Contri­bu­tion mi­nime

Les joueurs rap­pe­lés du Ro­cket peinent à ré­col­ter des points

Le Journal de Montreal - - SPORTS - Jo­na­than Ber­nier JBer­nierJDM jo­na­than.ber­nier @que­be­cor­me­dia.com

Si l’échéan­cier pré­vu au dé­part de­meure in­chan­gé, Jo­na­than Drouin et Paul By­ron de­vraient être en me­sure de re­ve­nir au jeu la se­maine pro­chaine. Voi­là qui fe­ra le plus grand bien au Ca­na­dien.

Res­pec­ti­ve­ment bles­sés à un poi­gnet et à un ge­nou, Drouin et By­ron sont sur la touche de­puis la mi-no­vembre. Leur ab­sence, à la­quelle s’est ajou­tée en cours de route celle de Joel Ar­mia (de re­tour) et de Bren­dan Gal­la­gher (dont la si­tua­tion de­vient de plus en plus mys­té­rieuse), a rap­pe­lé à quel point le manque de pro­fon­deur du Ca­na­dien est criant.

Quand Claude Ju­lien est obli­gé, au grand dam de plu­sieurs par­ti­sans, d’uti­li­ser Jor­dan Weal et Nick Cou­sins au sein de la même uni­té en avan­tage nu­mé­rique, c’est la preuve que ses op­tions sont plus que li­mi­tées.

Il faut dire que l’aide ob­te­nue de la part des joueurs rap­pe­lés du Ro­cket, l’équi­peé­cole de la Ligue amé­ri­caine, a été plu­tôt ti­mide. De­puis le dé­but de la cam­pagne, les huit joueurs rap­pe­lés de la fi­liale n’ont ins­crit que cinq points en 67 matchs (moyenne de 0,07 point par ren­contre).

Dale Weise est le plus pro­duc­tif avec trois passes. De son cô­té, Ryan Poeh­ling est le seul bu­teur du groupe (une réus­site en 23 matchs).

POINTS PER­DUS

Bien sûr, on ne peut de­man­der à des jeunes in­ex­pé­ri­men­tés et des vé­té­rans mar­gi­naux de traî­ner l’équipe sur leurs épaules.

Tou­te­fois, con­si­dé­rant que 13 des 20 der­niers re­vers de l’équipe ont été en­cais­sés par l’écart d’un but (dans trois autres cas, par un but dans un fi­let dé­sert), on peut es­ti­mer qu’une contri­bu­tion à peine plus sou­te­nue au­rait per­mis aux Mont­réa­lais de grap­piller quelques points de plus ici et là.

Le Ca­na­dien ne se­rait pro­ba­ble­ment pas à huit points d’une place en sé­ries éli­mi­na­toires (avant les matchs d’hier).

D’ailleurs, de­puis le 16 no­vembre, date à la­quelle l’in­fir­me­rie a com­men­cé à se rem­plir, le Tri­co­lore a tra­ver­sé deux sé­quences de huit matchs sans vic­toire. De­puis cette date, le Tri­co­lore ar­rive au 22e rang dans la co­lonne des buts mar­qués par match (2,74).

À titre com­pa­ra­tif, il poin­tait au 6e rang (3,53) au terme des ren­contres du 15 no­vembre.

AIDE EX­TÉ­RIEURE

Ailleurs dans l’As­so­cia­tion de l’Est, plu­sieurs équipes ayant eu re­cours à des rap­pels ont ob­te­nu des ren­de­ments avan­ta­geux de joueurs ve­nus en ren­fort. Les Maple Leafs (0,33 point par match), les Bruins (0,31) et les Flyers (0,28) ont ob­te­nu les meilleurs ren­de­ments. Le Ca­na­dien pointe tout juste de­vant les Hur­ri­canes, qui ferment la marche, à 0,05 point par match.

Au sein de la plu­part des for­ma­tions, au moins un joueur a su se dé­mar­quer. À Bos­ton, An­ders Bjork (15 points en 42 matchs) a convain­cu les Bruins de lui faire une place. Idem pour le dé­fen­seur Phi­lippe Myers (14 points en 31 matchs) et Joel Fa­ra­bee (14 points en 39 matchs) chez les Flyers ou même Fi­lip Za­di­na (13 points en 25 matchs) à De­troit.

Puis­qu’il s’agit de jeunes es­poirs, plu­sieurs di­ront qu’ils sont l’équi­valent de Nick Su­zu­ki (27 points en 50 matchs), à la dif­fé­rence que ce der­nier a amor­cé la sai­son dans la LNH. Soit.

Tou­te­fois, le Ca­na­dien n’a pas trou­vé d’équi­va­lence pour les Cur­tis La­zar (8 points en 19 matchs à Buf­fa­lo), Na­than Gerbe (8 points en 14 matchs à Co­lum­bus), Do­mi­nic To­ni­na­to (9 points en 29 matchs en Flo­ride), Pierre Eng­vall (14 points en 27 matchs à To­ron­to).

En fait, il a fal­lu que Marc Ber­ge­vin ait la brillante idée (ou un cou­rage mo­ti­vé par le déses­poir) de mettre Ilya Ko­val­chuk (8 points en 8 matchs) sous contrat pour y ar­ri­ver.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.