­go­rie, en sui­vant la même pro­jec­tion que Mat­thews, un seul d’entre eux at­tein­dra le cap des 100 points. Avec un rythme cons­tant, Gi­roux ter­mi­ne­rait la cam­pagne 2018-2019 avec 101 points en 82 matchs, tan­dis que Ta­vares (91 en 82), Laine (73 en 82) et Mar­chand (71 en 82) sui­vraient dans l’ordre.

Il faut tout de même de­meu­rer réa­liste. En ce mo­ment, Mat­thews roule à un rythme de 1,60 point par match, soit en­vi­ron la même moyenne que le meilleur poin­teur du cir­cuit, Mik­ko Ran­ta­nen (1,62). Est-ce pos­sible de main­te­nir un tel rythme tout au long de la sai­son ? Pro­ba­ble­ment. Tou­te­fois, l’an der­nier, le meilleur mar­queur de la ligue, Con­nor McDa­vid, a ter­mi­né avec une moyenne de 1,32 point par ren­contre. Il s’agi­rait donc de tout un tour de force.

PHOTO D’ARCHIVES, AFP

Aus­ton Mat­thews a re­pris là où il était avant sa bles­sure du mois d’oc­tobre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.