Des riches qui mi­litent pour payer plus d’impôts

Le Journal de Montreal - - ARGENT -

AGENCE QMI | Un groupe de mil­lion­naires et de mil­liar­daires amé­ri­cains, qui mi­litent pour que les plus nan­tis payent da­van­tage d’impôts, a en­tre­pris une of­fen­sive sur la scène in­ter­na­tio­nale afin de ga­gner à leur cause d’autres su­per riches comme eux à tra­vers le monde.

Pro­fi­tant du Fo­rum éco­no­mique mon­dial de Da­vos, Pa­trio­tic Mil­lio­naires a lan­cé l’ini­tia­tive Mil­lio­naires Against Pit­ch­forks (Mil­lion­naires contre les fourches), sous la forme d’une pé­ti­tion à si­gner.

DÉ­JÀ 135 SI­GNA­TURES

Hier après-mi­di, plus de 135 su­per riches Amé­ri­cains avaient si­gné la lettre qui com­mence comme suit : « À nos chers amis mil­lion­naires et mil­liar­daires à tra­vers le monde, il y a deux sortes de gens bien nan­tis dans le monde : ceux qui pré­fèrent les impôts et ceux qui pré­fèrent les fourches [en ré­fé­rence aux fourches his­to­ri­que­ment em­ployées par les pay­sans lors de révoltes contre les riches] ».

« Nous sous­si­gnés pré­fé­rons les impôts. Et nous croyons que, après ré­flexion, vous les pré­fé­re­rez aus­si. »

Les au­teurs de la pé­ti­tion urgent les autres riches d’agir main­te­nant, avant qu’il ne soit trop tard, pour de­man­der des ré­formes fis­cales pour que les mieux nan­tis payent plus d’impôts afin de ga­ran­tir plus d’équi­té avec les classes moins riches.

Ils leur de­mandent de jouer un rôle pour évi­ter no­tam­ment que des riches ne payent pas d’impôts et pour pré­ve­nir l’éva­sion fis­cale.

« Des in­éga­li­tés ex­trêmes et dé­sta­bi­li­santes se dé­ve­loppent à tra­vers le monde, peut-on lire dans leur lettre. Au­jourd’hui, il y a plus de mil­liar­daires sur terre que ja­mais au­pa­ra­vant, et ils contrôlent plus de ri­chesse qu’ils n’en ont ja­mais eu. Pen­dant ce temps, les re­ve­nus de la moi­tié la plus pauvre de l’hu­ma­ni­té res­tent pra­ti­que­ment in­chan­gés. »

CA­TAS­TROPHE CLI­MA­TIQUE

L’ini­tia­tive Mil­lio­naires Against Pit­ch­forks sou­ligne que dans plu­sieurs pays, les ten­sions cau­sées par les in­éga­li­tés « ont at­teint des ni­veaux de crise ».

« Une faible confiance so­ciale et un sen­ti­ment d’in­jus­tice gé­né­ra­li­sée ré­duisent la co­hé­sion so­ciale. [...] La dy­na­mique qui en ré­sulte ga­ran­tit que la com­mu­nau­té mon­diale ne ré­pon­dra pas de ma­nière adé­quate à la ca­tas­trophe cli­ma­tique im­mi­nente. Ce se­ra dé­sas­treux pour tout le monde, y com­pris les mil­lion­naires et les mil­liar­daires. »

Les au­teurs de la pé­ti­tion sou­tiennent que la phi­lan­thro­pie « se­ra tou­jours un sub­sti­tut in­adé­quat de l’in­ves­tis­se­ment gou­ver­ne­men­tal » et que ce sont « les impôts [qui] sont le meilleur [moyen] d’as­su­rer un in­ves­tis­se­ment adé­quat dans les biens dont nos so­cié­tés ont be­soin ».

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.