Kot­ka­nie­mi à La­val

« Il a be­soin de jouer et de re­ga­gner sa confiance », a dit Claude Ju­lien

Le Journal de Montreal - - SPORTS - JEAN-FRAN­ÇOIS CHAUMONT

Jes­pe­ri Kot­ka­nie­mi a fait un dé­tour par la Ligue amé­ri­caine pour la pre­mière fois de sa jeune car­rière. À quelques heures du match contre les Pan­thers de la Flo­ride, Marc Ber­ge­vin a ren­voyé son centre de 19 ans avec le Ro­cket de La­val.

Kot­ka­nie­mi a donc re­trou­vé Cale Fleu­ry au pays de Joël Bou­chard. Rayé de la for­ma­tion face aux Sabres à Buf­fa­lo, le Fin­lan­dais au­ra main­te­nant l’oc­ca­sion de voir de l’ac­tion, mais avec un uni­forme dif­fé­rent sur son dos.

À son pre­mier match avec le Ro­cket, hier soir, Kot­ka­nie­mi a ob­te­nu une men­tion d’aide sur le but ins­crit par Charles Hu­don sur un jeu de puis­sance. Il a aus­si ob­te­nu un tir vers le fi­let des Se­na­tors de Bel­le­ville et il a pur­gé deux mi­nutes au ca­chot. La­val s’est in­cli­né 5 à 4.

« À un cer­tain point, c’est un jeune joueur qui doit jouer, a ex­pli­qué Ju­lien. Il passe à tra­vers une sai­son dif­fi­cile avec les bles­sures et tout. Il a be­soin de jouer et de re­ga­gner sa confiance. Au moment où on se parle, on es­saie vrai­ment de faire une pous­sée. Dans quelques se­maines, nous au­rons une bonne idée de notre sort, soit que nous res­te­rons dans la course ou que nous nous éloi­gne­rons beau­coup. »

Sans le dire d’une fa­çon aus­si claire, Ju­lien a le sen­ti­ment qu’il mi­se­ra sur une meilleure for­ma­tion sans Kot­ka­nie­mi. Le CH s’ac­cro­che­ra à un mince es­poir d’une par­ti­ci­pa­tion aux sé­ries et l’en­traî­neur en chef a dé­jà dit qu’il ac­cor­de­ra une plus grande im­por­tance à la vic­toire qu’au dé­ve­lop­pe­ment des jeunes joueurs de l’or­ga­ni­sa­tion.

Aux yeux de Ju­lien, le ren­voi de Kot­ka­nie­mi à La­val ne doit pas être per­çu comme un mau­vais si­gnal en­vers l’un des plus beaux es­poirs de l’équipe.

« Ce n’est rien de né­ga­tif. Il a un grand po­ten­tiel et ça n’a jamais chan­gé. Il a connu un départ dif­fi­cile, comme ça ar­rive à cer­tains joueurs. »

UN POINT EN DOUZE MATCHS

À 18 ans, Kot­ka­nie­mi avait sur­pris un peu tout le monde en ga­gnant un poste im­mé­dia­te­ment à Mon­tréal. Il avait ter­mi­né l’an­née avec 34 points (11 buts, 23 passes) en 79 matchs. Il n’avait tou­te­fois pas main­te­nu le même ni­veau de jeu en deuxième moi­tié de sai­son.

Il y avait de grandes at­tentes pour Kot­ka­nie­mi à sa deuxième sai­son avec le Tri­co­lore. Il avait l’in­ten­tion de rem­plir un rôle plus im­por­tant au sein de l’équipe, sur­tout sur le plan of­fen­sif. Mais il n’a jamais at­teint son ob­jec­tif.

En 36 matchs cette sai­son, Kot­ka­nie­mi a ob­te­nu seule­ment 8 points (6 buts, 2 passes) et il pré­sen­tait un dos­sier de -11. À ses douze der­niers matchs, il a mar­qué un seul but.

DE MAU­VAISES STA­TIS­TIQUES

Il y au­ra tou­jours des com­pa­rai­sons dans le cas de Kot­ka­nie­mi. Il res­te­ra tou­jours dans une course avec les autres gros choix au pre­mier tour à l’en­can de 2018. Bra­dy Tka­chuk (4e choix des Sé­na­teurs) et Quinn

Hu­ghes (7e choix des Ca­nucks) ont par­ti­ci­pé au match des étoiles cette sai­son à St. Louis.

Tka­chuk et Hu­ghes sont tou­te­fois nés à la fin de l’an­née 1999, alors que Kot­ka­nie­mi est né au mois de juillet 2000. On at­ten­dra donc en­core quelques an­nées avant de ju­ger le po­ten­tiel des trois joueurs.

Avant le match face aux Pan­thers, Ju­lien a pré­ci­sé que le ren­voi d’un troi­sième choix au to­tal n’était pas plus dif­fi­cile que ce­lui de Fleu­ry, un choix de 3e tour en 2017.

« Peu im­porte le rang de sé­lec­tion, il ne faut pas prendre une dé­ci­sion uni­que­ment sur cet as­pect, a af­fir­mé l’en­traî­neur. Il faut re­gar­der la si­tua­tion. Quand on analyse son jeu, on re­marque qu’il doit re­bâ­tir sa confiance et on veut qu’il joue plus. Quand on re­garde ses sta­tis­tiques, ses points et ses plus et moins, au­tant on tente de le pro­té­ger contre cer­tains trios. »

Il y a aus­si les sta­tis­tiques de l’équipe avec et sans Kot­ka­nie­mi cette sai­son. Le CH a un dos­sier de 12-3-1 sans le numéro 15 dans sa for­ma­tion et de 11-19-6 avec lui.

PHO­TO MARTIN CHE­VA­LIER

En 36 matchs cette sai­son, Jes­pe­ri Kot­ka­nie­mi a amas­sé huit points, dont six buts.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.