Il dan­se­ra aux Os­cars

Le Journal de Montreal - - JM JEUDI - BRU­NO LA­POINTE

Ins­tal­lé à Los An­geles de­puis 2011, Vin­centO­li­vier Noi­seux amorce sa dixième an­née en sol amé­ri­cain avec un contrat bien sym­bo­lique : il dan­se­ra sur la scène du Dol­by Theatre le mois pro­chain à l’oc­ca­sion de la cé­ré­mo­nie des Os­cars.

Les dé­tails, il ne les a pas en­core, igno­rant pour l’ins­tant tout du nu­mé­ro au­quel il par­ti­ci­pe­ra. Mais une chose est dé­jà cer­taine dans sa tête:

« Ça risque d’être as­sez in­tense », souffle Vincent-Oli­vier Noi­seux.

« Je ne sais pas avec qui je vais dan­ser, je ne sais pas sur quelle chan­son… Bref, je ne sais rien. Mais j’ai ac­cep­té sans hé­si­ter. Après tout, ce sont les Os­cars. C’est la plus grosse soi­rée en ville », ajoute-t-il en riant.

OC­CA­SION MAN­QUÉE

Il avait bon es­poir de se re­trou­ver sur cette même scène il y a deux ans, lorsque la chan­son This Is Me, du film The Grea­test

Show­man, dans le­quel il ap­pa­rais­sait, s’est re­trou­vée par­mi les fi­na­listes pour le prix de la meilleure chan­son ori­gi­nale.

Fi­na­le­ment, la chan­teuse Kea­la Set­tle était la seule re­pré­sen­tante du film à mon­ter sur scène pour la per­for­mance, en­tou­rée d’une cho­rale plu­tôt que des dan­seurs du film.

EF­FER­VES­CENCE

Il pour­ra donc fi­na­le­ment goû­ter à cette ef­fer­ves­cence de l’in­té­rieur, lors­qu’il sai­si­ra cette « oc­ca­sion en or ».

« Il n’y a pas sou­vent de danse à la cé­ré­mo­nie des Os­cars, alors c’est la chance d’une vie. Le week-end des Os­cars, c’est ce­lui où Hol­ly­wood tout en­tier ar­rête de res­pi­rer. Le ta­pis rouge est dé­rou­lé, il y a des par­tys par­tout en ville. On res­sent tout ça où qu’on soit à Los An­geles. C’est vrai­ment sur­réa­liste », ex­plique Vincent-Oli­vier Noi­seux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.