Mots croisés spor­tifs

Le Journal de Montreal - - SPORTS - Syl­vain Sal­vas col­la­bo­ra­tion spé­ciale

horizontal­ement

1- Su­per Bowl (SB) : si SF gagne, qui suc­cé­de­ra à ces lé­gendes des 49ers qui ont rem­por­té le titre de joueur par ex­cel­lence? – Ai­lier dé­fen­sif des 49ers qui vou­dra faire ou­blier la pé­na­li­té qu’il a éco­pée l’an der­nier avec les Chiefs, per­met­tant aux Pa­triots d’at­teindre le SB (pré­nom) 2- Ma­homes, pas du tout de­vant le front dé­fen­sif de SF! – Af­fluent du

Da­nube 3- Sor­ti – SB III : MVP – Cham­pions du SB 50, ex­clu des sé­ries de­puis 4- De­mi de sû­re­té, joueur par ex­cel­lence en 2003 lors du seul triomphe des Buc­ca­neers

– Per­son­nel – Pre­mier SB : ont bat­tu les Chiefs 5des Choix Nor­diques en 1991 avec le tout pre­mier choix au re­pê­chage (init.) – De 1993 à 1996, ce quart a ga­gné le SB à trois re­prises

6- C’est non pour Laurent Du­ver­nay-Tar­dif! –CH:……. Cle­ghorn – Boxe : ……. Grant –

Ce­lui de Jim­my Ga­rop­po­lo n’a pas fait la dif­fé­rence, il y a 14 jours!

7- En 1975 et 1976, de­mis of­fen­sifs cou­ron­nés joueurs par ex­cel­lence

8- Sans in­fluence sur le jeu, il at­ti­re­ra quand même les re­gards – Es­claves 9- Il y a 35 ans, ce joueur par ex­cel­lence ai­dait les Rai­ders à rem­por­ter leur der­nier titre à ce jour – Der­nier gé­rant de l’his­toire des Ex­pos (init.)

10- Lors de la seule vic­toire des Bears en 1987, ce joueur dé­fen­sif a été sa­cré joueur par ex­cel­lence – MVP… quatre fois! (init.) – Pla­cé entre SF et KC au­jourd’hui 11- Par­mi les en­traî­neurs de la NFL, on pour­rait don­ner ce titre à Kyle Sha­na­han si les siens gagnent le cham­pion­nat – J. LO et Sha­ki­ra s’y pro­dui­ront au­jourd’hui

12- Par­mi tous les re­ce­veurs de passes sur le ter­rain au­jourd’hui, ce­lui ayant amas­sé le plus grand nombre de verges en sai­son ré­gu­lière – Avec Pitts­burgh, MVP

13la À fin de la messe – Chiefs : Ma­homes s’y si­gnale aus­si – Tri­bu­nal ad­mi­nis­tra­tif du tra­vail – ……. Green­law

14des­si­na­teur Ou­til de – Avec Oak­land en 1983, joueur par ex­cel­lence (2 mots) 15billets Dis­tri­bu­teur au­to­ma­tique de – Sus­pen­du, il n’a pas af­fron­té le Ca­na­dien, lun­di (init.) – Contro­ver­sé re­ce­veur de passes qui a joué un seul match, avec les Pa­triots (init.) – An­cien ga­gnant du Nor­ris avec les Sharks (init.) – Re­vue mé­di­cale suisse 16En 1981, au­teur d’un match sans point ni coup sûr avec les Ex­pos

– Cham­pions, avec Kurt War­ner à la barre – Union eu­ro­péenne

– Deux fois élu joueur par ex­cel­lence du SB (pré­nom) – Se­ra uti­li­sé à pro­fu­sion par l’équipe per­dante! 17- Nom­mé joueur par ex­cel­lence, il an­nonce en­suite sa re­traite – Lau­réat à deux re­prises du titre de joueur par ex­cel­lence

– Des titres à son ac­tif : re­crue par ex­cel­lence (1968), joueur par ex­cel­lence (1970 et 1972) et joueur par ex­cel­lence de la Série mon­diale (1976) – Lu­men 18L’Is­lande sur le Web – En 2011, bat­tait In­dia­na­po­lis et Pey­ton Man­ning (init.) – Dé­fen­seur étoile du Wild (init.) – Fi­na­liste, l’an

der­nier

19- Quart avec six SB en poche! (pré­nom) – Le re­vers, su­bi le 18 jan­vier, a pri­vé ce quart d’une pos­sible deuxième bague du SB (pré­nom) – Ce­lui des joueurs bles­sés ré­éva­lué avant le match

– A af­fron­té son an­cienne équipe au Centre Bell, lun­di

20- Quart avec deux bagues (2007 et 2010), chaque fois ses re­ce­veurs de passes ont re­çu le titre de joueur par ex­cel­lence (pré­nom) – Im­por­te­ront seule­ment après le match! – Me­neur en sé­ries pour les sacs avant le match d’au­jourd’hui

verticalem­ent

1- Vic­time de Kan­sas Ci­ty lors de son seul gain, en 1970 – Me­nace of­fen­sive au­jourd’hui en Flo­ride

2Pre­mier, au pal­ma­rès an­glais – Ville hô­tesse du pre­mier SB – Vol­ti­geur auxi­liaire des Ex­pos en 1989 et 1990 – Les meilleurs

3CH : at­ta­quant (init.) – Dee­bo Sa­muel, pour Ga­rop­po­lo – Ar­ticle

– Le seul à avoir rem­por­té le titre de joueur par ex­cel­lence dans un uni­forme des Chiefs 4- Vic­times ré­centes des Chiefs – En 1970, est de­ve­nu le troi­sième quart élu joueur par ex­cel­lence (pré­nom) – Au­teur de 10 sacs en sai­son ré­gu­lière, il pren­dra en chasse Patrick Ma­homes au­jourd’hui (init.) 5Red Wings : Qué­bé­cois (init.) –

Aus­tin Rei­ter et Mi­chael Per­son

– Ex­pos : de 1984 à 1989, a si­gné au moins 10 vic­toires par an, dont un som­met de 18 en 1985 (pré­nom)

6- Pour­chas­se­ra le quart au­jourd’hui (2 mots) –…….

Simp­son (NFL) – En 1991 avec les Giants, ce de­mi of­fen­sif a été choi­si joueur par ex­cel­lence (init.)

7LNH : Qué­bé­cois au Match des étoiles (init.) – En 1988, lance quatre passes de tou­ché, bat John El­way et est choi­si joueur par ex­cel­lence (2 mots) – Carte 8Ca­pi­tale de l’état amé­ri­cain qui au­ra une nou­velle équipe de la NFL en 2020 – Les na­chos au­jourd’hui! – Pour­ra dif­fi­ci­le­ment faire mieux au­jourd’hui que lors de son der­nier match : 220 verges et quatre tou­chés!

9- S’est écou­lé de­puis la vic­toire des Pa­triots – LNH : avant cette se­maine, troi­sième meilleur mar­queur des Ca­pi­tals (init.) – Voyelles 10- Quart qui a per­du face aux Bron­cos en 2016 (pré­nom) – Même si vous ne connais­sez rien au foot­ball, vous sa­vez qu’il joue au­jourd’hui! (pré­nom) 11Men­no­nite amé­ri­cain – Moyen de

tran­sport ur­bain

12Bois dur – Sur un casque au­jourd’hui

13Hu­mus – Ca­na­dienne qui n’a pu se qua­li­fier pour les In­ter­na­tio­naux d’Aus­tra­lie (init.) – Un pre­mier gain au SB à sa 21e sai­son comme en­traî­neur dans la NFL? (init.)

14- Deux, sur le chandail de Ty­reek Hill – Avec un triomphe, les 49ers re­join­draient ces équipes avec 6 conquêtes du SB, une de moins que les Cow­boys, les me­neurs 15S’est in­cli­né en hui­tièmes de fi­nale face à Stan Wa­rin­ka à Mel­bourne (pré­nom) – Op­tion pour re­ce­voir le bal­lon des mains de Ma­homes

16Ste­fa­nos Tsit­si­pas – Dans la rose des vents – Avec les 49ers, a cu­mu­lé des gains au sol de 623 verges au sol en sai­son ré­gu­lière, mais seule­ment 19 jus­qu’ici en sé­ries (pré­nom) –

L’Équa­teur sur la toile

17Ten­nis : ……. Hu­ber – De­mi of­fen­sif des 49ers : ……. Co­le­man – A mar­qué deux tou­chés en fi­nale de Confé­rence

18- ……. Cas­per a cap­té une passe de tou­ché dans la vic­toire des Rai­ders en 1977 – En 2014 avec les Ra­vens, quart choi­si joueur par ex­cel­lence (pré­nom) – Doit re­mer­cier les Bron­cos de l’avoir cé­dé aux 49ers lui don­nant une chance de rem­por­ter un deuxième SB – Ses deux équipes, ex­clues des sé­ries en 2020 19des Joueur Is­lan­ders – Dans le lo­go d’une équipe ac­tive au­jourd’hui – Der­nier joueur dé­fen­sif à avoir mis la main sur le titre de joueur par ex­cel­lence 20- Quart des Cow­boys et MVP au SB VI (init.) – Numéro re­ti­ré par

leCH– Trois titres pour cette équipe – Né au Ca­na­da, joueur par ex­cel­lence en 1993 (pré­nom)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.