12 mois de pri­son pour un pré­po­sé

Il a agres­sé sexuel­le­ment une ado bles­sée qui ne pou­vait quit­ter son lit

Le Journal de Montreal - - ACTUALITÉS - KATH­LEEN FRE­NETTE

QUÉ­BEC | Un an­cien pré­po­sé aux bé­né­fi­ciaires re­con­nu cou­pable d’agres­sion sexuelle sur une jeune fille de 17 ans pri­son­nière de son lit à la suite d’un grave ac­ci­dent a éco­pé d’une peine d’em­pri­son­ne­ment de 12 mois, hier.

Dam­ba Kebe, 53 ans, s’est pré­sen­té au pa­lais de jus­tice de Qué­bec, hier ma­tin, avec en main un sac de sport. Il a écou­té les pro­pos te­nus par le pour­sui­vant,

Me Mi­chel Bé­ru­bé, qui de­man­dait à ce qu’une peine de 18 mois lui soit im­po­sée.

C’est dans le cadre de ses fonc­tions de pré­po­sé aux ma­lades à l’uni­té de trau­ma­to­lo­gie de l’hô­pi­tal de l’En­fant-Jé­sus, à Qué­bec, alors qu’il avait pour tâche de sub­ve­nir au confort des pa­tients lour­de­ment hy­po­thé­qués, que les gestes ont été po­sés à l’égard de l’ado­les­cente, entre le 18 et le 25 août 2016.

CAU­CHE­MARS ET IN­SOM­NIES

Si, la pre­mière fois, il a em­bras­sé la jeune fille sur la bouche, la deuxième agres­sion com­por­tait des gestes hau­te­ment in­tru­sifs puisque l’homme a pé­né­tré la jeune fille avec son doigt avant de le por­ter à sa bouche.

« Cet évé­ne­ment-là a bous­cu­lé ma vie sexuelle et ma vie per­son­nelle. Après être sor­tie de l’hô­pi­tal, j’avais peur de le croi­ser, je fai­sais des cau­che­mars, des in­som­nies », a ex­pri­mé au juge Jean Beaulieu la jeune femme, qui bé­né­fi­cie en­core d’un sou­tien psy­cho­lo­gique.

Kebe de­vra aus­si res­pec­ter une pro­ba­tion de trois ans et s’ins­crire au re­gistre des dé­lin­quants sexuels pour 20 ans.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.