Le Journal de Montreal

Chers clients,

- Jean-Fran­çois Pru­neau Pré­sident et chef de la di­rec­tion de Vi­déo­tron Lifehacks

La si­tua­tion que nous vi­vons ac­tuel­le­ment est hors du com­mun. De­puis main­te­nant près d’une se­maine vos ha­bi­tudes sont trans­for­mées, vos rou­tines sont cham­bou­lées et votre quo­ti­dien est bou­le­ver­sé.

Vous êtes plu­sieurs à nous avoir trans­mis vos in­quié­tudes quant à la ca­pa­ci­té de notre ré­seau. Ras­su­rez-vous, notre ré­seau est fort et a été bâ­ti pour sup­por­ter ce type de si­tua­tion.

Nous com­pre­nons que le cli­mat ac­tuel peut gé­né­rer son lot d’in­quié­tudes et de stress. C’est pour cette rai­son que nos équipes sont à pied d’oeuvre pour tout mettre en place afin de vous fa­ci­li­ter la vie et de vous ai­der à com­mu­ni­quer avec ceux qui comptent vrai­ment pour vous. Nos tech­ni­ciens ne font que les in­ter­ven­tions né­ces­saires pour as­su­rer votre connec­ti­vi­té et prennent les me­sures sa­ni­taires pré­ven­tives qui s’im­posent.

Comme plu­sieurs autres en­tre­prises qué­bé­coises, nous nous sommes ques­tion­nés sur les me­sures concrètes que nous pour­rions prendre afin de vous per­mettre de res­ter connec­tés, de res­ter in­for­més, et de vous chan­ger les idées pen­dant ces longues pé­riodes à la mai­son.

Tout comme vous, nous sou­hai­tons que nos proches soient en san­té et en sé­cu­ri­té: nous avons re­ti­ré les li­mites de don­nées sur tous nos for­faits In­ter­net Ré­si­den­tiels et Af­faires afin que tous puissent tra­vailler de la mai­son en toute quié­tude.

Nous com­pre­nons que le quo­ti­dien à la mai­son avec les en­fants et le tra­vail peut ap­por­ter son lot de dé­fis : nous avons dé­brouillé une grande quan­ti­té de chaînes de té­lé­vi­sion, dont plu­sieurs of­frant du conte­nu pour vos en­fants et nous avons ajou­té une mul­ti­tude de conte­nus sur de­mande, gra­tui­te­ment.

Nous sa­vons que cer­tains de vos amis ou des membres de votre fa­mille peuvent être coin­cés à l’étran­ger et que vous avez be­soin de vous par­ler: nous avons re­ti­ré les frais d’iti­né­rance à l’in­ter­na­tio­nal. De cette fa­çon, vos proches à l’étran­ger peuvent uti­li­ser leur té­lé­phone mo­bile comme lors­qu’ils sont ici. Nous prê­tons éga­le­ment main forte au gou­ver­ne­ment fé­dé­ral afin d’in­for­mer les Ca­na­diens qui sont tou­jours à l’ex­té­rieur du pays.

Nous sommes là pour vous et nous conti­nue­rons de l’être. Au cou­rant des pro­chains jours, nous conti­nue­rons de re­ti­rer, un par un, ces pe­tits ir­ri­tants qui vous em­pêchent de vous concen­trer sur ce qui compte vrai­ment : votre san­té et celle de vos proches.

N’hé­si­tez pas à nous contac­ter si vous avez des in­quié­tudes ou des ques­tions, nous sommes là pour vous.

Pre­nez soin de vous et de votre fa­mille,

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada