Le CRTC donne rai­son à Vi­déo­tron dans un dif­fé­rend avec Bell Ca­na­da

Le Journal de Montreal - - ARGENT -

OTTAWA | (Agence QMI) Qué­be­cor Mé­dia a réus­si à ob­te­nir du CRTC qu’il em­pêche Bell Ca­na­da et sa fi­liale Bell Mo­bi­li­té de sus­pendre les ser­vices d’iti­né­rance de gros four­nis à Vi­déo­tron, comme elles me­na­çaient de le faire en mai 2019.

Dans une lettre en­voyée à Vi­déo­tron le 24 mai 2019, Bell al­lé­guait qu’« un nombre si­gni­fi­ca­tif » d’abon­nés de ser­vices sans fil de Vi­déo­tron uti­li­saient ses ser­vices d’iti­né­rance sur une base per­ma­nente, en contra­ven­tion de sa po­li­tique en la ma­tière.

Bell me­na­çait ain­si de sus­pendre ses ser­vices d’iti­né­rance de gros à Vi­déo­tron dès le 23 juin, ad­ve­nant le cas où cette der­nière ne re­mé­diait pas à cette si­tua­tion. Les ser­vices de voix et de don­nées en iti­né­rance doivent nor­ma­le­ment être uti­li­sés de fa­çon tem­po­raire par les abon­nés d’un four­nis­seur don­né se re­trou­vant à l’ex­té­rieur de la zone de cou­ver­ture de ce der­nier, et non de fa­çon per­ma­nente.

Le 11 juin, Qué­be­cor Mé­dia, au nom de Vi­déo­tron, de­man­dait au CRTC d’in­ter­ve­nir. Ce der­nier a don­né suite à la de­mande en en­joi­gnant à Bell de s’abs­te­nir de mettre sa me­nace à exé­cu­tion, tant qu’il n’au­rait pas pris une dé­ci­sion fi­nale sur la ques­tion.

La dé­ci­sion fi­nale du CRTC est ve­nue mer­cre­di der­nier : « le Con­seil ap­prouve la de­mande de re­dres­se­ment dé­fi­ni­tif de Vi­déo­tron et or­donne à Bell de ne pas sus­pendre les ser­vices d’iti­né­rance de gros four­nis à Vi­déo­tron, ni à y mettre fin […] ».

PRO­BLÈME TECH­NIQUE

Dans sa pré­sen­ta­tion au CRTC, Vi­déo­tron a ex­pli­qué que la si­tua­tion d’« in­frac­tion » al­lé­guée par Bell était no­tam­ment due à un pro­blème tech­nique fai­sant en sorte que ses abon­nés uti­li­sant le ré­seau de Bell Mo­bi­li­té en mode iti­né­rance de fa­çon per­ma­nente et non oc­ca­sion­nelle n’ont pas re­çu d’avis, comme ce­la au­rait dû être le cas. Puis, Vi­déo­tron a ex­pli­qué qu’un ou­bli était à l’ori­gine du fait que les abon­nés de son nou­veau ser­vice Fizz n’étaient pas sur­veillés en termes d’uti­li­sa­tion des ser­vices d’iti­né­rance. Ces pro­blé­ma­tiques ont de­puis été cor­ri­gées, a as­su­ré Qué­be­cor.

L’ab­sence d’en­tente entre Bell et Vi­déo­tron sur un vo­lume ac­cep­table d’iti­né­rance per­ma­nente a éga­le­ment été au centre du li­tige entre les deux en­tre­prises.

Mer­cre­di, dans sa dé­ci­sion, le CRTC a ju­gé que Vi­déo­tron n’a pas res­pec­té la po­li­tique de Bell Mo­bi­li­té con­cer­nant l’iti­né­rance per­ma­nente, mais a ac­cé­dé à sa de­mande, ju­geant qu’elle avait pris les me­sures né­ces­saires.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.