1800 pas­sa­gers au­to­ri­sés à dé­bar­quer

Les au­to­ri­tés crai­gnaient que des membres du per­son­nel du na­vire im­mo­bi­li­sé à Hong Kong aient été in­fec­tés

Le Journal de Montreal - - MONDE -

Les au­to­ri­tés sa­ni­taires de l’ex-co­lo­nie bri­tan­nique ont in­di­qué avoir le­vé les me­sures de mise en qua­ran­taine qui avaient été im­po­sées aux 1800 pas­sa­gers et 1800 membres d’équi­page.

Elles avaient été mises en place, car les au­to­ri­tés re­dou­taient que cer­tains membres du per­son­nel aient contrac­té le vi­rus 2019-nCoV lors d’un pré­cé­dent voyage et soient ain­si de­ve­nus conta­gieux.

Trois pas­sa­gers chi­nois conta­mi­nés se trou­vaient en ef­fet à bord du na­vire, qui se ren­dait au Viet­nam entre le 19 et le 24 jan­vier.

Le gou­ver­ne­ment hong­kon­gais avait donc im­mo­bi­li­sé le pa­que­bot à son ar­ri­vée mer­cre­di à Hong Kong afin que des tests soient ef­fec­tués sur cha­cun des membres de l’équi­page.

Les pas­sa­gers n’ont pas eu be­soin de les su­bir, car ils n’ont pas été en contact en jan­vier avec les trois va­can­ciers chi­nois por­teurs du vi­rus.

À l’ori­gine, les pas­sa­gers et l’équi­page pla­cés en qua­ran­taine de­vaient de­meu­rer à bord jus­qu’à mar­di, les au­to­ri­tés hong­kon­gaises ayant af­fir­mé que les tests pren­draient au moins quatre jours.

« Tous les ré­sul­tats des tests ont été connus cet après-mi­di et ils sont tous né­ga­tifs », a in­di­qué, le res­pon­sable sa­ni­taire du port de Hong Kong, Leung Yiu-hong

Il a pré­ci­sé que les tests sur les pas­sa­gers avaient été ju­gés in­utiles, car ces der­niers re­pré­sentent un risque re­la­ti­ve­ment faible de conta­mi­na­tion.

908 MORTS

Le nou­veau co­ro­na­vi­rus a fait 908 morts en Chine conti­nen­tale, où le nombre des per­sonnes in­fec­tées dé­passe les 40 000, se­lon le bi­lan éta­bli par les au­to­ri­tés, confir­mant une cer­taine sta­bi­li­té dans la progressio­n de l’épi­dé­mie.

Quatre-vingt-dix-sept nou­veaux dé­cès ont été re­per­to­riés en Chine conti­nen­tale, dont 91 dans le Hu­bei, pro­vince du centre de la Chine dont la ca­pi­tale est Wu­han, foyer de l’épi­dé­mie.

Le vi­rus 2019-nCoV, ap­pa­ru en dé­cembre sur un mar­ché de Wu­han, a en outre tué deux autres per­sonnes dans le monde, une aux Phi­lip­pines et une autre à Hong Kong.

L’ex­pan­sion du nou­veau co­ro­na­vi­rus hors de Chine pour­rait s’ac­croître avec la trans­mis­sion de la ma­la­die par des per­sonnes n’ayant ja­mais voya­gé dans ce pays, a pré­ve­nu hier le di­rec­teur gé­né­ral de l’Or­ga­ni­sa­tion mon­diale de la san­té.

« Il y a eu des cas in­quié­tants de pro­pa­ga­tion du # 2019nCoV par des per­sonnes sans an­té­cé­dents de voyage » en Chine, a twee­té Te­dros Ad­ha­nom Ghe­breye­sus.

PHO­TO AFP

Des pas­sa­gers font la file pour dé­bar­quer du na­vire amar­ré dans le port de Hong Kong.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.