Des tonnes de plas­tique re­cy­clées

Deux hô­pi­taux de la Mon­té­ré­gie sont par­mi les rares à sor­tir cette ma­tière des pou­belles

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - HU­GO DUCHAINE

La crise du re­cy­clage ne freine pas les ef­forts de deux hô­pi­taux de la Mon­té­ré­gie qui ont réus­si à dé­tour­ner près de 30 tonnes de plas­tique des dé­po­toirs l’an der­nier.

« Il y en a plein [d’hô­pi­taux] qui veulent faire comme Pierre-Bou­cher, mais ça prend de la vo­lon­té », re­con­naît la di­rec­trice gé­né­rale de Sy­ner­gie Santé En­vi­ron­ne­ment, Na­tha­lie Ro­bi­taille.

Son or­ga­nisme a gui­dé les hô­pi­taux du Centre in­té­gré de la Santé et des Ser­vices so­ciaux (CISSS) de la Mon­té­ré­gie-Est ces der­nières an­nées pour évi­ter que des tonnes de plas­tique hos­pi­ta­lier ne fi­nissent aux vi­danges.

L’an der­nier, 15 tonnes de plas­tique de l’Hô­pi­tal Pierre-Bou­cher à Lon­gueuil et 12 tonnes de l’Hô­pi­tal Ho­no­ré-Mer­cier à Saint-Hya­cinthe ont été ré­cu­pé­rées.

C’est l’équi­valent de près de neuf ca­mions Ford F-150.

Les plas­tiques hos­pi­ta­liers ne sont pas ac­cep­tés dans les centres de tri.

« Ce sont des plas­tiques qui ne res­semblent pas du tout à ce qu’on a à la mai­son », ex­plique Mme Ro­bi­taille.

Ces der­nières se­maines, des centres de tri ont an­non­cé leur fer­me­ture, no­tam­ment car ils se disent in­ca­pables d’écou­ler les plas­tiques qu’ils re­çoivent.

C’est pour­quoi le CISSS de la Mon­té­ré­gie-Est a plu­tôt cher­ché un condi­tion­neur prêt à ré­cu­pé­rer une par­tie des plas­tiques hos­pi­ta­liers. Ce sont des bou­teilles, des conte­nants ou di­vers em­bal­lages d’équi­pe­ment sté­rile. Rien ce­pen­dant qui soit en­tré en contact avec un pa­tient, évi­tant toute conta­mi­na­tion.

Il s’agit d’une en­tre­prise qui trans­forme les plas­tiques en pe­tites gra­nules, qu’elle vend en­suite. Fon­dues, ces gra­nules pro­duisent un plas­tique re­cy­clé.

LA MOI­TIÉ RECYCLÉE

« En ce mo­ment, 50 % des plas­tiques gé­né­rés [par les deux hô­pi­taux] sont ré­cu­pé­rés », pour­suit-elle.

Avec les an­nées, de plus en plus de dé­par­te­ments de l’hô­pi­tal se sont joints aux ef­forts de re­cy­clage.

« Les ser­vices qui ne sont pas in­clus ap­pellent. Ça crée un en­goue­ment », ex­plique France Le Bond, di­rec­trice ad­jointe des ser­vices tech­niques au CISSS de la Mon­té­ré­gie-Est.

« On a com­men­cé par les gros gé­né­ra­teurs : les salles d’opé­ra­tion, les salles d’hé­mo­dia­lyse, l’ur­gence », ajoute Na­tha­lie Ro­bi­taille. Il ne reste que les uni­tés de soins, soit les chambres des pa­tients à in­té­grer au re­cy­clage.

Avant de com­men­cer, Mme Ro­bi­taille fait le tour d’un dé­par­te­ment. Elle note tous les plas­tiques hos­pi­ta­liers qui s’y re­trouvent et ceux ac­cep­tés par le condi­tion­neur. Des af­fiches per­son­na­li­sées par dé­par­te­ment sont créées pour fa­ci­li­ter la tâche aux em­ployés et sur­tout, évi­ter d’en­voyer des plas­tiques re­fu­sés.

UN SEUL CONDI­TION­NEUR

« Il n’y en a qu’un [condi­tion­neur] qui ac­cepte nos plas­tiques, donc on veut en prendre soin », dit-elle.

Car les pre­neurs sont rares. Le CISSS de La­val avait com­men­cé un pro­jet pi­lote sem­blable il y a quelques an­nées, mais il a dû l’aban­don­ner, car son plas­tique n’ar­ri­vait plus à être ré­cu­pé­ré.

Le mi­nis­tère de la Santé et des Ser­vices so­ciaux pré­cise que chaque éta­blis­se­ment est res­pon­sable de sa ges­tion des dé­chets, mais ils « sont en­cou­ra­gés à amé­lio­rer leur ges­tion des ma­tières ré­si­duelles dans le cadre de leurs ac­tions en dé­ve­lop­pe­ment du­rable ».

PHO­TOS AGENCE QMI, STEVE MADDEN

1. Na­tha­lie Ro­bi­taille, de Sy­ner­gie Santé En­vi­ron­ne­ment, montre un exemple de plas­tique hos­pi­ta­lier. Elle est en­tou­rée de Mar­tin Lesage, chef de ser­vice en hy­giène et sa­lu­bri­té, Maxine Da­vid de l’or­ga­nisme D’un Cou­vert à l’Autre, et France Le Bond, di­rec­trice ad­jointe des ser­vices tech­niques au CISSS de la Mon­té­ré­gie-Est. 2. Sé­bas­tien Gre­non tra­vaille à l’Hô­pi­tal Pierre-Bou­cher. Le dé­chi­que­tage du pa­pier à l’in­terne per­met de ré­cu­pé­rer des cen­taines de trom­bones et at­taches par an. Sur ces em­bal­lages, le plas­tique doit être sé­pa­ré du pa­pier. 3.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.