Bi­den en dif­fi­cul­té dans les pri­maires

Piètre ré­sul­tat mal­gré son avance dans les son­dages

Le Journal de Montreal - - MONDE -

WA­SHING­TON | (AFP) Tou­ché mais pas cou­lé : Joe Bi­den a mal com­men­cé la sai­son des pri­maires dé­mo­crates en ar­ri­vant qua­trième lun­di dans l’Io­wa se­lon des ré­sul­tats par­tiels, mais l’an­cien vice-pré­sident es­père ra­pi­de­ment re­bon­dir grâce à son avance dans les son­dages na­tio­naux.

« Je ne vais pas em­bel­lir la réa­li­té, on a pris un coup à l’es­to­mac dans l’Io­wa, tout le pro­ces­sus en a pris un coup », a ad­mis ce vé­té­ran de la po­li­tique amé­ri­caine, hier, dans le New Hamp­shire, deuxième État à vo­ter mar­di pro­chain.

Grand fa­vo­ri de­puis son en­trée dans la course, il avait l’avan­tage de l’ex­pé­rience et, avec son image de mo­dé­ré, sem­blait le seul à pou­voir ras­sem­bler les dé­mo­crates pour bar­rer la route à Do­nald Trump en quête d’un se­cond man­dat.

SÉ­VÈRE CLAQUE

La claque est donc sé­vère, à peine at­té­nuée par le chaos ayant en­tou­ré la soi­rée élec­to­rale lun­di soir, qui se ra­joute aux doutes ré­cur­rents sur son état de san­té, lui qui a 77 ans.

Avec près des trois quarts des bul­le­tins dé­pouillés hier, il pointe en qua­trième po­si­tion, loin der­rière le jeune mo­dé­ré

Pete But­ti­gieg, le sé­na­teur au­to­pro­cla­mé « so­cia­liste » Ber­nie San­ders, et la sé­na­trice pro­gres­siste Eli­za­beth War­ren.

Il de­vance tou­te­fois une autre can­di­date mo­dé­rée, la sé­na­trice Amy Klo­bu­char.

Joe Bi­den sillon­nait pour­tant le pe­tit État du Mid­west de­puis plu­sieurs se­maines, alors que ses prin­ci­paux ad­ver­saires po­ten­tiels — San­ders, War­ren et Klo­bu­char — étaient blo­qués à Wa­shing­ton pour cause de pro­cès en des­ti­tu­tion de Do­nald Trump.

MANQUE D’EN­THOU­SIASME

Mais mal­gré une avance consé­quente dans les son­dages à l’éche­lon na­tio­nal, sa cam­pagne sem­blait s’es­souf­fler avec des contri­bu­tions fi­nan­cières en baisse et un manque d’en­thou­siasme de ses troupes.

Pour Lar­ry Sa­ba­to, pro­fes­seur de sciences po­li­tiques à l’Uni­ver­si­té de Vir­gi­nie, il est tou­te­fois trop tôt pour éli­mi­ner l’ex-nu­mé­ro deux de Ba­rack Oba­ma de la course à la no­mi­na­tion. « C’est une toute nou­velle cam­pagne pour lui » après deux pré­cé­dentes aven­tures « où il a échoué », dit-il en ré­fé­rence à 1988 et 2008 quand, alors sé­na­teur du De­la­ware, il avait ra­té l’in­ves­ti­ture dé­mo­crate.

« Il va aus­si pro­ba­ble­ment perdre dans le New Hamp­shire » où Ber­nie San­ders fait la course en tête loin de­vant Joe Bi­den, qui est dé­sor­mais ta­lon­né par Pete But­ti­gieg, 38 ans.

JOE BI­DEN Can­di­dat dé­mo­crate

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.