Le pape dé­nonce les crimes en Ama­zo­nie

Fran­çois fus­tige les au­to­ri­tés et les en­tre­prises

Le Journal de Montreal - - MONDE -

Le pape Fran­çois a dé­non­cé hier des en­tre­prises se­mant « in­jus­tice et crime » dans une Ama­zo­nie riche en res­sources où les droits des au­toch­tones sont ba­foués, ap­pe­lant le monde à « s’in­di­gner » et à « s’en­ga­ger » contre la sur­ex­ploi­ta­tion de ce ter­ri­toire.

Dans une « ex­hor­ta­tion apos­to­lique » pu­bliée hier, in­ti­tu­lée Que­ri­da Ama­zo­nia

(Chère Ama­zo­nie), le pape livre un mes­sage qui se veut uni­ver­sel sous la forme de quatre « rêves » pour l’Ama­zo­nie.

Le pape écrit no­tam­ment qu’il faut « don­ner aux en­tre­prises qui dé­truisent l’Ama­zo­nie et ne res­pectent pas le droit des peuples au­toch­tones [...], les noms qui leur cor­res­pondent : in­jus­tice et crime ».

Fran­çois ap­pelle donc à « s’in­di­gner » et à « de­man­der par­don » pour un « pas­sé hon­teux » d’exac­tions contre les in­di­gènes. Il faut « construire des ré­seaux de so­li­da­ri­té et de dé­ve­lop­pe­ment », plaide en outre le pape en ap­pe­lant tout le monde à s’en­ga­ger, y com­pris les di­ri­geants po­li­tiques.

LIBRE AC­CÈS

« Le re­cours à des moyens éloi­gnés de toute éthique est fré­quent, comme le fait de sanc­tion­ner des pro­tes­ta­tions, y com­pris en ôtant la vie aux au­toch­tones qui s’op­posent aux pro­jets », a-t-il dé­plo­ré, en fus­ti­geant des en­tre­prises « as­soif­fées de gain fa­cile s’ap­pro­priant des ter­rains et pri­va­ti­sant même l’eau po­table ».

Les re­la­tions éco­no­miques de­viennent « un ins­tru­ment qui tue » lorsque « les au­to­ri­tés donnent un ac­cès libre aux in­dus­tries [...] qui dé­vastent les fo­rêts et pol­luent l’en­vi­ron­ne­ment ».

PHO­TO AFP

Fran­çois lors d’une au­dience au Va­ti­can.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.