KAN­SAS CI­TY CHIEFS

Même s’ils misent dé­sor­mais sur une dé­fen­sive plus que res­pec­table, c’est avant tout avec leur at­taque ex­plo­sive, leur vi­tesse et leur jeu aé­rien que les Chiefs peuvent rem­por­ter ce duel au som­met.

Le Journal de Montreal - - SPORTS - STÉ­PHANE CA­DO­RETTE

Entre le quart-ar­rière Pa­trick Ma­homes, les re­ce­veurs Ty­reek Hill, Sam­my Wat­kins, Me­cole Hard­man, ain­si que l’ai­lier rap­pro­ché Tra­vis Kelce, les Chiefs misent sur l’of­fen­sive la plus dan­ge­reuse du cir­cuit.

Les chiffres cette sai­son n’ap­puient peut-être pas cette af­fir­ma­tion, mais c’est avant tout parce que les nom­breux matchs ra­tés en rai­son de bles­sures ont quelque peu faus­sé la donne. Il ne faut pas s’y mé­prendre, les Chiefs, qui ont ins­crit une moyenne de 39,3 points à leurs trois der­niers matchs, sont pé­tants de san­té et ont re­trou­vé tous leurs moyens au bon mo­ment.

La ligne of­fen­sive a l’ha­bi­tude de bien pro­té­ger Ma­homes, mais ja­mais cette sai­son elle n’a eu à af­fron­ter une ligne dé­fen­sive aus­si bru­tale que celle des 49ers. C’est dans les tran­chées, dans les ca­pa­ci­tés à Laurent Du­ver­nay-Tar­dif et sa bande de li­mi­ter la pres­sion sur leur quart-ar­rière, que le match va se jouer.

Dé­fen­si­ve­ment, en fi­nale d’as­so­cia­tion, leur so­lide per­for­mance contre l’at­taque ter­restre re­dou­table des Ti­tans du Ten­nes­see a cal­mé des doutes. Avant de li­mi­ter Der­rick Hen­ry à 69 verges, il s’agis­sait en ef­fet du ta­lon d’Achille de l’équipe.

Il fau­dra être en me­sure de ré­pé­ter le même ex­ploit contre les 49ers, qui sont ex­trê­me­ment puis­sants au sol.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.