Un bon di­ver­tis­se­ment

Ma­fia Inc. livre la mar­chan­dise, mal­gré quelques lon­gueurs

Le Journal de Montreal - - JM JEUDI - MAXIME DE­MERS

Les films de gang­sters et de ma­fia ne sont pas lé­gion au Qué­bec. Sans ré­in­ven­ter le genre, le ci­néaste Podz pro­pose avec Ma­fia Inc. un po­lar sombre et ef­fi­cace qui réunit tous les in­gré­dients d’un bon di­ver­tis­se­ment po­pu­laire.

Le Jour­nal de Mon­tréal

Conflits fa­mi­liaux, trahisons, ven­geance, meurtres san­glants… La re­cette d’un bon film de gang­sters a dé­jà fait ses preuves à maintes re­prises dans le pas­sé. En s’ins­pi­rant li­bre­ment du livre

Ma­fia Inc. des jour­na­listes An­dré Cé­di­lot et An­dré Noël, le réa­li­sa­teur Podz et le scé­na­riste Syl­vain Guy ont construit une his­toire fic­tive bien fi­ce­lée (mal­gré quelques lon­gueurs) qui re­vi­site de fa­çon ef­fi­cace les codes du genre.

Cam­pé dans le Mon­tréal des an­nées 1990, Ma­fia Inc. suit le par­cours de Vincent « Vince » Ga­mache (Marc-An­dré Gron­din), un jeune gang­ster qué­bé­cois qui tra­vaille pour le compte du par­rain de la fa­mille ma­fieuse si­ci­lienne Frank Pa­ternò (Ser­gio Cas­tel­lit­to), au grand mal­heur de son père tailleur (Gil­bert Sicotte). La soeur de Vince, So­fie (My­lène Ma­ckay), est quant à elle fian­cée à un des fils Pa­ternò.

Les re­la­tions entre les deux fa­milles de­vien­dront par­ti­cu­liè­re­ment ten­dues quand Vince se­ra chas­sé du clan si­ci­lien après avoir com­mis un acte ignoble et amo­ral qui risque de cau­ser des dom­mages aux Pa­ternò.

RÉA­LISME CRU

On re­con­naît le style de Podz (Da­niel Grou) dès les pre­mières images du film. Comme dans ses oeuvres pré­cé­dentes (L’af­faire Dumont, Les 7 Jours

du Ta­lion, la sé­rie 19-2), le ci­néaste dé­sta­bi­lise le spec­ta­teur avec des scènes per­cu­tantes fil­mées avec un réa­lisme cru et une vio­lence par­fois sai­sis­sante.

Pour ajou­ter une couche d’au­then­ti­ci­té à son film, Podz a te­nu à ce que les per­son­nages qui gra­vitent dans la ma­fia parlent un mé­lange des trois langues uti­li­sées dans la com­mu­nau­té ita­lienne mont­réa­laise (ita­lien, fran­çais et an­glais). On lui re­pro­che­ra par contre de ne pas avoir su évi­ter quelques cli­chés sur la com­mu­nau­té ita­lienne, comme ces grandes mai­sons aux dé­co­ra­tions kitsch.

Podz a eu la main heu­reuse avec le choix de ses ac­teurs. Il a d’abord réus­si un grand coup en convain­quant le grand ac­teur ita­lien Ser­gio Cas­tel­lit­to de jouer le rôle du par­rain de la ma­fia. Avec son cha­risme et son jeu tout en nuances, Cas­tel­lit­to a réus­si à com­po­ser un per­son­nage aus­si cruel qu’at­ta­chant. À ses cô­tés, Marc-An­dré Gron­din et Gil­bert Sicotte livrent aus­si d’ex­cel­lentes per­for­mances.

Il n’est pas fa­cile de faire un film de ma­fia qui ne souf­fri­ra pas des com­pa­rai­sons avec les chefs-d’oeuvre du genre réa­li­sés par les grands maîtres Mar­tin Scor­sese et Fran­cis Ford Cop­po­la. Podz a réus­si à évi­ter ce piège en cen­trant son ré­cit sur le thème de la fa­mille et en an­crant le film dans la réa­li­té mont­réa­laise.

Ma­fia Inc. prend l’af­fiche au­jourd’hui. Ma­fia Inc. ★★★★★☆

Un film de Podz Avec Marc-An­dré Gron­din, Ser­gio Cas­tel­lit­to, Gil­bert Sicotte et My­lène Ma­ckay.

PHO­TO COUR­TOI­SIE FILMS SÉ­VILLE

Les ac­teurs My­lène Ma­ckay et Marc-An­dré Gron­din dans une scène du film Ma­fia Inc., à l’af­fiche dès au­jourd’hui.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.