Le pré­sident ac­quit­té sur toute la ligne

Trump était ac­cu­sé d’abus de pou­voir et d’en­trave au Con­grès

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS -

WA­SHING­TON | (AFP) Do­nald Trump a été ac­quit­té hier par le Sé­nat des ÉtatsU­nis à l’is­sue d’un pro­cès en des­ti­tu­tion his­to­rique qui a je­té une lu­mière crue sur les frac­tures de l’Amé­rique, sans ja­mais faire va­ciller sa base élec­to­rale.

Cla­mant « vic­toire » face à une « mas­ca­rade », le pré­sident ré­pu­bli­cain a an­non­cé qu’il ré­agi­rait for­mel­le­ment en mi­lieu de jour­née au­jourd’hui.

Sans at­tendre, la Mai­son-Blanche s’est ré­jouie qu’il ait été « plei­ne­ment in­no­cen­té ». Mais pour les dé­mo­crates, son ac­quit­te­ment n’a « au­cune va­leur », à dé­faut, se­lon eux, d’un pro­cès « équi­table ».

La mise en ac­cu­sa­tion de Do­nald Trump res­te­ra comme une tache in­dé­lé­bile sur un man­dat truf­fé de scan­dales. Avant lui, seuls deux de ses pré­dé­ces­seurs, An­drew John­son en 1868 et Bill Clin­ton en 1998, avaient connu une telle ava­nie.

DÉ­FEC­TION

Mais son pro­cès a mon­tré que l’an­cien homme d’af­faires de New York pou­vait comp­ter sur un par­ti ré­pu­bli­cain aux ordres, un atout de taille à neuf mois d’une élec­tion où il bri­gue­ra un se­cond man­dat de quatre ans.

Cette vic­toire po­li­tique a ce­pen­dant été as­som­brie par la dé­fec­tion d’un élu ré­pu­bli­cain de pre­mier plan : Mitt Rom­ney, can­di­dat mal­heu­reux à la Mai­son-Blanche en 2012.

Ce re­vers est dou­lou­reux pour un pré­sident très sen­sible à son image, qui s’en­or­gueillit d’avoir ras­sem­blé le « Grand Old Par­ty » der­rière lui. Dé­cep­tion sup­plé­men­taire pour le ma­gnat de l’im­mo­bi­lier : tous les élus dé­mo­crates ont, eux, fait bloc contre lui.

Lors d’un vote so­len­nel sui­vi en di­rect à la té­lé­vi­sion par des di­zaines de mil­lions d’Amé­ri­cains, le Sé­nat a es­ti­mé, par 52 voix sur 100, que Do­nald Trump ne s’était pas ren­du cou­pable d’abus de pou­voir ni, avec 53 voix, d’en­trave à la bonne marche du Con­grès.

La ma­jo­ri­té des deux tiers fixée par la Cons­ti­tu­tion n’ayant pas été at­teinte, « Do­nald John Trump est de ce fait ac­quit­té », a conclu le chef de la Cour su­prême des États-Unis, John Ro­berts, avant de don­ner le coup de mar­teau si­gni­fiant la fin de ce pro­cès ex­cep­tion­nel.

LE TON MONTE

Après le ver­dict, le ton a mon­té. Le pré­sident « reste une me­nace pour la dé­mo­cra­tie amé­ri­caine », a ton­né la pré­si­dente dé­mo­crate de la Chambre des re­pré­sen­tants, Nan­cy Pe­lo­si, en le qua­li­fiant de « voyou ».

Les dé­mo­crates re­prochent au 45e pré­sident des États-Unis d’avoir uti­li­sé les moyens de l’État, no­tam­ment une aide mi­li­taire va­li­dée par le Con­grès, pour ten­ter de for­cer l’Ukraine à « sa­lir » son pos­sible ad­ver­saire à la pré­si­den­tielle, Joe Bi­den.

PHO­TO AFP

À Wa­shing­ton, un pe­tit nombre de ma­ni­fes­tants ont pro­tes­té dans la ro­tonde du Ca­pi­tole, hier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.