Le Journal de Montreal

Vrai­ment pas simple de se faire rem­bour­ser un billet d’avion

La pan­dé­mie de COVID-19 est un évé­ne­ment hors du contrôle des trans­por­teurs. Ils ne sont donc pas te­nus de vous rem­bour­ser.

- Stéphane Des­jar­dins stephane.des­jar­dins @que­be­cor­me­dia.com Travel · Moscow

Nor­ma­le­ment, quand un trans­por­teur an­nule un vol, vous avez droit à un rem­bour­se­ment. Ce n’est plus le cas avec la COVID-19, si vous avez ache­té votre billet di­rec­te­ment au­près de lui.

Les trans­por­teurs se bornent dé­sor­mais à of­frir à leurs clients un cré­dit ap­pli­cable à un voyage ul­té­rieur, qui de­vra être uti­li­sé avant le 31 dé­cembre 2020.

CRÉ­DIT OF­FERT

« Ac­tuel­le­ment, les trans­por­teurs ac­ceptent de chan­ger la date du dé­part, sans frais, ex­plique Me Ariel Thé­riault-Roy, avo­cate rat­ta­chée à Vo­len­re­tard.ca. Mais si votre nou­velle date est dans une pé­riode plus acha­lan­dée et plus dis­pen­dieuse, vous de­vrez payer la dif­fé­rence. Évi­dem­ment, il faut pou­voir contac­ter le trans­por­teur, ce qui est dif­fi­cile pour le mo­ment. Car nous vi­vons une si­tua­tion ja­mais vue dans l’his­toire de l’avia­tion mo­derne. »

Si vous avez ache­té votre billet chez un agent de voyage, vous avez aus­si droit à un cré­dit pour un autre voyage, confirme Mos­cou Cô­té, pré­sident de l’As­so­cia­tion des agents de voyage du Qué­bec. Et vous au­rez à payer la dif­fé­rence si c’est plus cher.

SE TOUR­NER VERS L’OPC

Si vous re­fu­sez le cré­dit, vous pou­vez tou­jours faire une de­mande au­près du Fonds d’in­dem­ni­sa­tion des clients des agents de voyages (FICAV) en contac­tant l’Of­fice de la pro­tec­tion du consom­ma­teur (OPC) au 1 888 672-2556. Pour plus d’in­for­ma­tion, vi­si­tez le site web de l’OPC. L’or­ga­nisme pré­vient que le temps d’at­tente au té­lé­phone est plus long qu’à l’ha­bi­tude : il re­çoit plus de 1000 ap­pels par se­maine au su­jet de la COVID-19.

En­fin, ne dé­col­lez pas vers l’étran­ger parce que vous ne pou­vez joindre le trans­por­teur avant le dé­part. Vous pour­riez être re­fou­lé à l’ar­ri­vée si le pays dé­cide de fer­mer ses fron­tières…

Les avo­cats de Vo­len­re­tard.ca ac­ceptent de ré­pondre gra­tui­te­ment aux ques­tions du pu­blic entre 9 h et 17 h, au­jourd’hui.

 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada