GOOGLE PRO­TÈGE 4 MIL­LIARDS D’AP­PA­REILS À PAR­TIR DE MON­TRÉAL

Le Journal de Montreal - - ARGENT - FRAN­CIS HALIN

Une équipe d’élite en cy­ber­sé­cu­ri­té du géant Google à Mon­tréal veille au grain, chaque jour, pour s’as­su­rer de pro­té­ger quatre mil­liards d’ap­pa­reils contre les pires at­taques in­for­ma­tiques au monde.

« On pro­tège quatre mil­liards d’ap­pa­reils, soit des té­lé­phones, or­di­na­teurs de toutes sortes de fa­bri­cants. Le tiers de l’équipe est à Mon­tréal et le reste en Ca­li­for­nie », lance en en­tre­vue au Jour­nal Fa­brice Jau­bert, nu­mé­ro 1 de l’équipe Safe Brow­sing.

Chaque jour, son équipe par­court le web à la re­cherche d’élé­ments me­na­çants, comme des lo­gi­ciels mal­veillants ou en­core de l’ha­me­çon­nage. « Quand on trouve des sites ou des élé­ments dan­ge­reux, on crée une liste que l’on dis­tri­bue gra­tui­te­ment aux fa­bri­cants de lo­gi­ciels », pour­suit l’ex­pert.

AT­TAQUES D’ÉTAT

D’après Fa­brice Jau­bert, les at­taques d’État existent bel et bien, mais ce qui in­quiète le plus les ci­toyens, ce sont celles de pi­rates ca­pables de s’en prendre à leur por­te­feuille.

« Il y a très peu de chances que la Rus­sie ou la Chine s’en prennent à vos lec­teurs dans le mé­tro. Ce n’est pas ça qu’ils craignent. Mon­sieur et Ma­dame Tout-le-monde craignent beau­coup plus l’at­taque fi­nan­cière de per­sonnes qui volent leurs mots de passe pour vi­der leur compte de banque », conclut ce­lui qui di­rige le bu­reau de Google, qui en­voie plus de 250 mil­lions d’alertes de sé­cu­ri­té par mois par­tout sur la pla­nète.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.