Fou de la neige

Pre­mière tem­pête pour un Cu­bain

Le Journal de Montreal - - LA UNE - PAGE 5

Un Cu­bain en vi­site au Qué­bec a vé­cu sa pre­mière « vraie » tem­pête ven­dre­di, alors qu’il n’avait ja­mais pen­sé voir au­tant de neige s’ac­cu­mu­ler en si peu de temps.

« La vue était ma­gni­fique. Mais il fai­sait tel­le­ment froid », s’ex­clame An­to­nio Be­ni­tez.

Le Cu­bain de 32 ans est ar­ri­vé au Qué­bec le 20 dé­cembre avec un vi­sa de vi­si­teur.

Ma­rié de­puis juin der­nier avec Kim Dé­ry, 32 ans, le couple, ins­tal­lé à Re­pen­ti­gny, at­tend im­pa­tiem­ment la ré­si­dence per­ma­nente d’An­to­nio Be­ni­tez.

En at­ten­dant, le ser­veur de car­rière est ve­nu pas­ser du temps avec sa femme.

Le tren­te­naire avait été pré­ve­nu par son amou­reuse du froid et des bor­dées de neige qui l’at­ten­daient.

EN VEUX-TU DE LA NEIGE ?

Or, à peine un mois après son ar­ri­vée, il a été ser­vi. La tem­pête de ven­dre­di a été la plus im­por­tante de l’hi­ver. Dans la ré­gion de Mon­tréal, près de 40 cen­ti­mètres de neige sont tom­bés.

Pen­dant que des mil­liers d’au­to­mo­bi­listes s’im­pa­tien­taient dans leur vé­hi­cule, le Cu­bain, lui, ad­mi­rait les flo­cons.

« Je n’au­rais ja­mais ima­gi­né voir au­tant de neige. C’était fou. J’avais vu ça seu­le­ment dans des films », in­dique-t-il.

Sa femme n’a pas tar­dé à ra­con­ter la pre­mière fois qu’il a vou­lu dé­ga­ger son en­trée de condo à l’aide d’une pelle.

« Il est tel­le­ment cute. C’est lui qui a choi­si cette pe­tite pelle chez Ro­na. La pre­mière fois qu’il l’a uti­li­sée, il flat­tait la neige. Il avait peur de bri­ser la pelle. Il en­le­vait un pe­tit mor­ceau de neige à la fois. Je lui ai dit qu’à ce rythme, on al­lait y pas­ser la nuit », ra­conte-t-elle en sou­riant.

Les sports d’hi­ver aus­si re­pré­sentent leur lot de dé­fis. La se­maine der­nière, Mme Dé­ry a ini­tié son ma­ri au pa­ti­nage sur une glace ex­té­rieure.

PATINS ET SKI

« Je vais peut-être es­sayer le ski. Mais avant, j’ai be­soin de temps pour ou­blier le pa­tin », ri­gole le voya­geur.

Peu im­porte le sport d’hi­ver pro­po­sé, pour l’ins­tant, il pré­fère en­core de loin le soc­cer.

D’ailleurs, tous les ven­dre­dis, M. Be­ni­tez joue avec des amis cu­bains et co­lom­biens sur un ter­rain in­té­rieur.

Ce­pen­dant, sa femme lui a ex­pli­qué que les routes étaient trop dan­ge­reuses pour s’y rendre, à la grande dé­cep­tion du vi­si­teur.

Mal­gré tout, il as­sure ado­rer le Qué­bec. « Je ne re­grette pas. Je pen­sais que c’était pour être plus dur pour mon corps. Mon corps ré­agit bien. Je pen­sais vrai­ment que c’était pour être plus froid. Je suis prêt à en­core plus de neige. Je fe­rais tout pour Kim », ré­vèle l’homme.

Il at­tend la pro­chaine tem­pête avec im­pa­tience.

PHO­TO MAR­TIN ALARIE PHO­TO AGENCE QMI, JOËL LEMAY

Le Cu­bain An­to­nio Be­ni­tez, ici avec sa femme Kim Dé­ry, en­le­vait la neige en tout pe­tits mor­ceaux pour ne pas abî­mer la pe­tite pelle rouge qu’il ve­nait d’ache­ter. Près de 250 ca­mions se sont re­layés hier au centre de dé­pôt à neige d’An­gri­gnon pour dé­char­ger leurs voyages de neige.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.