Groupe Yvon Mi­chel : le choix lo­gique

Le Journal de Montreal - - SPORTS -

En plus de lui per­mettre de ne plus vivre dans le se­cret, Kim Clavel a l’im­pres­sion que son as­so­cia­tion avec le Groupe Yvon Mi­chel (GYM) al­lait de soi, et ce, en rai­son de ce qu’il a réus­si à construire avec Marie-Ève Di­caire. « De voir qu’il a ame­né une autre fille au som­met, ça me prouve qu’il sait ce qu’il fait et qu’il a un réel in­té­rêt pour la boxe fé­mi­nine, a ra­con­té la na­tive de Jo­liette. C’est le fun de tra­vailler avec quel­qu’un qui in­ves­tit dans le vo­let fé­mi­nin de la boxe. Ça prend quel­qu’un comme ça pour nous don­ner en­core plus d’es­sor. » « Yvon m’a pro­po­sé une struc­ture faite uni­que­ment pour moi. J’ai l’im­pres­sion d’être une prio­ri­té et c’est vrai­ment plai­sant », a-t-elle ajou­té.

La boxe fé­mi­nine reste ce­pen­dant bien moins po­pu­laire que son pen­chant mas­cu­lin, mais Clavel croit qu’elle se trouve dans une si­tua­tion ga­gnante pour chan­ger la donne.

« Il y a du tra­vail à faire et je le vois comme une mis­sion. Nous sommes trois filles chez GYM, Marie-Pierre Houle, Marie-Ève Di­caire et Kim Clavel. Ils [chez GYM] disent que nous al­lons être le trio de l’an­née. Nous al­lons ame­ner la boxe fé­mi­nine à un autre ni­veau. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.