Mon pre­mier bul­le­tin du CH

Le Journal de Montreal - - SPORTS - – Propos re­cueillis par Ke­vin Du­bé

Nous avons at­teint le tiers de la sai­son dans la Ligue na­tio­nale de ho­ckey et il faut ad­mettre que le Ca­na­dien a sur­pris à peu près tout le monde jus­qu’à pré­sent. Ce ma­tin, je vous offre mon bul­le­tin de cha­cun des joueurs du Tri­co­lore.

Paul Byron : Il est de­ve­nu in­dis­pen­sable pour le Ca­na­dien par sa polyvalence. J’ai même l’im­pres­sion que sans temps de jeu sur l’avan­tage nu­mé­rique, il ré­col­te­rait des points. Ma note : A.

Max Do­mi : C’est l’ac­qui­si­tion de l’an­née chez le Ca­na­dien. Il ré­colte ac­tuel­le­ment en moyenne un point par match. Il mé­rite un A.

Jo­na­than Drouin : Il est en­fin re­de­ve­nu le joueur qu’il était à son pas­sage avec le Light­ning de Tam­pa Bay. Il joue avec confiance et n’a pas peur de faire des er­reurs. De toute évi­dence, il de­vient le lea­der of­fen­sif de l’équipe. Un A pour Drouin aus­si.

To­mas Ta­tar : Après un bon dé­but de sai­son, il a un peu ra­len­ti tout comme tout son trio. Ça de­meure un bon ai­lier, un tra­vailleur hon­nête, et je lui donne un B.

Bren­dan Gal­la­gher : Il compte 13 buts de­puis le dé­but de l’an­née, tous ré­col­tés à force de tra­vail et d’achar­ne­ment. C’est le Gal­la­gher que l’on connaît. Il do­mine avec 107 lan­cers chez le Ca­na­dien, 40, de plus que Max Do­mi. Un B.

An­drew Shaw : Je dois ad­mettre qu’il joue beau­coup mieux que ce à quoi je m’at­ten­dais. Il a dé­bu­té sur le qua­trième trio et a même été lais­sé de cô­té en dé­but de sai­son. Il a réus­si à convaincre l’en­traî­neur de son uti­li­té. Pour ça, je lui donne un B.

DA­NAULT ET « KK »

Art­tu­ri Leh­ko­nen : On en vou­drait plus. Il a réus­si à pro­duire der­niè­re­ment, mais il manque quelque chose. Je lui donne la note de pas­sage, un C.

Phil­lip Da­nault : Il fait le tra­vail. On lui de­mande de jouer sur le deuxième trio et d’être ef­fi­cace en désa­van­tage nu­mé­rique. Pas de doute qu’il a rem­pla­cé To­mas Ple­ka­nec à mer­veille. Sa pro­duc­tion of­fen­sive n’est peut-être pas à point, mais il mé­rite un B.

Jes­pe­ri Kot­ka­nie­mi : Les at­tentes sont énormes dans son cas. Mine de rien, il compte dé­jà 14 points cette sai­son. Il a été uti­li­sé sur l’avan­tage nu­mé­rique der­niè­re­ment, mais ce fut peu concluant. Tout de même un B bien mé­ri­té. Ken­ny Agos­ti­no, Mi­chael Cha­put, Nicolas Des­lau­riers : J’in­clus les trois joueurs en­semble puisque leur ap­port est si­mi­laire. Ils tra­vaillent fort et pro­voquent des choses même s’ils ne marquent pas beau­coup. Un autre B pour ce trio.

Charles Hudon : C’est dom­mage, mais je pense que plus ça avance, plus son ave­nir est ailleurs qu’à Mon­tréal. Un C.

DÉ­FEN­SEURS

Jeff Pe­try : En date d’au­jourd’hui, il a peut-être été le joueur le plus utile du Ca­na­dien de­puis le dé­but de la sai­son. Il a rem­pla­cé We­ber avec brio et est de­ve­nu un in­dis­pen­sable chez le CH. Un A, sans hé­si­ter.

Shea We­ber : Son re­tour change toute la dy­na­mique de l’équipe, en mieux. Il est le gé­né­ral à la ligne bleue. Il ne faut tou­te­fois pas sous-es­ti­mer son âge et j’es­père que le CH lui don­ne­ra des jour­nées de congé d’en­traî­ne­ment à l’oc­ca­sion. Une note par­faite, un A+ pour le ca­pi­taine.

Brett Ku­lak et Mike Reilly : Deux bons pa­ti­neurs. Ku­lak n’a pas sem­blé in­ti­mi­dé de se re­trou­ver à la gauche de We­ber. Quant à Reilly, il dé­montre de belles ap­ti­tudes en contrôle de la ron­delle. Un B.

Vic­tor Mete et Noah Juul­sen : Deux jeunes joueurs qui doivent conti­nuer d’ap­prendre. Ils n’ont rien fait de convain­cant, mais la porte de­meure grande ou­verte. Un C pour les jeu­nots.

Da­vid Schlem­ko et Jor­die Benn : Ouf. Schlem­ko est en dif­fi­cul­té soir après soir tan­dis que Benn se débat pour gar­der sa place dans l’ali­gne­ment. Un C–.

GAR­DIENS

Ant­ti Nie­mi : Il fait son tra­vail. Il est prêt quand on fait ap­pel à ses ser­vices. C’est tout ce qu’on de­mande d’un auxiliaire. B.

Ca­rey Price : Les deux matchs contre Ottawa m’ont prou­vé que le gar­dien du CH est ca­pable de jouer plus. J’ai­me­rais qu’on l’uti­lise comme un vrai nu­mé­ro 1, c’est-à-dire 65 ou 70 matchs par sai­son. Son sa­laire et son âge l’exigent. Un B pour l’ins­tant.

PHOTO D’ARCHIVES, BEN PELOSSE

Le re­tour de Shea We­ber a com­plè­te­ment chan­gé la dy­na­mique chez le Ca­na­dien, en mieux.

BER­GE­RON

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.