Non, la Com­mis­sion n’avait pas tout ré­vé­lé

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS -

L’énon­cé

« Ce qui a été ren­du pu­blic la se­maine der­nière, tout ça avait été ren­du pu­blic de­vant la com­mis­sion Char­bon­neau. Tout ça avait dé­jà été dit. »

Les faits

C’est faux. Les al­lé­ga­tions pré­sen­tées par l’UPAC pour ob­te­nir un man­dat de per­qui­si­tion, pu­bliées in­té­gra­le­ment dans Le Jour­nal la se­maine der­nière, ré­vèlent de nom­breux élé­ments qui n’ont ja­mais été ci­tés à la com­mis­sion Char­bon­neau. Entre autres :

√ À la de­mande de Marc Bi­beau,

Li­no Zam­bi­to au­rait fait pres­sion pour qu’une com­mis­sion sco­laire re­nou­velle un bail dans un im­meuble ap­par­te­nant à M. Bi­beau.

√ Se­lon Li­no Zam­bi­to, M. Bi­beau af­fir­mait par­ti­ci­per au choix des mi­nistres de Jean Cha­rest.

√ Se­lon Luc Be­noit, ex-pré­sident de la firme Tec­sult, M. Bi­beau avait la pré­ten­tion de pou­voir ame­ner un mi­nistre à « chan­ger de po­si­tion con­cer­nant le mé­tro de La­val ».

√ Clau­dio Vis­sa, de la firme RSW, cor­ro­bore le té­moi­gnage de son col­se­lon lègue George Dick, le­quel Marc Bi­beau les a me­na­cés de leur faire perdre des contrats chez Hy­dro-Qué­bec si leur firme n’aug­men­tait pas leur fi­nan­ceRo­bert ment au PLQ.

√ De plus, Parent, Serge Daigle, Paul La­fleur, ClauPierre dio Vis­sa, Po­mer­leau et Luc Be­noit, tous ci­tés dans les do­cu­ments de l’UPAC, n’ont pas té­moi­gné en pu­blic à la Com­mis­sion.

FAUX

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.