Sun­wing es­père une com­pen­sa­tion fi­nan­cière concer­nant les 737 MAX

Le trans­por­teur chiffre à plu­sieurs di­zaines de mil­lions $ son manque à ga­gner

Le Journal de Montreal - - ARGENT - JEAN-MI­CHEL GENOIS GA­GNON Le Jour­nal de Qué­bec

En rai­son d’un manque à ga­gner de « di­zaines de mil­lions de dol­lars », Sun­wing de­mande à Boeing une com­pen­sa­tion fi­nan­cière après avoir dû clouer au sol tous ses ap­pa­reils 737 MAX. Le géant amé­ri­cain es­time dé­jà le coût de l’in­dem­ni­sa­tion des com­pa­gnies aé­riennes à plus de 8,3 mil­liards $.

Hier, la di­rec­tion de Sun­wing était de pas­sage à Qué­bec. Le fon­da­teur du trans­por­teur aé­rien ca­na­dien et croo­ner, Co­lin Hun­ter, avait un spec­tacle en soi­rée au Ca­pi­tole.

En mars der­nier, en rai­son de l’im­mo­bi­li­sa­tion des 737 MAX, sa com­pa­gnie a été contrainte de se tour­ner vers des joueurs amé­ri­cains pour dé­ni­cher tem­po­rai­re­ment de nou­veaux ap­pa­reils afin de res­pec­ter ses en­ga­ge­ments.

Ces avions ne ré­pon­daient tou­te­fois pas aux stan­dards de l’or­ga­ni­sa­tion. Au to­tal, ce sont six ap­pa­reils que Sun­wing a per­dus quelques mois avant la sai­son es­ti­vale. Et ils sont tou­jours au sol.

« Oui, il y a eu des coûts. Ce­la a af­fec­té nos ré­sul­tats », concède au Jour­nal le vice-pré­sident de Sun­wing Qué­bec, Sam Char. « Per­sonne ne pou­vait s’ima­gi­ner qu’un an après ces avions n’al­laient tou­jours pas être en ac­ti­vi­té », dit-il.

Cette se­maine, le géant amé­ri­cain Boeing chif­frait à plus de 18 mil­liards $ US l’en­semble de ses pertes fi­nan­cières re­la­tives à cette crise. La so­cié­té a dé­jà conclu des ac­cords pour des com­pen­sa­tions fi­nan­cières avec cer­tains trans­por­teurs.

La si­tua­tion des der­niers mois n’a tou­te­fois pas re­froi­di l’ap­pé­tit de Sun­wing, qui fait vo­ler une qua­ran­taine d’avions l’hi­ver, pour la crois­sance.

L’en­tre­prise avec un chiffre d’af­faires de plus de 3 mil­liards $ a pour­sui­vi ses in­ves­tis­se­ments, no­tam­ment à tra­vers sa di­vi­sion hô­te­lière d’en­vi­ron 17 000 chambres. Quatre pro­jets sont sur la table, dont un éta­blis­se­ment de plus de 1000 chambres à

Cancún, qui de­vrait ou­vrir ce prin­temps.

Par ailleurs, Sun­wing construit pré­sen­te­ment son nou­veau siège so­cial ré­gio­nal à La­val. Ce sont les bu­reaux de SaintLaure­nt qui dé­mé­na­ge­ront. En­vi­ron 300 per­sonnes y tra­vaille­ront. Il y au­ra un centre d’ap­pels.

HAUSSE DU PRIX DES BILLETS

Pour 2020, la di­rec­tion es­time que le prix des billets d’avion a grim­pé de 10 $ à 20 $. Une hausse qui n’au­rait tou­te­fois pas af­fec­té les ventes. Même que Sun­wing in­dique avoir bo­ni­fié son offre au Qué­bec pour ré­pondre à la de­mande.

Quant à l’éven­tuel re­grou­pe­ment entre Air Ca­na­da et Tran­sat, cette fu­sion n’in­quiète pas M. Char et M. Hun­ter. Ils in­diquent que leur en­tre­prise va « s’adap­ter à la si­tua­tion » et qu’ils sou­haitent pour le mo­ment se concen­trer sur leurs ac­ti­vi­tés.

La fa­mille Hun­ter pos­sède 51 % des parts de Sun­wing, dont le siège so­cial est à To­ron­to. Son par­te­naire d’af­faires est la so­cié­té al­le­mande TUI.

PHO­TO JEAN-FRAN­COIS DESGAGNES

Le fon­da­teur du groupe Sun­wing, Co­lin Hun­ter, ren­con­tré hier, avant son spec­tacle de croo­ner au Ca­pi­tole de Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.