Le ma­ni­feste écrit par de Cou­ber­tin of­fert au CIO

Le Journal de Montreal - - SPORTS -

LAU­SANNE, Suisse | (AFP) Le ma­nus­crit ori­gi­nal du ma­ni­feste des Jeux olym­piques ré­di­gé en 1892 par Pierre de Cou­ber­tin et ven­du 8 mil­lions d’eu­ros (11,6 M$ ca­na­diens) en dé­cembre à New York a été of­fert au Co­mi­té in­ter­na­tio­nal olym­pique par le mil­liar­daire russe Ali­cher Ous­ma­nov, pré­sident de la Fé­dé­ra­tion in­ter­na­tio­nale d’es­crime (FIE), a an­non­cé hier le CIO.

« C’est grâce à votre gé­né­ro­si­té que nous pou­vons au­jourd’hui ré­flé­chir sur notre his­toire et cé­lé­brer ce lien di­rect avec notre père fon­da­teur », dé­clare dans un com­mu­ni­qué le pré­sident du CIO, Tho­mas Bach, à l’adresse de M. Ous­ma­nov.

« Pierre de Cou­ber­tin avait la vi­sion d’un monde uni par le sport et non di­vi­sé par les af­fron­te­ments et les guerres. Je pense que le Mu­sée olym­pique est l’en­droit le plus ap­pro­prié pour conser­ver ce ma­nus­crit d’une va­leur in­es­ti­mable », a ajou­té M. Ous­ma­nov.

LE SEUL EXEM­PLAIRE

Écrit en fran­çais, le ma­nus­crit of­fert au CIO com­prend 14 pages dans les­quelles de Cou­ber­tin es­quisse sa vi­sion pour faire re­naître les Jeux olym­piques de l’An­ti­qui­té sous la forme d’une com­pé­ti­tion spor­tive mo­derne et in­ter­na­tio­nale.

C’est le seul exem­plaire connu de ce texte qui ser­vait de base à un dis­cours pro­non­cé à Pa­ris le 25 no­vembre 1892.

Deux ans après ce dis­cours, Pierre de Cou­ber­tin fon­de­ra le Co­mi­té in­ter­na­tio­nal olym­pique en 1894, pré­lude aux pre­miers JO de l’ère mo­derne qui se tien­dront à Athènes, en 1896.

Le do­cu­ment a dis­pa­ru du­rant plu­sieurs dé­cen­nies après le dé­cès de Pierre de Cou­ber­tin, en 1937.

Au dé­but des an­nées 90, Fran­çois d’Amat, pas­sion­né de Pierre de Cou­ber­tin, en a re­trou­vé la trace en Suisse, où un col­lec­tion­neur le gar­dait dans un coffre.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.