Celle qu’on aime conduire

Le Journal de Montreal - - LE GUIDE DE L’AUTO - Jacques Bien­ve­nue

C’est une nou­velle Sé­rie 3 que BMW pro­pose aux conduc­teurs qui aiment conduire. Et comme pour le mo­dèle qu’elle rem­place, cette ber­line spor­tive offre des per­for­mances en­le­vantes et une construc­tion de haute qua­li­té.

Une nou­velle Sé­rie 3 a fait ses dé­buts chez BMW en mars 2019. Pour les ama­teurs de conduite spor­tive, c’était une grande nou­velle, car les au­to­mo­biles de ce construc­teur sont du genre qu’on aime conduire en­core et en­core ! La M340i xD­rive, dont nous avons fait l’es­sai, ne fait pas ex­cep­tion à cette règle.

C’est la ver­sion la plus luxueuse et la plus per­for­mante de la Sé­rie 3, une gamme qui, pour 2020, se ré­sume à trois va­riantes d’une ber­line : la M340i, la 330i d’en­trée de gamme et la 330e à groupe mo­to­pro­pul­seur hy­bride re­char­geable.

Rap­pe­lons, par ailleurs, que, de­puis 2014, les cou­pés et ca­brio­lets qui par­tagent l’ar­chi­tec­ture de ces ber­lines ont leur propre dé­no­mi­na­tion : Sé­rie 4. Pour ajou­ter un peu de confu­sion à tout ce­la, la gamme de cette autre sé­rie com­porte sa propre ber­line : la Gran Cou­pé, le toit est plus ar­qué dans sa par­tie ar­rière, à la fa­çon d’une Mer­cedes-Benz CLS.

LA BER­LINE SPORT PAR EX­CEL­LENCE

Lorsque la Sé­rie 3 a suc­cé­dé à la BMW 2002 en Amé­rique du Nord, en 1976, le concept de la ber­line com­pacte spor­tive a pris une am­pleur phé­no­mé­nale. Au fil des six pre­mières gé­né­ra­tions de ce mo­dèle, sa po­pu­la­ri­té a grim­pé en flèche. Avec la Mer­cedes-Benz Classe C et l’Au­di A4, la Sé­rie 3 a dé­ve­lop­pé un cré­neau axé sur le luxe et les per­for­mances qui de­meure im­por­tant au­jourd’hui. Un cré­neau que ces trois mo­dèles ri­vaux do­minent tou­jours d’ailleurs.

Il faut ad­mettre tou­te­fois que cette Sé­rie 3 de septième gé­né­ra­tion n’est plus la « vache à lait » de BMW comme elle l’a été au­tre­fois au pays. En 2009, près de 13 000 Ca­na­diens en ont ache­té une alors que, l’an­née der­nière, les ventes com­bi­nées des mo­dèles de Sé­rie 3 et 4 ont dé­pas­sé à peine plus de 8000 uni­tés. Ce dé­clin de 30 % re­flète l’en­goue­ment crois­sant des Ca­na­diens pour les VUS, un phé­no­mène qui s’ex­prime aus­si par la mul­ti­pli­ca­tion des mo­dèles du genre chez BMW : en 2009, il y en avait 3, alors qu’il y en a main­te­nant 7 !

Mais il reste vi­si­ble­ment suf­fi­sam­ment d’ama­teurs de conduite pure pour jus­ti­fier le main­tien de la Sé­rie 3 sur notre mar­ché. Il suf­fit de conduire une de ces voi­tures pour être sé­duit ! Ces ber­lines bé­né­fi­cient d’une ré­par­ti­tion de masse idéale (53 % à l’avant et 47 % à l’ar­rière pour la M340i que nous avons conduite) et d’une struc­ture très ri­gide. Sa ri­gi­di­té a d’ailleurs aug­men­té de 25 % dans l’en­semble et jus­qu’à 50 % à cer­tains en­droits, nous ap­prend le construc­teur ; des gains qui ont une in­fluence di­recte sur la dy­na­mique de cette voi­ture.

Com­pa­ra­ti­ve­ment au mo­dèle de la gé­né­ra­tion an­té­rieure, la nou­velle Sé­rie 3 conserve une sil­houette fa­mi­lière et des di­men­sions très proches. On la re­con­naît à ses porte-à-faux courts et à sa forme élé­gante, qui com­mence à da­ter tou­te­fois. En outre, cette nou­velle ber­line me­sure 74 mm de plus en lon­gueur que sa de­van­cière, 15 mm de plus en lar­geur et 13 mm de plus en hau­teur. L’em­pat­te­ment du châs­sis a ga­gné 41 mm, et la lar­geur des voies a aug­men­té de 43 mm à l’avant et de 20 mm à l’ar­rière, des gains qui au­raient une in­fluence po­si­tive sur la sta­bi­li­té et l’agi­li­té de cette voi­ture.

MO­TEURS PUIS­SANTS

La M340i est ani­mée par un 6-cy­lindres en ligne de 3,0 L éprou­vé. Ju­me­lé à une boîte de vi­tesses au­to­ma­tique à 8 rap­ports très souple, ce mo­teur à tur­bo­com­pres­seur livre ses 382 ch aux quatre roues pour­vues d’une trans­mis­sion in­té­grale xD­rive. Puis­qu’il est pos­sible d’ac­cé­lé­rer de 0 à 100 km/h en 4 s et des pous­sières, BMW

La BMW Sé­rie 3 2020, un mo­dèle de septième gé­né­ra­tion, de­meure dans une large me­sure l’éta­lon de sa ca­té­go­rie en ma­tière de plai­sir de conduire.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.