Une ado réa­li­se­ra son rêve de chan­ter pour le Ca­na­dien

Une Sher­broo­koise in­ter­pré­te­ra les hymnes sa­me­di pro­chain

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - ALEX DROUIN Col­la­bo­ra­tion spé­ciale Le Jour­nal

SHER­BROOKE | Une ado­les­cente de 13 ans s’ap­prête à réa­li­ser son rêve le plus cher : chan­ter les hymnes na­tio­naux lors d’une par­tie du Ca­na­dien au Centre Bell.

« C’est im­mense de chan­ter là-bas et c’est le plus haut som­met que je puisse at­teindre », s’en­thou­siasme Jen­ni­fer Bel­le­rose.

Grande par­ti­sane du Tri­co­lore, elle sou­haite de tout coeur que sa per­for­mance sa­me­di pro­chain à 14 h porte chance aux joueurs de la Sainte-Fla­nelle qui af­fron­te­ront les Pan­thers de la Flo­ride.

« Je vais leur don­ner le plus d’éner­gie pos­sible, comme Gi­nette [Re­no] en sé­ries ! » es­père l’élève de deuxième se­con­daire.

Ce se­ra la consé­cra­tion ul­time pour la Sher­broo­koise qui par­court de­puis trois ans dé­jà les évé­ne­ments spor­tifs afin d’y in­ter­pré­ter des hymnes.

Mal­gré son jeune âge, elle a dé­jà une feuille de route im­pres­sion­nante.

JUS­QU’À DE­TROIT

Lorsque l’a ren­con­trée pour la pre­mière fois en juillet, elle s’ap­prê­tait à chan­ter l’hymne amé­ri­cain lors d’un match du ba­se­ball ma­jeur à De­troit.

« Ç’a tel­le­ment été une belle ex­pé­rience de chan­ter là-bas », dit-elle avec un large sou­rire.

Elle a aus­si chan­té de­vant les Alouettes, de la Ligue ca­na­dienne de football, dans plu­sieurs aré­nas de la Ligue de ho­ckey ju­nior ma­jeur du Qué­bec et de la Ligue amé­ri­caine de ho­ckey aux États-Unis.

L’aven­ture avec le Ca­na­dien a dé­bu­té le len­de­main de sa pres­ta­tion à De­troit alors qu’elle ac­cor­dait une en­tre­vue té­lé­pho­nique à une ra­dio de Mon­tréal.

L’ani­ma­teur lui a de­man­dé si elle sou­hai­tait chan­ter l’hymne au do­mi­cile du Tri­co­lore. Elle a ré­pon­du « oui » sans hé­si­ter.

« Une per­sonne de l’or­ga­ni­sa­tion des Ca­na­diens a ap­pe­lé à la ra­dio pour in­for­mer l’ani­ma­teur que la de­mande de ma fille avait été en­ten­due », ré­sume le père de Jen­ni­fer, Jean-Fran­çois Bel­le­rose.

C’est ain­si que l’ado s’est re­trou­vée sur la glace du Centre Bell le 15 jan­vier pour ef­fec­tuer un test de son.

«EN­FIN!»

« Je me suis dit : “En­fin ! Ça fait tel­le­ment long­temps que j’at­ten­dais ça” », sou­pire celle qui suit des cours de chant de­puis qu’elle a 8 ans.

« Ç’a très bien été et je crois avoir li­vré l’une de mes trois meilleures per­for­mances », dit-elle avec fier­té à propos de son test de son.

Elle est un peu stres­sée, mais pas trop grâce à l’ex­pé­rience qu’elle a ac­quise. Ti­mide de na­ture, elle n’a pas en­core an­non­cé à ses amies qu’elle réa­li­se­ra son rêve sous peu.

« Je trouve ça im­por­tant de sé­pa­rer ma vie de chan­teuse de celle qui se passe à mon école », ajoute-t-elle.

Son joueur de ho­ckey pré­fé­ré reste l’an­cien nu­mé­ro 76 du CH, P.K. Sub­ban, même s’il évo­lue do­ré­na­vant avec les De­vils du New Jer­sey.

« Mon pro­jet ob­jec­tif se­rait de chan­ter lors d’un match des De­vils, l’équipe de mon idole », conclut-elle.

PHO­TOS COL­LA­BO­RA­TION SPÉ­CIALE, ALEX DROUIN ET COUR­TOI­SIE

Jen­ni­fer Bel­le­rose de­vant la col­lec­tion d’ob­jets de ho­ckey de son père, dont un siège de l’an­cien Fo­rum si­gné par Jean Bé­li­veau. En mor­taise, l’ado a réa­li­sé des tests de son au Centre Bell plus tôt en jan­vier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.