Le Journal de Montreal

Deux uni­ver­si­tés de Mon­tréal ferment leurs ré­si­dences

- BÉA­TRICE ROY-BRU­NET - Avec Guillaume Pelletier Education · Montreal · Universite de Montreal · Universite du Quebec a Montreal · Universite du Quebec · Concordia University · Faculty of Arts

Les étu­diants qui ha­bitent dans les ré­si­dences de l’Uni­ver­si­té Con­cor­dia et de l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal de­vront ra­pi­de­ment quit­ter les lieux en rai­son de la pan­dé­mie de la COVID-19.

À l’Uni­ver­si­té Con­cor­dia, les étu­diants de­vront par­tir des ré­si­dences avant la fin de la jour­née di­manche. À l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal (UdeM), les lieux de­vront être vides dès lun­di.

« Les me­sures de dis­tan­cia­tion so­ciale que tout le monde vise ac­tuel­le­ment au Qué­bec et ailleurs sont dif­fi­ciles à main­te­nir dans les ré­si­dences, no­tam­ment avec des chambres et salles de bain par­ta­gées », a sou­li­gné par cour­riel Van­ni­na Maes­trac­ci, porte-pa­role de l’Uni­ver­si­té Con­cor­dia.

Les mêmes rai­sons ont été évo­quées par l’UdeM. « Il de­vient de plus en plus dif­fi­cile, dans un en­vi­ron­ne­ment clos comme le sont nos ré­si­dences, d’ap­pli­quer les re­com­man­da­tions de dis­tan­cia­tion so­ciale de­man­dées par la san­té pu­blique », a-t-on in­di­qué par cour­riel.

DES EX­CEP­TIONS

L’Uni­ver­si­té Con­cor­dia a tou­te­fois pré­ci­sé que des « cir­cons­tances ex­cep­tion­nelles » peuvent per­mettre à un étu­diant de de­meu­rer dans la ré­si­dence.

« Tous les étu­diants qui ne peuvent ren­trer chez eux au­ront des lo­ge­ments et re­pas, et ce­la in­clut les étu­diants étran­gers qui ne peuvent par­tir pour des rai­sons de res­tric­tions de voyage par exemple », a no­té Mme Maes­trac­ci.

Même chose pour les étu­diants de l’UdeM in­ca­pables de trou­ver un autre lieu de ré­si­dence. Ces der­niers se­ront pris en charge par une équipe res­pon­sable de trou­ver une so­lu­tion.

PÉ­TI­TION

My­lène Bagh­di­sar, une étu­diante en tra­duc­tion de l’Uni­ver­si­té Con­cor­dia, a lan­cé une pé­ti­tion afin de for­cer l’ad­mi­nis­tra­tion à chan­ger d’idée. La pé­ti­tion comp­tait déjà plus de 2600 si­gna­taires, hier après-mi­di.

« Ça n’a pas de sens, a-t-elle dé­plo­ré. [La Di­rec­tion de la san­té pu­blique] veut que l’on reste en qua­ran­taine, mais on nous oblige à quit­ter les ré­si­dences. »

L’As­so­cia­tion étu­diante de la fa­cul­té des arts et des sciences de­mande aus­si à l’Uni­ver­si­té de re­voir sa dé­ci­sion.

« C’est in­croyable que l’Uni­ver­si­té de­mande à des cen­taines d’étu­diants de par­tir dans un dé­lai aus­si court, sur­tout en pleine pan­dé­mie alors qu’on dit aux gens de res­ter où ils sont », a men­tion­né le co­or­don­na­teur Evan Lee.

Les ré­si­dences de l’Uni­ver­si­té du Qué­bec à Mon­tréal de­meurent quant à elle ou­vertes pour l’ins­tant. Seules les per­sonnes qui y logent peuvent y ac­cé­der et au­cun vi­si­teur n’y est ad­mis, a-t-on écrit dans un cour­riel.

Newspapers in French

Newspapers from Canada