Jouer de la bat­te­rie

Le Journal de Montreal - - LE GUIDE DE L’AUTO - An­toine Jou­bert Le Guide de l’au­to

On ne vous fe­ra pas lan­guir plus long­temps : la nou­velle Mi­ni Coo­per SE (S Elec­tric) dé­çoit par sa très faible au­to­no­mie. Et pour cause, une bat­te­rie de seule­ment 32,6 kWh qui per­met à peine de faire mieux que les pre­mières Ford Fo­cus Elec­tric et Nis­san Leaf.

Ce­la si­gni­fie une au­to­no­mie de 177 ki­lo­mètres, et donc entre 110 et 120 ki­lo­mètres en hi­ver. In­utile de vous dire que pour cette rai­son, les Che­vro­let Bolt et Kia Soul EV ne se sentent au­cu­ne­ment me­na­cées.

La Mi­ni Coo­per SE offre tou­te­fois un élé­ment que vous ne re­trou­ve­rez pas chez la plu­part des voi­tures com­pactes élec­triques : le plai­sir. Certes, il n’est pas désa­gréable de cir­cu­ler en si­lence au vo­lant d’une Nis­san Leaf, dans un confort des plus hon­nêtes.

Mais la Mi­ni offre la fan­tai­sie, le ca­rac­tère et la puis­sance de la Coo­per S, ne per­dant au pas­sage que la so­no­ri­té en­voû­tante de son mo­teur tur­bo. Qui plus est, le sur­plus de poids par rap­port à une Coo­per S à es­sence n’est que de 145 ki­los.

Di­rec­tion pré­cise, ac­cé­lé­ra­tions vives et ma­nia­bi­li­té re­mar­quable font donc par­tie des avan­tages de cette sym­pa­thique ba­gnole, qui vous in­cite à conduire tant de fa­çon spor­tive qu’éco­lo­gique. Il faut dire qu’avec quatre modes de conduite et deux modes de ré­gé­né­ra­tion d’éner­gie, la Coo­per SE s’adapte lit­té­ra­le­ment à l’hu­meur de son conduc­teur.

Sou­li­gnons au pas­sage que le mode de ré­gé­né­ra­tion ac­cen­tué per­met de conduire en ville sans ja­mais de­voir uti­li­ser les freins (sauf en cas d’ur­gence).

UN HA­BI­TACLE 100 % MI­NI

À bord, la plus grande dis­tinc­tion de­meure l’ins­tru­men­ta­tion. Un écran nu­mé­rique de 5,5 pouces re­pre­nant la forme d’un cy­lindre cou­ché à la ver­ti­cale, et qui livre l’es­sen­tiel de l’in­for­ma­tion via une très belle illus­tra­tion gra­phique. Du reste, tout est « du pur Mi­ni ».

Même console cen­trale, même écran cir­cu­laire où la cir­con­fé­rence s’illu­mine pour une am­biance unique, et même com­mu­ta­teurs chro­més né­ces­saires à la ges­tion des pa­ra­mètres de conduite. No­tez ce­pen­dant que le pe­tit le­vier de dé­mar­rage est vert et non pas rouge !

Une des grandes beau­tés de la Mi­ni ? L’es­pace in­té­rieur qui n’est au­cu­ne­ment hy­po­thé­qué par rap­port aux autres mo­dèles Coo­per à trois portes. Ce­la per­met à quatre adultes de s’ins­tal­ler à bord, tout en conser­vant un es­pace de char­ge­ment mi­ni­ma­le­ment rai­son­nable.

Po­si­tion­né sous le ca­pot, le mo­teur de 135 kW (181 che­vaux) n’af­fecte que peu l’équi­libre des masses de la voi­ture, qui se com­porte à mer­veille. Il faut dire que le bloc de bat­te­rie conçu en forme de T se loge pour sa part sous le siège ar­rière, se di­ri­geant aus­si sous la console, entre les deux sièges avant.

Le temps de re­charge ? En­vi­ron 3,5 heures sur une borne de 240 V à do­mi­cile, ou 35 mi­nutes sur une borne de re­charge ra­pide (BRCC), pour at­teindre 80 % de la charge to­tale. Autre bonne nou­velle, le chauf­fage de l’ha­bi­tacle qui n’af­fecte que peu l’au­to­no­mie de la voi­ture. Pour ce faire, Mi­ni fait ici ap­pel à une pompe qui em­ma­ga­sine la cha­leur gé­né­rée par le mo­teur, la bat­te­rie ou en­core le mou­ve­ment des roues.

À PAR­TIR DE 35 433 $

Voi­là le prix que vous coû­te­ra une Coo­per SE de base, toutes taxes in­cluses, une fois le cré­dit gou­ver­ne­men­tal de 13 000 $ ap­pli­qué. Si l’on dé­cor­tique le tout, ce­la si­gni­fie 39 990 $ (+ 2135 $ de trans­port et pré­pa­ra­tion), pour un to­tal de 48 433 $ avec taxes, moins les 13 000 $ de cré­dit.

Un prix qui est donc lé­gè­re­ment plus éle­vé que ce­lui de la Volks­wa­gen e-Golf, sur le point de nous quit­ter, la­quelle pro­pose 24 ki­lo­mètres sup­plé­men­taires d’au­to­no­mie. Et bien sûr, il est ici ques­tion de la ver­sion de base (Clas­sic), dé­jà bien équi­pée, mais qui ne com­prend ni toit ou­vrant pa­no­ra­mique ni sel­le­rie en cuir.

Sa­chez qu’un mo­dèle Pre­mier dé­bute à 44 990 $ et que le Pre­mier+ grimpe à 47 990 $.

La Coo­per SE, compte te­nu de son au­to­no­mie li­mi­tée, doit donc être consi­dé­rée comme un jouet de luxe voué à un usage prin­ci­pa­le­ment ci­ta­din.

En ter­mi­nant, ne trou­vez-vous pas exa­gé­ré le prix de trans­port et de pré­pa­ra­tion de cette Mi­ni ? Parce qu’à 2135 $ + taxes (donc 2455 $), ça donne presque en­vie d’al­ler la cher­cher soi-même !

PHO­TOS AN­TOINE JOU­BERT

Chose cer­taine, la nou­velle Mi­ni Coo­per SE fait mieux que celle qui avait été pré­sen­tée en 2008, et louée en très pe­tite quan­ti­té à un pu­blic ca­li­for­nien. Cette der­nière n’of­frait alors que deux places as­sises, la bat­te­rie pre­nant l’es­pace des sièges ar­rière, pour une au­to­no­mie qui os­cil­lait au­tour de 150 ki­lo­mètres.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.