Té­moi­gnages et mes­sages d’es­poir de nos ar­tistes

À l’ap­proche de la Se­maine de pré­ven­tion du sui­cide qui s’amorce, le ma­ga­zine La Se­maine a don­né la pa­role à neuf ar­tistes qui ont vé­cu le sui­cide d’un proche. Six d’entre eux se confient sur la souf­france qu’ils ont alors en­cais­sée, et tous trans­mettent

Le Journal de Montreal - - JM DIMANCHE - MA­RIE-JO­SÉE R. ROY

Jo­ce­lyne Ca­zin re­vient entre autres, dans ce dos­sier, sur le départ de son col­lègue et ami Gaé­tan Gi­rouard, qui a choi­si de nous quit­ter il y a 21 ans, le 14 jan­vier 1999. Aux dires de l’an­cienne ani­ma­trice de J.E – qui a aus­si per­du par sui­cide deux per­sonnes de son en­fance, une amie et une voi­sine –, son par­te­naire pro­fes­sion­nel dis­si­mu­lait bien son mal de vivre et lais­sait croire que tout al­lait bien. Elle dit s’en être vou­lu de n’avoir su cer­ner son tour­ment.

« Ça m’a pris du temps pour me par­don­ner », avoue Jo­ce­lyne Ca­zin à La

Se­maine. « La culpa­bi­li­té a été ex­trê­me­ment forte. J’ai vu un psy­cho­logue du­rant quelques an­nées… »

« MA­LA­DIE DE L’ÂME »

Bernard For­tin a lui aus­si dû com­po­ser sou­vent avec le sui­cide de gens qu’il ai­mait : un beau-frère, une soeur, un oncle et d’autres connais­sances. « Chaque fois, ça me rap­pelle que c’est une ma­la­die de l’âme. […] Le sui­cide est tou­jours une très mau­vaise dé­ci­sion. C’est un scé­na­rio qui ne mène nulle part, si­non à l’écla­te­ment d’une bombe qui fait mal à de nom­breuses per­sonnes pen­dant des an­nées ou toute la vie. »

Or, même après une épreuve d’une gra­vi­té telle que le sui­cide, le so­leil peut en­core briller pour ceux qui res­tent. Comme l’af­firme si bien Maxime Lan­dry, « la force fi­nit par émer­ger à nou­veau ».

« Il n’y a au­cune émo­tion qui ne soit pas noble, même la peur et la co­lère […] N’ayez pas peur de vous sen­tir vul­né­rable », conseille le chan­teur et au­teur, qui a dû dire adieu à son père lors­qu’il n’avait que 16 ans.

« Je vous mets au dé­fi de vous confier aux gens au­tour de vous, sans rien ca­cher, lance Dave Mo­ris­sette. Vous pour­riez être sur­pris de voir comme les gens tiennent à vous […]. »

« Gâ­tez-vous avec quelque chose qui vous fait plai­sir. Of­frez-vous un pe­tit bon­heur », sug­gère pour sa part le som­me­lier Philippe La­pey­rie.

Le co­mé­dien Hu­go Gi­roux, la chan­teuse Re­nee Wil­kin, l’ani­ma­trice Anaïs Guer­tin-La­croix et l’ex-ho­ckeyeur et ana­lyste Éric Fi­chaud se sont éga­le­ment ou­verts à La Se­maine.

Si vous avez be­soin d’aide ou sou­hai­tez épau­ler un proche en dé­tresse, vous pou­vez contac­ter sans frais le 1 866 AP­PELLE (277-3553).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.