Le Journal de Montreal

Tru­deau l’im­pos­teur

- GE­NE­VIÈVE PETTERSEN Ani­ma­trice ra­dio et chro­ni­queuse This Is Us, ge­ne­vieve.pettersen @que­be­cor­me­dia.com

Lun­di, quand j’ai vu Jus­tin Tru­deau s’avan­cer, l’oeil ha­gard, vers le lu­trin où il de­vait s’adres­ser à la na­tion, je me suis dit qu’il fai­sait pi­tié. Pas pi­tié dans le sens de « pauvre p’tit Jus­tin ». Non. Pi­tié dans le sens de « tu fais dur, mon­sieur Tru­deau, pis votre père se­rait pas fier ».

Y A-T-IL UN PI­LOTE DANS L’AVION ?

Avec plus de 45 mi­nutes de re­tard, notre pre­mier mi­nistre a te­nu à ras­su­rer la po­pu­la­tion face à la pan­dé­mie qui s’abat sur elle et la me­nace éco­no­mique qui plane : « Ne vous en faites pas, Sophie va bien ».

Je ne sais pas si les ré­dac­teurs res­pon­sables d’écrire ses dis­cours sont aus­si scrip­teurs sur la sé­rie

mais me semble que les ci­toyens ca­na­diens au­raient eu droit à mieux qu’une en­trée en ma­tière digne d’un « soap » lar­moyant. On au­rait pris des nou­velles de Sophie Gré­goire-Tru­deau plus tard. Ou on se se­rait fiés à son compte Ins­ta­gram pour nous in­for­mer.

J’ou­bliais : Jus­tin, dans l’une de ses lo­gor­rhées bi­lingues, nous a aus­si encouragés à lais­ser cou­rir les en­fants dans la mai­son. Hey, une chance que j’ai Jus­tin pour me rap­pe­ler qu’une « game » de bal­lon-chas­seur dans le sous-sol, ce n’est pas si grave que ça dans le contexte.

UN PEU DE LEA­DER­SHIP, SVP

Mer­cre­di, re­vi­re­ment de si­tua­tion. Jus­tin semble se ré­veiller d’un long som­meil. Trop de jours plus tard dans les Ma­ri­times, il an­nonce des me­sures concer­nant la fron­tière ca­na­do-amé­ri­caine et l’in­jec­tion de mil­liards de dol­lars pour ai­der les par­ti­cu­liers et les en­tre­prises. Par contre, il reste vague sur le quand et le comment. Clas­sique.

C’est ma mère, Sa­gue­néenne de son état et am­bas­sa­drice du gros bon sens, qui m’a gra­ti­fiée de l’ana­lyse la plus in­té­res­sante de cette ges­tion de crise mol­las­sonne. Au dé­tour d’une conver­sa­tion té­lé­pho­nique à pro­pos de mon état et de ce­lui de mes en­fants, elle a dit : « Écoute, Jus­tin, s’il veut plus être pre­mier mi­nistre, la, la, il a juste à le dire ». Jus­tin, t’as en­ten­du ma mère ? Si tu veux plus être pre­mier mi­nistre, dis-le. Tous les ac­teurs ont des dou­blures.

 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada