Le Ro­cket se vend mieux

Le Journal de Montreal - - SPORTS -

La Place Bell était rem­plie, hier soir, pour le 100e match à do­mi­cile du Ro­cket de La­val contre les Se­na­tors de Bel­le­ville. Ça veut dire 10 000 per­sonnes.

Des as­sis­tances si­mi­laires sont at­ten­dues pour les quatre ou cinq pro­chaines ren­contres. Le Ro­cket a en­re­gis­tré aus­si trois salles su­pé­rieures à 8000 spec­ta­teurs der­niè­re­ment. La moyenne d’as­sis­tance se si­tue au­tour de 6500 per­sonnes.

Le fait que le club-école du Ca­na­dien lutte pour une place dans les séries éli­mi­na­toires est en par­tie res­pon­sable de cette si­tua­tion. Mais des chan­ge­ments à la grille ta­ri­faire et des nou­veau­tés pro­mo­tion­nelles comptent aus­si dans cette hausse de clien­tèle.

Le prix des billets les plus dis­pen­dieux a été ré­duit de 45 $ à 39 $ cette an­née, le prix plan­cher étant de 19 $.

Lors des matchs du sa­me­di, des ca­deaux sont dis­tri­bués aux 1000 pre­miers en­fants qui ar­rivent à l’am­phi­théâtre. Le prix des hot-dogs est de 2 $ lors des ren­contres du mer­cre­di. De nou­velles pro­mo­tions s’ajou­te­ront d’ici la fin de la sai­son.

L’équipe met l’ac­cent sur la jeune clien­tèle et les fa­milles.

PRE­MIÈRE AU QUÉ­BEC

Mark Weight­man, qui ter­mi­nait, hier, son man­dat à titre de vice-pré­sident du dé­ve­lop­pe­ment et des opé­ra­tions du Ro­cket et de la Place Bell, était fier, quant à lui, de confir­mer que le Match des étoiles de la Ligue amé­ri­caine au­ra lieu à la Place Bell l’an pro­chain. Ce se­ra la pre­mière fois que cette ren­contre au­ra lieu au Qué­bec.

Par ailleurs, on de­vrait en sa­voir plus long, la se­maine pro­chaine, au su­jet du pro­jet d’im­plan­ta­tion d’une conces­sion de la East Coast League à Trois-Rivières. On dit que ça brasse dans les cou­lisses.

La ve­nue d’une équipe de la ECHL pour­rait nuire aux Pa­triotes de l’Uni­ver­si­té du Qué­bec à Trois-Rivières, qui font fi­gure d’ins­ti­tu­tion dans la ville. Le pré­sident et chef de di­rec­tion du Cirque du So­leil, Da­niel La­marre, qui est ori­gi­naire de Grand-Mère, ap­puie la cause des Pa­triotes.

Le Ca­na­dien se­rait dis­po­sé, quant à lui, à four­nir des joueurs à une for­ma­tion de la ECHL, sans tou­te­fois être im­pli­qué fi­nan­ciè­re­ment dans les opé­ra­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.