Bel ef­fort pen­dant... 40 mi­nutes

Le Journal de Montreal - - SPORTS - JEAN-FRAN­ÇOIS CHAU­MONT JFC­hau­montJDM

Nick Su­zu­ki avait écou­té le dis­cours de Claude Ju­lien im­mé­dia­te­ment après le match. Le jeune centre de 20 ans sa­vait que le sort de cette ren­contre s’était joué au deuxième vingt.

« Oui, nous avons per­du ce match en deuxième pé­riode, a dit Su­zu­ki. Nous étions très brouillons. Nous ve­nions de connaître deux bons en­traî­ne­ments, mais nous avons man­qué de vi­gueur en deuxième. Nous avons re­bon­di en troi­sième pé­riode, mais il était un peu tard. »

En confé­rence de presse, Claude Ju­lien n’avait pas l’in­ten­tion de s’éter­ni­ser de­vant les membres des mé­dias. L’en­traî­neur a ré­pon­du à quatre ques­tions pour un to­tal de deux mi­nutes. Il y a des soirs où les ex­pli­ca­tions se font plus rares pour ex­pli­quer les dé­faites.

« ON SE CREUSE DES TROUS »

Ju­lien a of­fert sa meilleure ré­ponse lors­qu’on lui a rap­por­té les pro­pos de Su­zu­ki et de Jeff Petry, deux joueurs qui ex­pli­quaient ce re­vers par le jeu dé­cou­su de l’équipe en deuxième.

« C’est le mes­sage que j’ai don­né à mes joueurs après le match, a-t-il ré­pli­qué. S’ils le croient, c’est tant mieux. Je res­pecte le fait qu’on n’a pas aban­don­né. En troi­sième pé­riode, on a tra­vaillé fort pour re­ve­nir. Mais on se creuse des trous. Ce n’est pas tou­jours la mal­chance, sou­vent on manque de concen­tra­tion. On a don­né des trois contre un et des échappées. Si tu veux ga­gner des matchs, tu ne peux pas jouer de cette fa­çon. »

Re­lan­cé pour sa­voir comment il pou­vait ex­pli­quer ce manque de co­hé­sion en deuxième pé­riode, Ju­lien a per­du un peu pa­tience.

« Il y a des choses que je ne peux pas ex­pli­quer. Je sais que notre pré­pa­ra­tion pour ce match était construite d’une fa­çon. Ça re­vient aus­si aux joueurs de bien se concen­trer et de faire les choses qu’on de­mande. »

ES­POIR DIF­FI­CILE À MAIN­TE­NIR

En ma­ti­née, les Su­zu­ki, Nate Thomp­son, Dale Weise et Max Do­mi ré­pé­taient le même dis­cours. Le CH s’ac­cro­che­ra à son ob­jec­tif de par­ti­ci­per aux sé­ries. Avant la vi­site des Ca­pi­tals à Mon­tréal, le Tri­co­lore se re­trou­vait au 12e rang dans l’Est, à 10 points d’une place en sé­ries. C’est tou­jours le cas après la dé­faite de 4 à 2 d’hier, mais la bande à Ju­lien a joué au mi­ni­mum un match de plus que toutes les équipes qu’elle pour­chasse au clas­se­ment. Au 13e rang, les Rangers ont 50 points, un pe­tit point de moins, mais ils ont trois matchs en main. Il y a donc plus de chances de voir le CH glis­ser au clas­se­ment que de le voir grim­per.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.