La déesse des mouches àfeu à la Ber­li­nale

Le film d’Anaïs Bar­beau-La­va­lette se­ra pro­je­té dans la sec­tion Gé­né­ra­tion Kplus

Le Journal de Montreal - - JM JEUDI - MAXIME DEMERS

La déesse des mouches à feu, nou­veau film de la réa­li­sa­trice qué­bé­coise Anaïs Bar­beau-La­va­lette, se­ra lan­cé en pre­mière mon­diale le mois pro­chain au pres­ti­gieux Fes­ti­val de Berlin, a-t-on ap­pris hier.

Il s’agit dé­jà d’une troi­sième sé­lec­tion à la Ber­li­nale pour Anaïs Bar­beau-La­va­lette. La ci­néaste de 40 ans y a dé­jà pré­sen­té deux de ses films pré­cé­dents : Inch’Al­lah en 2014 et Le ring en 2008.

« On s’aime, Berlin et moi, s’est ex­cla­mé en riant la réa­li­sa­trice, jointe hier après-mi­di. Je suis su­per contente de re­tour­ner à la Ber­li­nale pour pré­sen­ter mon nou­veau film. C’est un fes­ti­val que j’aime et qui a une sen­si­bi­li­té so­ciale qui cor­res­pond bien à ce que je fais. »

Même si la sé­lec­tion de son film n’a été an­non­cée qu’hier ma­tin, Anaïs Bar­beau-La­va­lette avait dé­jà ap­pris la bonne nou­velle il y a quelques jours : « J’ai res­sen­ti un ver­tige ac­com­pa­gné d’un sen­ti­ment d’ur­gence parce que le film n’est pas en­core tout à fait ter­mi­né et qu’on va de­voir tra­vailler fort pour le fi­nir avant la pro­jec­tion. Il va être en­core tout chaud quand il se­ra pré­sen­té à Berlin ! »

La déesse des mouches à feu, une adap­ta­tion du ro­man du même titre de l’au­teure Geneviève Pet­ter­sen, suit le par­cours d’une jeune fille de 16 ans (jouée par Kel­ly Dé­peault) qui entre de plein fouet dans l’ado­les­cence au mo­ment où ses parents se sé­parent.

Le film se­ra pro­je­té dans la sec­tion com­pé­ti­tive Gé­né­ra­tion Kplus, un vo­let du fes­ti­val ré­ser­vé aux oeuvres por­tant un re­gard sur la jeu­nesse. C’est dans cette même sec­tion que les films Une co­lo­nie de Geneviève Du­lude-De Celles et Les rois

mon­gols de Luc Pi­card ont été pro­je­tés au cours des der­nières an­nées.

PRÉ­SENCE QUÉ­BÉ­COISE

Anaïs Bar­beau-La­va­lette se ren­dra sur place avec les jeunes ac­teurs de son film, dont sa ve­dette prin­ci­pale Kel­ly Dé­peault. Ca­ro­line Né­ron qui ef­fec­tue un re­tour au ci­né­ma en jouant la mère de la jeune hé­roïne du film de­vrait aus­si faire le voyage à Berlin.

Sou­li­gnons que la réa­li­sa­trice et les ac­teurs de La déesse des mouches à feu ne se­ront pas les seuls Qué­bé­cois à fou­ler le ta­pis rouge de la Ber­li­nale cette an­née. La sé­rie té­lé C’est comme ça que je t’aime

(des au­teurs des In­vin­cibles et de Sé­rie Noire), le court mé­trage d’ani­ma­tion Le mal du siècle de Catherine Le­page et le

film Le ving­tième siècle du Mon­tréa­lais

Mat­thew Ran­kin se­ront aus­si pré­sen­tés au fes­ti­val ber­li­nois le mois pro­chain.

La 70e Ber­li­nale au­ra lieu du 20 fé­vrier au 1er mars. La déesse des mouches à feu de­vrait sor­tir au Qué­bec l’au­tomne pro­chain.

PHOTO D’ARCHIVES, CHAN­TAL POI­RIER

La ci­néaste Anaïs Bar­beau-La­va­lette sur le pla­teau de son der­nier film.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.