Le Journal de Montreal

Votre ville est-elle prête à af­fron­ter le co­ro­na­vi­rus ?

- SA­RAH-MAUDE LE­FEBVRE ET AN­DREA VALERIA Paris Commune · Public Safety Canada · Cardinal Richelieu

Deux se­maines après le dé­but de la crise du co­ro­na­vi­rus, l’im­mense ma­jo­ri­té des villes qué­bé­coises ont adop­té des me­sures dras­tiques comme la fer­me­ture des édi­fices pu­blics et des cours mu­ni­ci­pales. Des échéances de paie­ment de taxes sont aus­si re­por­tées. Vous trou­ve­rez, dans les six pages sui­vantes, un aper­çu de ce qu’ont an­non­cé 137 grandes villes de la pro­vince. Pour une mise à jour en conti­nu, n’hé­si­tez pas à vi­si­ter la sec­tion spé­ciale CO­VID-19 sur notre site web jdem.com

AL­MA

La Ville est en état d’alerte et a ou­vert son bu­reau de co­or­di­na­tion de me­sures d’ur­gence.

Elle a un plan qui prio­rise les ser­vices ci­toyens afin de pou­voir faire face à une éven­tuelle qua­ran­taine de cer­tains em­ployés mu­ni­ci­paux.

Toutes les in­fra­struc­tures cultu­relles, spor­tives et com­mu­nau­taires sont fer­mées.

Al­ma a an­non­cé, mar­di, que les bâ­ti­ments ad­mi­nis­tra­tifs n’étaient plus ac­ces­sibles au pu­blic et in­vite dé­sor­mais la po­pu­la­tion à joindre ses ser­vices par té­lé­phone.

ASBESTOS

L’hô­tel de ville et la cour mu­ni­ci­pale sont fer­més pour les deux pro­chaines se­maines. Les em­ployés mu­ni­ci­paux tra­vaillent à par­tir de leur do­mi­cile. On avise les ci­toyens qu’on ré­pon­dra seule­ment aux ques­tions re­la­tives aux ser­vices es­sen­tiels.

L’échéance pour le pre­mier ver­se­ment des comptes de taxes est re­por­tée du 25 mars au 17 avril. Tous les em­ployés dont le tra­vail peut être fait de la mai­son font du té­lé­tra­vail.

BAIE-CO­MEAU

La Ville se dit prête à dé­ployer son plan de me­sures d’ur­gence dès que ce se­ra ju­gé né­ces­saire.

Elle ana­lyse la si­tua­tion de tous les em­ployés au cas par cas, tout en pre­nant les pré­cau­tions sa­ni­taires né­ces­saires.

Baie-Co­meau a fer­mé l’hô­tel de ville, la cour mu­ni­ci­pale, les aré­nas, les gym­nases, les pis­cines, les pa­villons, le Centre des arts de Baie-Co­meau, le mont Ti-Basse et le bâ­ti­ment l’Al­ter­na­tive.

BAIE-SAINT-PAUL

La Ville a fer­mé tous ses bâ­ti­ments et in­ter­rom­pu toutes ses ac­ti­vi­tés cultu­relles et de loi­sirs, jus­qu’à nou­vel ordre.

BEAUHARNOI­S

La Ville est tou­jours en mode veille des me­sures d’ur­gence. L’hô­tel de ville et tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més. Tous les ser­vices en per­sonne sont sus­pen­dus pour une du­rée in­dé­ter­mi­née. Les ser­vices mu­ni­ci­paux sont donc of­ferts seule­ment en ligne ou au té­lé­phone. Une quin­zaine d’em­ployés sont en té­lé­tra­vail.

BÉCANCOUR

Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux (comme l’hô­tel de ville et les centres com­mu­nau­taires) sont fer­més au pu­blic. Les ser­vices mu­ni­ci­paux sont of­ferts uni­que­ment en ligne ou au té­lé­phone.

Cer­tains em­ployés sont en té­lé­tra­vail. Ex­cep­tion­nel­le­ment, en rai­son de la crise ac­tuelle, la Ville re­porte au 6 avril l’échéance pour le paie­ment des taxes, ini­tia­le­ment pré­vu les 18 mars (fon­cières) et 19 mars (af­faires). Cette date pour­rait être ré­ajus­tée au be­soin.

BELOEIL

La Ville a fer­mé tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux, soit la bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale, le centre aqua­tique Beloeil, le centre com­mu­nau­taire Tri­ni­té-sur-Ri­che­lieu, le centre des loi­sirs, le centre cultu­rel de Beloeil, la Mai­son Huot, la mai­son des jeunes et la Mai­son de la culture Ville­bon.

Les bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs des ser­vices mu­ni­ci­paux sont éga­le­ment fer­més.

Au­cuns frais de re­tard ne se­ront ap­pli­qués pour les livres em­prun­tés à la bi­blio­thèque.

BLAIN­VILLE

La Ville a pris la dé­ci­sion de fer­mer ses ins­tal­la­tions, d’an­nu­ler ses ac­ti­vi­tés et évé­ne­ments, en plus de sus­pendre les ins­crip­tions aux ac­ti­vi­tés de loi­sirs et de culture, et ce, jus­qu’à nou­vel ordre.

Les ins­crip­tions à cer­taines ac­ti­vi­tés sont tou­te­fois main­te­nues.

Blain­ville en­cou­rage for­te­ment les ci­toyens à li­mi­ter leurs dé­pla­ce­ments et à com­mu­ni­quer avec la mu­ni­ci­pa­li­té par té­lé­phone, par cour­riel, ou à uti­li­ser les ser­vices en ligne.

On main­tient l’ou­ver­ture des ser­vices ad­mi­nis­tra­tifs ain­si que des ser­vices es­sen­tiels (po­lice et sécurité in­cen­die).

BOISBRIAND

La Ville est en état de veille. Un co­mi­té de vi­gie ré­gio­nal suit l’évo­lu­tion de la si­tua­tion.

Toutes les ins­tal­la­tions mu­ni­ci­pales (in­cluant hô­tel de ville, bi­blio­thèque et Mai­son du ci­toyen) sont fer­mées aux vi­si­teurs. Plu­sieurs em­ployés sont en té­lé­tra­vail.

Tous les ser­vices mu­ni­ci­paux sont main­te­nus (par té­lé­phone et en ligne). En ce qui concerne la cour mu­ni­ci­pale, tous les dos­siers sont re­por­tés. Seules les pro­cé­dures ur­gentes se­ront trai­tées.

BOISCHATEL

La Mu­ni­ci­pa­li­té a un plan de sécurité ci­vile à jour et se dit prête à le dé­ployer si c’est ce que re­com­mande la Di­rec­tion de la san­té pu­blique.

BOIS-DES-FI­LION

La Ville a un plan d’ur­gence qui a ré­cem­ment fait l’ob­jet d’une adap­ta­tion pour la pan­dé­mie.

Plus de la moi­tié des em­ployés mu­ni­ci­paux sont en té­lé­tra­vail.

Un rap­pel des règles d’hy­giène est af­fi­ché dans les lieux pu­blics et du ma­té­riel sa­ni­taire a été ac­quis il y a deux se­maines.

La bi­blio­thèque, le centre des loi­sirs et le centre com­mu­nau­taire sont fer­més. Tous les cours et toutes les ac­ti­vi­tés com­mu­nau­taires sont an­nu­lés.

La Ville té­lé­pho­ne­ra aus­si aux aî­nés pour vé­ri­fier s’ils ont des be­soins par­ti­cu­liers et s’ils vont bien.

BOUCHERVIL­LE

La Ville est en mode alerte (code jaune). Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més et les ac­ti­vi­tés de la Ville, an­nu­lées. Les ser­vices sont of­ferts en ligne ou au té­lé­phone.

Tous les em­ployés, sauf ceux dé­diés au main­tien des ser­vices es­sen­tiels, sont en té­lé­tra­vail. Des équipes cir­culent quo­ti­dien­ne­ment dans tous les lo­caux pour les dés­in­fec­ter.

BRO­MONT

Le plan de me­sures d’ur­gence est dé­ployé, la ville est en code orange.

Fer­me­ture des bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux, in­cluant l’hô­tel de ville.

Des af­fiches se­ront ins­tal­lées par­tout dans la ville pour in­for­mer les ci­toyens.

BROS­SARD

La Ville est en code jaune. Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux pour les ci­toyens sont main­te­nant in­ac­ces­sibles.

Toutes les ac­ti­vi­tés de loi­sirs et de sports or­ga­ni­sées par la Ville sont an­nu­lées.

Cer­tains ser­vices mu­ni­ci­paux aux ci­toyens sont of­ferts par té­lé­phone ou sur in­ter­net.

Tous les em­ployés sont in­vi­tés à faire du té­lé­tra­vail, sauf ceux dont les tâches ne peuvent être exer­cées à dis­tance (ex.: cols bleus).

BROWNSBURG-CHATHAM

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux, in­cluant la bi­blio­thèque, l’aré­na, l’hô­tel de ville, les ate­liers et le centre com­mu­nau­taire (Louis-Re­naud), sont main­te­nant fer­més au pu­blic, et ce, jus­qu’à nou­vel ordre.

Toutes les ac­ti­vi­tés pu­bliques sont aus­si sus­pen­dues pour au moins deux se­maines.

L’échéance du pre­mier ver­se­ment des taxes, fixée au 18 mars, est re­por­tée au 3 avril.

CANDIAC

La Ville est en code jaune, soit en mode vi­gi­lance.

Elle a mis à jour son plan d’in­ter­ven­tion en cas de pan­dé­mie, le 10 mars.

Une for­ma­tion à dis­tance in­ti­tu­lée « Pré­pa­rer l’or­ga­ni­sa­tion mu­ni­ci­pale à faire face au co­ro­na­vi­rus » a été don­née le 13 mars aux em­ployés.

Des pro­duits sa­ni­taires leur ont aus­si été dis­tri­bués.

Des em­ployés peuvent faire du té­lé­tra­vail.

Toutes les ins­tal­la­tions mu­ni­ci­pales sont fer­mées.

Une at­ten­tion spé­ciale est por­tée aux ré­si­dents de plus de 70 ans. La Ville co­or­donne ses ef­forts pour s’as­su­rer qu’ils ont les biens es­sen­tiels.

CANT­LEY

Toutes les ins­tal­la­tions spor­tives et cultu­relles sont fer­mées et les ac­ti­vi­tés an­nu­lées.

La Ville as­sure pro­cé­der à la dés­in­fec­tion des en­droits pro­pices à la pro­pa­ga­tion du vi­rus toutes les 4 heures.

On de­mande aux ci­toyens de ne pas se pré­sen­ter à l’hô­tel de ville et de pri­vi­lé­gier les ser­vices en ligne.

CARIGNAN

La Ville est en alerte pré­ven­tive. Le té­lé­tra­vail est en cours pour la plu­part des em­ployés.

Carignan a pro­cé­dé à la fer­me­ture de tous ses bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux. Elle a aus­si fer­mé ses parcs mu­ni­ci­paux et an­nu­lé tous ses évé­ne­ments.

Elle rap­pelle qu’elle donne ac­cès à tous les per­mis d’ur­ba­nisme sur son site web.

CHAM­BLY

L’ac­cès à la mai­rie est fer­mé au pu­blic. La Ville in­siste au­près des ci­toyens pour qu’ils uti­lisent les ser­vices en ligne. Les em­ployés sont en­cou­ra­gés à faire du té­lé­tra­vail.

Le centre spor­tif Ro­bert-Le­bel, la bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale de Cham­bly, le pôle cultu­rel de Cham­bly, le centre aqua­tique de Cham­bly, le Ca­fé-théâtre de Cham­bly, le Centre ami­tié jeu­nesse (mai­son des jeunes), le cha­let de la Com­mune, la So­cié­té d’his­toire de la sei­gneu­rie de Cham­bly, le centre ad­mi­nis­tra­tif et com­mu­nau­taire, la ca­serne Serge-Ca­ron et le ga­rage mu­ni­ci­pal sont fer­més.

La chute de livres à la bi­blio­thèque est tou­te­fois ou­verte.

Les ci­toyens qui de­vaient rap­por­ter leurs livres d’ici le 27 mars ne se ver­ront pas im­po­ser de frais de re­tard.

CHAND­LER

Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux ain­si que les in­fra­struc­tures spor­tives et cultu­relles sont fer­més.

CHÂTEAUGUA­Y

La Ville a fer­mé l’ac­cès de la po­pu­la­tion à tous ses bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux, à l’ex­cep­tion du poste de po­lice, et ce, jus­qu’à nou­vel ordre.

Tous les ser­vices té­lé­pho­niques et en ligne de­meurent tou­te­fois en fonc­tion.

CHEL­SEA

Les ser­vices es­sen­tiels se donnent en ligne ou par té­lé­phone.

Les pro­grammes ju­gés non es­sen­tiels ont été sus­pen­dus jus­qu’à nou­vel ordre.

Les em­ployés sont in­vi­tés à faire du té­lé­tra­vail et les bâ­ti­ments sont dés­in­fec­tés deux fois par jour.

COATICOOK

La Ville in­vite sa po­pu­la­tion à la pru­dence et à li­mi­ter ses dé­pla­ce­ments dans les édi­fices pu­blics.

CONTRE­COEUR

Le 13 mars, les membres du co­mi­té d’ur­gence de la Ville ont été mis au cou­rant du plan d’in­ter­ven­tion par­ti­cu­lier pour un risque bio­lo­gique.

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més. Il faut prendre ren­dez-vous pour en­trer à la mai­rie. Les ser­vices sont of­ferts par té­lé­phone ou cour­riel.

COTEAU-DU-LAC

La bi­blio­thèque et l’hô­tel de ville sont fer­més.

Tous les spec­tacles et ac­ti­vi­tés sont sus­pen­dus jus­qu’à nou­vel ordre.

COWANSVILL­E

La Ville pos­sède un plan d’in­ter­ven­tion à jour pour une épi­dé­mie. Elle suit la si­tua­tion de près.

Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més.

Les in­té­rêts sur le paie­ment des taxes sont sus­pen­dus en cas de re­tard.

DELSON

La Mu­ni­ci­pa­li­té dé­ploie ac­tuel­le­ment son plan de me­sures d’ur­gence en cas de pan­dé­mie. Elle pla­ni­fie aus­si le main­tien des ser­vices es­sen­tiels.

Plu­sieurs évé­ne­ments à ve­nir sont an­nu­lés. Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més.

Une ligne té­lé­pho­nique pour ve­nir en aide aux ci­toyens avec des be­soins a été mise sur pied.

DEUX-MON­TAGNES

En contact avec le mi­nis­tère de la Sécurité pu­blique, la Ville es­time que, pour l’ins­tant, elle ne doit pas al­ler plus loin dans son pro­ces­sus d’ap­pli­ca­tion du plan d’in­ter­ven­tion face à la CO­VID-19.

L’aré­na Olym­pia, le centre com­mu­nau­taire, la mai­son de la culture et la bi­blio­thèque sont fer­més jus­qu’à nou­vel ordre.

DONNACONA

Les bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs de l’hô­tel de ville et du ga­rage mu­ni­ci­pal se­ront fer­més au pu­blic jus­qu’à nou­vel ordre.

Ac­tuel­le­ment, seule­ment deux em­ployés mu­ni­ci­paux sont en té­lé­tra­vail.

DOL­BEAU-MIS­TAS­SI­NI

L’ac­cès aux bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux est fer­mé jus­qu’à nou­vel ordre.

La po­pu­la­tion est in­vi­tée à ef­fec­tuer ses dé­marches au­près de l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale par té­lé­phone ou par in­ter­net.

Tous les em­ployés ont dû rem­plir un ques­tion­naire concer­nant leur si­tua­tion et celle de leurs proches. Le té­lé­tra­vail est per­mis pour cer­tains d’entre eux.

DOR­VAL

La Ville est en mode « alerte ». Le com­plexe aqua­tique et spor­tif de Dor­val, le centre com­mu­nau­taire Sar­toDes­noyers, le centre aqua­tique et com­mu­nau­taire Sur­rey, le centre cultu­rel Pe­ter B. Yeo­mans, la bi­blio­thèque de Dor­val, le centre spor­tif West­wood, l’aré­na Dor­val, le Mu­sée d’his­toire et du pa­tri­moine de Dor­val, l’hô­tel de ville et les Tra­vaux pu­blics sont fer­més.

DRUM­MOND­VILLE

La Ville dis­pose d’un plan par­ti­cu­lier d’in­ter­ven­tion pour une pan­dé­mie. Il est ac­tuel­le­ment mis à jour.

Tous les cours, évé­ne­ments et ac­ti­vi­tés qui se tiennent dans les centres com­mu­nau­taires, les aré­nas, à la bi­blio­thèque, à la mai­son des arts Des­jar­dins Drum­mond­ville et à la pis­cine du centre, au Com­plexe spor­tif Drum­mond­ville (Drum­mond­ville olym­pique) et à l’Aqua com­plexe (Ré­seau aqua­tique Drum­mond) sont sus­pen­dus jus­qu’à di­manche.

Les ci­toyens sont in­vi­tés à prio­ri­ser le té­lé­phone ou le cour­riel pour contac­ter les dif­fé­rents ser­vices mu­ni­ci­paux.

FARNHAM

La Ville se dit en mode vi­gie et pré­ven­tion et a don­né des consignes d’hy­giène à ses em­ployés.

Tous les ser­vices aux ci­toyens se font par té­lé­phone, cour­riel ou via le site web.

GAS­PÉ

Les ser­vices mu­ni­ci­paux sont main­te­nus, tou­te­fois les bâ­ti­ments sont fer­més au pu­blic. Les ci­toyens peuvent en­trer en contact avec la Ville par té­lé­phone ou en ligne.

GA­TI­NEAU

Le plan de pan­dé­mie a été mis à jour. La Ville se dit prête à ou­vrir son centre de co­or­di­na­tion des me­sures d’ur­gence, au be­soin.

GRAN­BY

La Ville dit suivre la si­tua­tion de près et en­cou­rage la po­pu­la­tion à li­mi­ter ses dé­pla­ce­ments dans les édi­fices mu­ni­ci­paux.

HAMPSTEAD

La mai­rie et le centre com­mu­nau­taire sont fer­més pour une pé­riode in­dé­ter­mi­née. La Ville ré­pond aux de­mandes des ci­toyens par cour­rier, par cour­riel, par fax ou par té­lé­phone. L’ins­crip­tion aux loi­sirs est re­por­tée in­dé­fi­ni­ment.

Elle a adop­té un plan de contin­gence pour que ses em­ployés tra­vaillent de la mai­son et servent les ci­toyens à dis­tance, au be­soin.

Hampstead a aus­si com­man­dé des pro­duits sa­ni­taires.

Tous les voyages non es­sen­tiels pour le tra­vail à l’ex­té­rieur du Ca­na­da sont an­nu­lés, sauf pour les États-Unis. Des évé­ne­ments se­ront an­nu­lés.

JOLIETTE

La Ville a an­non­cé que tous les édi­fices mu­ni­ci­paux sont fer­més au pu­blic, y com­pris l’hô­tel de ville.

Les ser­vices ci­toyens sont of­ferts par té­lé­phone, par cour­riel et via leur site web.

Pour la cour mu­ni­ci­pale, elle mo­di­fie le trai­te­ment des dos­siers en ré­dui­sant les com­pa­ru­tions phy­siques. Pour les cas ur­gents de dos­siers cri­mi­nels, le tri­bu­nal sié­ge­ra à huis clos.

Joliette an­nonce aus­si le re­port d’une se­maine du pre­mier paie­ment de taxe, les ci­toyens ont jus­qu’au lun­di 23 mars pour ac­quit­ter leurs ver­se­ments.

KIRK­LAND

La Ville a fer­mé ses ins­tal­la­tions mu­ni­ci­pales au pu­blic.

Elle a aus­si mis en place une ligne d’as­sis­tance té­lé­pho­nique pour ai­der les per­sonnes âgées de 70 ans et plus.

LAC-BEAU­PORT

La Mu­ni­ci­pa­li­té est pré­sen­te­ment en pro­ces­sus de ré­dac­tion d’un plan pour lut­ter contre la pan­dé­mie.

Son ni­veau d’alerte est pas­sé à la phase 2, soit l’éta­blis­se­ment des modes de fonc­tion­ne­ment pour as­su­rer les ser­vices es­sen­tiels.

Elle a aus­si fer­mé sa bi­blio­thèque de­puis le ven­dre­di 13 mars et pren­dra les ins­crip­tions pour les ac­ti­vi­tés de ce prin­temps uni­que­ment par té­lé­phone.

Les deux pro­chains ver­se­ments de taxes sont re­pous­sés. Le paie­ment pré­vu le 1er juin est re­pous­sé au 1er août et ce­lui du 1er sep­tembre est re­pous­sé au 1er no­vembre.

Les ser­vices de­meurent ou­verts, mais la ré­cep­tion est fer­mée. Il est pos­sible de joindre chaque ser­vice par té­lé­phone.

LACHUTE

La Ville main­tien­dra la fer­me­ture de tous ses bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux jus­qu’à nou­vel ordre, mais offre plu­sieurs ser­vices en ligne ou par té­lé­phone.

On avise les ci­toyens qu’au­cune pé­na­li­té de re­tard ne se­ra im­po­sée à cause des dé­lais at­tri­buables aux li­mi­ta­tions des dif­fé­rents ser­vices de la Ville.

LA MALBAIE

Elle a mis en place cer­taines me­sures pré­ven­tives et suit l’évo­lu­tion du dos­sier.

L’AN­CIENNE-LORETTE

La Ville a dé­ployé son plan de sécurité ci­vile, qui in­clut un vo­let sur la pan­dé­mie mis à jour der­niè­re­ment.

L’hô­tel de ville, l’édi­fice du Ser­vice des tra­vaux pu­blics, l’Aqua­gym Élise Mar­cotte, la bi­blio­thèque, le centre com­mu­nau­taire, le com­plexe spor­tif, La Hutte et le point de ser­vice sont fer­més.

LA PÊCHE

Le plan de sécurité ci­vile a com­men­cé à être dé­ployé, no­tam­ment par la dif­fu­sion de mes­sages de pré­ven­tion. Les in­fra­struc­tures mu­ni­ci­pales sont fer­mées.

LA PRAI­RIE

Elle a un plan d’in­ter­ven­tion pour les pan­dé­mies et ce­lui-ci est à jour.

L’ac­cès à tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux se­ra ré­ser­vé ex­clu­si­ve­ment aux em­ployés de la Ville.

Le ser­vice ci­toyen se fe­ra uni­que­ment par té­lé­phone ou en ligne.

Une dis­tance de 2 mètres de­vra être res­pec­tée à tous les comp­toirs de ser­vice.

Tous les évé­ne­ments pu­blics mu­ni­ci­paux ain­si que tous les cours de sa pro­gram­ma­tion loi­sirs sont an­nu­lés.

La séance de la cour mu­ni­ci­pale du 30 mars est an­nu­lée.

Les ci­toyens sont in­vi­tés à payer leurs contra­ven­tions par carte de cré­dit au té­lé­phone.

Les frais de re­tard à la bi­blio­thèque sont an­nu­lés de­puis le 12 mars.

LA SARRE

Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més au pu­blic et les ser­vices sont of­ferts uni­que­ment en ligne ou au té­lé­phone.

Les em­ployés ne font pas en­core de té­lé­tra­vail et le plan d’in­ter­ven­tion en cas de pan­dé­mie en tou­jours en cours d’éla­bo­ra­tion. Le ni­veau d’alerte est consi­dé­ré comme faible pour le mo­ment.

La pro­chaine étape pour la Ville, si la si­tua­tion em­pire, se­ra de se li­mi­ter à of­frir les ser­vices es­sen­tiels.

Tous les points de ser­vice ont été do­tés de sa­von an­ti­bac­té­rien.

L’ASSOMPTION

Un plan d’ac­tion a été mis en place pour la sa­lu­bri­té des lo­caux pu­blics et des es­paces de tra­vail. La bi­blio­thèque, l’aré­na et le centre com­mu­nau­taire sont fer­més jus­qu’à nou­vel ordre.

L’ac­cès aux bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux n’est pas per­mis au pu­blic. Le Bu­reau du ci­toyen est ac­ces­sible uni­que­ment sur ren­dez-vous.

Les ci­toyens sont in­vi­tés à com­mu­ni­quer avec la Ville via le site web ou par té­lé­phone, en cas de be­soin.

LA TUQUE

La Ville est au stade de la pré­ven­tion. Les ins­tal­la­tions mu­ni­ci­pales et la sta­tion de ski sont fer­mées jus­qu’à nou­vel ordre.

Des consignes ont été don­nées pour net­toyer plus sou­vent les poi­gnées de porte et les vo­lants des vé­hi­cules mu­ni­ci­paux.

LA­VAL

La Ville est en état de veille. Toutes les ins­tal­la­tions mu­ni­ci­pales (aré­na, bi­blio­thèque, bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux, etc.) sont fer­mées jus­qu’à nou­vel ordre, à part le ser­vice de po­lice et le ser­vice in­cen­die. Les ser­vices mu­ni­ci­paux sont main­te­nus par té­lé­phone ou par cour­riel.

La Ville fa­vo­rise le té­lé­tra­vail.

LA­VAL­TRIE

La Ville est dans la phase d’in­ter­ven­tion (ni­veau 3) de son plan de me­sures d’ur­gence. L’en­semble des bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs est fer­mé.

Tous les sui­vis doivent se faire par té­lé­phone ou par cour­riel. Au­cun ren­dez-vous en per­sonne n’est au­to­ri­sé. Tous les em­ployés sont en té­lé­tra­vail, lorsque c’est pos­sible.

LES CÈDRES

La Mu­ni­ci­pa­li­té est en mode pré­ven­tif. Le plan par­ti­cu­lier d’in­ter­ven­tion de pan­dé­mie est en pré­pa­ra­tion.

En at­ten­dant, une stra­té­gie de main­tien des ac­ti­vi­tés a été lan­cée com­por­tant plu­sieurs me­sures, dont le té­lé­tra­vail et la li­mi­ta­tion de la par­ti­ci­pa­tion des em­ployés à des ras­sem­ble­ments.

LES ÎLES-DE-LA-MA­DE­LEINE

La Mu­ni­ci­pa­li­té a un plan de me­sures d’ur­gence qui com­prend un vo­let pour les pan­dé­mies.

Des consignes d’hy­giène ont été trans­mises aux em­ployés.

Des res­sources sont mo­bi­li­sées pour al­ler à la ren­contre des pas­sa­gers qui ar­rivent par avion aux îles.

Un pro­lon­ge­ment de la pé­riode de paie­ment des taxes mu­ni­ci­pales jus­qu’au 30 avril 2020 a été an­non­cé par la Mu­ni­ci­pa­li­té.

Elle a aus­si mis en place un sys­tème de ser­vice de li­vrai­son d’épi­ce­rie pour toute per­sonne de plus de 70 ans.

Le Centre mul­ti­fonc­tion­nel de L’Île­du-Havre-Au­bert, le Centre mul­ti­sport Des­jar­dins, la pis­cine, le Centre ré­créa­tif de L’Étang-du-Nord, la salle com­mu­nau­taire de Cap-aux-Meules, la Mai­son de la culture, les bi­blio­thèques (Havre-aux-Mai­sons, L’Île-du-Havre-Au­bert et Grande-En­trée) et le Ca­pi­tole de l’Est sont fer­més.

LÉ­VIS

La Ville, qui pos­sède un plan par­ti­cu­lier d’in­ter­ven­tion en cas de pan­dé­mie, sur­veille la si­tua­tion et dit avoir amor­cé des pré­pa­ra­tifs afin d’être prête à in­ter­ve­nir si la si­tua­tion l’exige.

Le 13 mars, le maire a an­non­cé que Lé­vis met­tait en place une cel­lule stra­té­gique afin de gé­rer la si­tua­tion. Toutes les ac­ti­vi­tés de loi­sirs sont an­nu­lées. Les bi­blio­thèques, les aré­nas et les pis­cines sont fer­més.

La Ville in­ter­dit aus­si tout voyage à l’étran­ger à son per­son­nel.

Pour ce qui est du transport en com­mun, des pro­cé­dures de net­toyage et de dé­con­ta­mi­na­tion sont ef­fec­tuées deux fois par jour.

Pour la cour mu­ni­ci­pale, « tous les dos­siers en ma­tière pé­nale [constat d’in­frac­tion] se­ront re­por­tés à une date ul­té­rieure ». Les dé­fen­deurs sont in­vi­tés à ne pas se pré­sen­ter à la cour mu­ni­ci­pale. Les séances sont main­te­nues pour les dos­siers en ma­tière cri­mi­nelle.

LONGUEUIL

Le 12 mars, Longueuil est pas­sée à son deuxième ni­veau de mo­bi­li­sa­tion, soit le code jaune. Elle a donc dé­ployé les me­sures pré­vues à son plan de sécurité ci­vile pour as­su­rer les ser­vices es­sen­tiels.

Les ac­ti­vi­tés de culture, de loi­sir, de sport et de vie com­mu­nau­taire sont an­nu­lées jus­qu’au 30 avril.

Jus­qu’à nou­vel ordre, la Ville a fer­mé au pu­blic ses bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux, in­cluant l’hô­tel de ville, les bi­blio­thèques, les pis­cines et les centres com­mu­nau­taires et cultu­rels.

La cour mu­ni­ci­pale est éga­le­ment fer­mée au pu­blic ; toutes les au­di­tions pré­vues se­ront re­mises à une date ul­té­rieure.

Longueuil a aus­si re­por­té d’un mois l’échéance de cha­cun des trois pro­chains paie­ments de taxes mu­ni­ci­pales.

LOR­RAINE

La Ville a un plan d’ur­gence qui couvre les pan­dé­mies.

Elle an­nule de sa pro­gram­ma­tion plu­sieurs ac­ti­vi­tés non es­sen­tielles, telles que les cours, les confé­rences, les ac­ti­vi­tés libres au gym­nase et à l’aré­na, ain­si que les spec­tacles au centre cultu­rel Laurent G. Bel­ley.

En ce qui concerne les ser­vices mu­ni­ci­paux, les ci­toyens sont in­vi­tés à uti­li­ser les res­sources en ligne.

Cer­tains em­ployés de la Ville font du té­lé­tra­vail en al­ter­nance.

LOUISEVILL­E

Le plan d’ur­gence n’est pas dé­clen­ché pour le mo­ment.

L’ac­cès aux bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux est in­ter­dit à l’ex­cep­tion des tra­vailleurs de la Ville et des élus.

Les ser­vices mu­ni­ci­paux sont of­ferts en ligne ou au té­lé­phone.

MARIEVILLE

Le ni­veau d’alerte est à orange. De­puis le 16 mars, tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més.

L’hô­tel de ville est fer­mé de­puis le 18 mars, les ci­toyens sont in­vi­tés à uti­li­ser les ser­vices en ligne.

La ma­jo­ri­té des em­ployés mu­ni­ci­paux tra­vaillent de la mai­son.

Seuls quelques-uns d’entre eux sont dans les bu­reaux pour as­su­rer les ser­vices es­sen­tiels. Les ser­vices mu­ni­ci­paux sont of­ferts au té­lé­phone et en ligne. La pé­riode d’ins­crip­tion aux loi­sirs est re­por­tée.

La Ville cherche ac­ti­ve­ment des gens en bonne san­té pour faire du bé­né­vo­lat et ve­nir en aide aux or­ga­nismes de la ville.

MASCOUCHE

An­nu­la­tion de toutes les ac­ti­vi­tés, de tous les cours, évé­ne­ments et séances de consul­ta­tions pu­bliques non ré­gle­men­tés, pré­vus dans les ins­tal­la­tions spor­tives et cultu­relles de la Ville jus­qu’au 12 avril.

Fer­me­ture de la bi­blio­thèque, du com­plexe aqua­tique, du centre spor­tif Re­né-Lévesque,

du pa­villon du Grand-Coteau, des cha­lets de ser­vice dans tous les parcs, des ac­cès au pu­blic pour tous les édi­fices mu­ni­ci­paux et comp­toirs de ser­vice à la clien­tèle jus­qu’à nou­vel ordre.

La Ville in­cite ses ci­toyens à en­trer en contact, si né­ces­saire, via le cour­riel, les ser­vices en ligne et par té­lé­phone.

MATANE

Elle est en code jaune. Toutes ses ins­tal­la­tions sont fer­mées. Cer­tains em­ployés tra­vaillent en­core dans les bu­reaux de la Ville pour as­su­rer les ser­vices es­sen­tiels.

Un ap­pel à l’en­traide pour les per­sonnes âgées ou vul­né­rables a été fait sur les ré­seaux so­ciaux.

Matane compte faire une sé­rie de pu­bli­ca­tions pour pro­po­ser des ac­ti­vi­tés aux ci­toyens qui doivent res­ter à la mai­son.

MER­CIER

La Ville est en état de veille proac­tive. Tous les bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs sont fer­més au pu­blic, mais les ser­vices sont main­te­nus par té­lé­phone ou cour­riel.

Seuls le poste de po­lice et l’éco­centre de­meurent ac­ces­sibles. Toutes les ac­ti­vi­tés sont an­nu­lées.

La grande ma­jo­ri­té des em­ployés mu­ni­ci­paux tra­vaillent de leurs bu­reaux. Le té­lé­tra­vail est of­fert aux em­ployés qui doivent être en qua­ran­taine.

MIRABEL

La Ville fait la pro­mo­tion des me­sures de pré­ven­tion à l’en­semble de ses em­ployés.

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux et l’hô­tel de ville sont fer­més au pu­blic. La seule ex­cep­tion est le poste de po­lice qui de­meure ou­vert.

Pour ai­der les per­sonnes vul­né­rables de la mu­ni­ci­pa­li­té, l’ad­mi­nis­tra­tion tra­vaille avec les re­grou­pe­ments d’aî­nés, la Table de concer­ta­tion com­mu­nau­taire de Mirabel et l’Of­fice mu­ni­ci­pal d’ha­bi­ta­tion. En cas de be­soin, ces per­sonnes peuvent contac­ter la Ville. Un for­mu­laire est dis­po­nible en ligne sur le site web.

Mirabel a aus­si an­non­cé mar­di que les comptes de taxes fon­cières et de droits de mu­ta­tion im­mo­bi­lière ne por­te­ront pas d’in­té­rêts, entre le 18 mars et le 1er juillet.

MONT-LAU­RIER

En rai­son du cas de co­ro­na­vi­rus dé­tec­té à l’hô­pi­tal de Mont-Lau­rier le 4 mars der­nier, les vi­sites à l’hô­pi­tal sont li­mi­tées.

Les consul­ta­tions pu­bliques sont re­por­tées. Les in­fra­struc­tures et la mai­rie sont fer­mées.

Aus­si, l’échéance du pre­mier ver­se­ment des taxes est re­tar­dée au 26 mars pro­chain.

MONTMAGNY

La Ville a mis en place un sys­tème d’alertes et de no­ti­fi­ca­tions à la po­pu­la­tion.

Toutes les ac­ti­vi­tés sont an­nu­lées et les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més. La ca­serne et le ga­rage mu­ni­ci­pal sont in­ter­dits d’ac­cès au pu­blic. On de­mande aux ci­toyens d’avoir re­cours aux ser­vices en ligne prio­ri­tai­re­ment.

MON­TRÉAL

La mé­tro­pole a fer­mé ses ins­tal­la­tions cultu­relles et spor­tives, tout comme l’ac­cès à ses Bu­reaux Ac­cès Mon­tréal, à ses comp­toirs de per­mis et à ceux de la cour mu­ni­ci­pale.

Plu­sieurs me­sures de pré­ven­tion ont été trans­mises aux em­ployés mu­ni­ci­paux et aux agents de sécurité de l’aé­ro­port de Mon­tréal.

La mai­resse a an­non­cé le re­port d’un mois du der­nier ver­se­ment des im­pôts fon­ciers pour les pro­prié­taires ré­si­den­tiels et com­mer­ciaux. La nou­velle date li­mite est le 2 juillet.

MONT-SAINT-HI­LAIRE

Le plan de me­sures d’ur­gence, qui a été mis à jour der­niè­re­ment, est dé­ployé (net­toyage, dis­tri­bu­tion de pro­duits dés­in­fec­tants, in­for­ma­tion, pré­ven­tion, plan de contin­gence, etc.).

La Ville est or­ga­ni­sée et prête pour le té­lé­tra­vail.

MONT-TREM­BLANT

La Ville a un plan par­ti­cu­lier pour les pan­dé­mies et elle est pré­sen­te­ment en vi­gie ac­crue.

Le ser­vice de transport en com­mun est main­te­nu.

Les bi­blio­thèques Sa­muel-Oui­met et du Couvent, l’aré­na Gilles-Ca­dieux, le com­plexe aqua­tique, la salle de spec­tacle de Pre­mière Scène, la salle d’ex­po­si­tion Al­phonse-Des­jar­dins et la Place de la gare sont fer­més jus­qu’à nou­vel ordre.

L’ac­cès aux édi­fices mu­ni­ci­paux est ré­ser­vé aux em­ployés.

NOTRE-DAMEDE-L’ÎLE-PER­ROT

Elle est en mode veille. Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més. Les ré­si­dents doivent com­mu­ni­quer avec la Ville au té­lé­phone ou en ligne.

Toutes les ac­ti­vi­tés spor­tives et cultu­relles sont an­nu­lées jus­qu’à nou­vel ordre.

Les ré­si­dents sont te­nus au cou­rant quo­ti­dien­ne­ment des der­niers dé­ve­lop­pe­ments sur les ré­seaux so­ciaux ou sur la page fa­ce­book de la mai­resse.

NOTRE-DAMEDES-PRAIRIES

La Mu­ni­ci­pa­li­té a de­puis quelques jours un plan d’in­ter­ven­tion adap­té à la CO­VID-19 et est en mode alerte.

Plu­sieurs em­ployés font du té­lé­tra­vail et de nom­breux évé­ne­ments ont été an­nu­lés.

La bi­blio­thèque est fer­mée.

OTTERBURN PARK

La Ville n’a pas de plan d’ur­gence contre la pan­dé­mie.

Elle en­cou­rage ses ci­toyens à uti­li­ser ses ser­vices en ligne.

Le centre Mar­cel-La­coste et le centre cultu­rel et com­mu­nau­taire de la Pointe-Va­laine sont fer­més.

Des af­fiches ont été ins­tal­lées sur les portes de­man­dant au per­son­nel et aux ci­toyens de faire de l’éloi­gne­ment so­cial.

PINCOURT

La Ville est en alerte jaune. Elle a mis en place plu­sieurs me­sures, dont le té­lé­tra­vail, la té­lé­con­fé­rence pour les élus et l’ins­tal­la­tion de ser­viettes dés­in­fec­tantes dans tous ses bâ­ti­ments.

Elle a aus­si ac­quis un ap­pa­reil per­met­tant de dés­in­fec­ter les bâ­ti­ments et les vé­hi­cules par pul­vé­ri­sa­tion. Tous les lo­caux sont fer­més, sauf la ca­serne in­cen­die. Les ser­vices sont of­ferts en ligne et par té­lé­phone.

PLESSISVIL­LE

Plu­sieurs bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més.

Tous les em­ployés sont en té­lé­tra­vail à l’ex­cep­tion de six per­sonnes qui tra­vaillent sur une cel­lule de crise.

La Ville offre la li­vrai­son des biens es­sen­tiels (épi­ce­rie, pharmacie) aux aî­nés de 70 ans et plus grâce à l’aide de bé­né­voles.

POINTE-CLAIRE

Le plan de me­sures d’ur­gence est prêt à être dé­ployé. La Ville est en mode vi­gie.

Elle a bo­ni­fié son ma­té­riel sa­ni­taire et ef­fec­tué de l’af­fi­chage sur les me­sures pré­ven­tives dans tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux.

PRÉ­VOST

La Ville est au ni­veau d’alerte « jaune ».

Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més au pu­blic.

Tous les em­ployés sont en­cou­ra­gés à faire du té­lé­tra­vail. Les ser­vices de la Ville sont tous fonc­tion­nels, sauf pour les loi­sirs.

QUÉ­BEC

La ca­pi­tale na­tio­nale pos­sède un plan par­ti­cu­lier d’in­ter­ven­tion pour une pan­dé­mie et son plan glo­bal de sécurité ci­vile a été ac­tua­li­sé l’an der­nier.

Elle dit suivre la si­tua­tion de près et a pro­cé­dé à l’ins­tal­la­tion d’af­fiches rap­pe­lant les bonnes pra­tiques de la­vage des mains dans les toi­lettes de ses édi­fices.

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux, bi­blio­thèques, aré­nas, pis­cines, gym­nases, pa­ti­noires, parcs et bases de plein air, parcs ca­nins et centres com­mu­nau­taires sont fer­més jus­qu’à nou­vel ordre.

RAWDON

La Ville est en veille. Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més au pu­blic. Tous les évé­ne­ments mu­ni­ci­paux sont an­nu­lés.

Les ser­vices sont don­nés au té­lé­phone ou en ligne. Les ren­dez-vous en per­sonne ont lieu seule­ment si c’est es­sen­tiel et se­lon des me­sures d’hy­giène strictes.

REPENTIGNY

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més. Tou­te­fois, les ci­toyens peuvent com­mu­ni­quer avec la Ville par té­lé­phone ou par cour­riel.

Deux cel­lules de crise (opé­ra­tion­nelle et dé­ci­sion­nelle) sont en place. La cour mu­ni­ci­pale est fer­mée.

Les dates d’échéance du paie­ment des taxes mu­ni­ci­pales sont re­por­tées et se­ront ré­vi­sées au cours des pro­chaines se­maines.

RIGAUD

La Mu­ni­ci­pa­li­té est en état de veille. Elle a un plan de sécurité ci­vile.

RI­MOUS­KI

Il existe un plan de sécurité ci­vile qui in­clut cer­taines me­sures en cas de pan­dé­mie si le ni­veau d’alerte at­teint son maxi­mum (ni­veau rouge).

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més.

RI­VIÈRE-DU-LOUP

La Ville sur­veille la si­tua­tion. Elle pos­sède un plan d’in­ter­ven­tion en si­tua­tion de pan­dé­mie.

La bi­blio­thèque, les aré­nas, les salles com­mu­nau­taires et de spec­tacles, le Bun­ker, le cha­let de ski de fond, les pla­teaux ré­créa­tifs, les gym­nases, la pis­cine, les ate­liers de me­nui­se­rie com­mu­nau­taires sont tous fer­més au pu­blic.

Les ci­toyens sont in­vi­tés à contac­ter les ser­vices par té­lé­phone et par cour­riel.

ROBERVAL

La Mu­ni­ci­pa­li­té dé­tient un plan à jour. Elle de­meure en contact avec l’hô­pi­tal de Roberval au cas où un cas se dé­cla­re­rait.

Tous les bâ­ti­ments ne se­ront plus ac­ces­sibles au pu­blic.

Les ser­vices sont main­te­nus par té­lé­phone, par cour­riel ou via les ser­vices en ligne.

ROSEMÈRE

Le plan d’in­ter­ven­tion est ac­tuel­le­ment dé­ployé.

L’hô­tel de ville de­meure ou­vert, mais toutes les ac­ti­vi­tés de la Ville sont an­nu­lées.

On de­mande d’évi­ter de se pré­sen­ter à la mai­rie, si pos­sible. Une par­tie du per­son­nel est en té­lé­tra­vail. Le co­mi­té d’ur­gence se réunit tous les jours.

ROUYN-NORANDA

Le Ser­vice de la sécurité ci­vile uti­lise le plan d’in­ter­ven­tion qui avait été mis en place en 2009 lors de l’épi­dé­mie de la grippe A (H1 N1), puis­qu’il est va­lide pour toute si­tua­tion de pan­dé­mie à ca­rac­tère res­pi­ra­toire.

La Ville fait aus­si une mise à jour des postes es­sen­tiels à son fonc­tion­ne­ment, au cas où l’ab­sen­téisme lié au vi­rus de­vien­drait pro­blé­ma­tique.

L’hô­tel de ville, l’édi­fice mu­ni­ci­pal du 120-130, rue Perreault Est, le bu­reau d’in­for­ma­tion tou­ris­tique, le Théâtre du cuivre, le Ser­vice des tra­vaux pu­blics, l’édi­fice Guy-Carle com­pre­nant le Ser­vice de l’ani­ma­tion en loi­sir et es­paces verts, le MA Mu­sée d’art et la bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale, l’édi­fice Achille-Ju­neau, com­pre­nant le Ser­vice de la sécurité in­cen­die et sécurité ci­vile et le ser­vice des in­frac­tions, les bi­blio­thèques, les centres com­mu­nau­taires, les centres de loi­sirs et bu­reaux mu­ni­ci­paux des quar­tiers ru­raux, tous les aré­nas (aré­nas IAMGOLD, Jacques-La­per­rière, Ré­jean-Houle, Ca­dillac, Jean-Ma­rie-Tur­cotte et centre com­mu­nau­taire d’Évain), le club de l’âge d’or d’Évain, le Bal­bu­zard de Clé­ri­cy, l’église D’Alem­bert et l’église de Mont­beillard sont tous fer­més au pu­blic.

SA­GUE­NAY

La Ville a un plan d’ur­gence spé­ci­fique pour les pan­dé­mies.

Elle dit pos­sé­der aus­si du ma­té­riel sa­ni­taire, dont plu­sieurs masques ache­tés lors de l’épi­sode de la grippe H1 N1 il y a quelques an­nées.

Toutes les in­fra­struc­tures spor­tives et cultu­relles sont fer­mées.

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont ac­ces­sibles aux em­ployés, mais fer­més au pu­blic à l’ex­cep­tion de l’hô­tel de ville.

SAINT-AMABLE

La Ville est en code jaune, soit en mode « pré­alerte ».

Fer­me­ture au pu­blic de l’hô­tel de ville et des bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux (ga­rage mu­ni­ci­pal et ca­serne in­cen­die). On a of­fert à tous les em­ployés de faire du té­lé­tra­vail.

SAINT-AUGUSTINDE-DESMAURES

Les ins­tal­la­tions mu­ni­ci­pales de­meurent fer­mées au pu­blic. La Ville in­vite ses ci­toyens à en­trer en contact avec ses em­ployés par té­lé­phone ou par cour­riel.

Le conseil mu­ni­ci­pal a dé­ci­dé de re­por­ter au 16 oc­tobre 2020 le deuxième ver­se­ment de taxes pré­vu pour le 24 avril 2020.

Les ré­si­dents sont aus­si in­vi­tés à don­ner du sang le 24 mars au com­plexe spor­tif mul­ti­cul­tu­rel.

SAINT-APOL­LI­NAIRE

La Ville est en mode in­ter­ven­tion. Toutes les in­fra­struc­tures et les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més.

On in­cite les ci­toyens à faire leurs de­mandes par té­lé­phone, par cour­riel ou en ligne.

SAINT-BA­SILE-LE-GRAND

Le plan de me­sures d’ur­gence a com­men­cé à être dé­ployé. Il y a no­tam­ment eu l’achat de ma­té­riel sa­ni­taire et l’an­nu­la­tion de cer­taines ac­ti­vi­tés.

Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont ac­tuel­le­ment fer­més. Les ser­vices sont of­ferts aux ci­toyens par té­lé­phone ou en ligne.

La Ville s’en­gage à fa­vo­ri­ser le té­lé­tra­vail. Elle veut éga­le­ment mi­ni­mi­ser les ren­contres entre les em­ployés et les in­ter­ac­tions de ceux-ci avec le pu­blic.

SAINT-BRUNODE-MONTARVILL­E

La Ville dit dé­jà pos­sé­der un plan par­ti­cu­lier d’in­ter­ven­tion en cas de pan­dé­mie de grippe A (H1 N1).

Elle com­plète ac­tuel­le­ment un nou­veau plan adap­té à la CO­VID-19 et fait des rap­pels des me­sures d’hy­giène pré­ven­tives à son per­son­nel.

SAINTE-ADÈLE

Tous les bu­reaux ad­mi­nis­tra­tifs, y com­pris l’hô­tel de ville, sont fer­més. Tous les évé­ne­ments sont an­nu­lés.

La grande ma­jo­ri­té des em­ployés mu­ni­ci­paux sont en poste et as­surent la conti­nui­té des ser­vices aux ci­toyens par té­lé­phone et par cour­riel. Tou­te­fois, cer­tains em­ployés étant contraints d’ob­ser­ver la qua­ran­taine, un ra­len­tis­se­ment des ser­vices est à pré­voir.

Une cel­lule de crise a été mise en place pour conti­nuer d’éva­luer la si­tua­tion.

SAINTE-ANNEDES-PLAINES

Son plan d’ur­gence pour les pan­dé­mies est à jour et il est ac­tuel­le­ment en code vert, soit en veille.

La bi­blio­thèque et l’aré­na sont fer­més jus­qu’à nou­vel ordre.

Les em­ployés mu­ni­ci­paux ef­fec­tue­ront du té­lé­tra­vail en al­ter­nance.

La Ville a mis en place le fil #co­coo­nin­get­com­pa­gnie sur sa page Fa­ce­book afin de dif­fu­ser des trucs et as­tuces pour la sur­vie en confi­ne­ment en fa­mille à la mai­son.

SAINTE-AGATHEDES-MONTS

La Ville se dit à l’af­fût de l’évo­lu­tion de la si­tua­tion et en­cou­rage ses ci­toyens à contac­ter ses em­ployés par té­lé­phone, par cour­riel ou via ses ser­vices en ligne.

La pis­cine, la bi­blio­thèque, l’aré­na sont fer­més. L’ac­cès aux édi­fices mu­ni­ci­paux est li­mi­té au per­son­nel et aux membres du conseil mu­ni­ci­pal.

La Ville dé­cale d’un mois l’en­voi de la fac­tu­ra­tion de la taxe de bien­ve­nue de l’an­née 2019. Elle dé­cale aus­si le deuxième paie­ment de taxes mu­ni­ci­pales du 6 avril au 21 mai.

SAINTE-ANNEDES-PLAINES

La bi­blio­thèque et l’aré­na sont fer­més jus­qu’à nou­vel ordre.

Les em­ployés mu­ni­ci­paux ef­fec­tue­ront du té­lé­tra­vail en al­ter­nance.

La Ville a mis en place le fil #co­coo­nin­get­com­pa­gnie sur sa page Fa­ce­book afin de dif­fu­ser des trucs et as­tuces pour la sur­vie en confi­ne­ment en fa­mille à la mai­son.

Les ci­toyens n’au­ront pas de frais d’in­té­rêts pour les re­tards de paie­ment des taxes mu­ni­ci­pales. La même chose s’ap­plique pour les droits de mu­ta­tion.

SAINTE-BRIGITTEDE-LA­VAL

La Ville est en état d’alerte.

Elle dit suivre et ap­pli­quer les di­rec­tives émises par la san­té pu­blique et par le gou­ver­ne­ment.

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux, les centres com­mu­nau­taires, le parc des Sa­phirs, la mai­son des jeunes et la bi­blio­thèque sont fer­més au pu­blic.

Les ser­vices sont main­te­nus par té­lé­phone et en ligne.

SAINTE-CA­THE­RINE

Elle dis­pose d’un plan de me­sures d’ur­gence gé­né­ral et est pré­sen­te­ment en mode veille.

Tous les édi­fices mu­ni­ci­paux sont fer­més.

La Ville a mis en place un sys­tème de com­mu­ni­ca­tion pour ve­nir en aide aux per­sonnes de 70 ans et plus.

SAINTE-CA­THE­RINE-DELA-JACQUES-CAR­TIER

Tous les édi­fices mu­ni­ci­paux sont fer­més au pu­blic, mais les ser­vices es­sen­tiels sont main­te­nus.

La Ville est en mode « alerte, in­for­ma­tions aux ci­toyens et au main­tien de ser­vices es­sen­tiels ».

Une par­tie seule­ment du per­son­nel peut faire du té­lé­tra­vail.

SAINT-CHARLESBOR­ROMÉE

La Ville est en veille. Tous les édi­fices mu­ni­ci­paux ain­si que les ins­tal­la­tions mu­ni­ci­pales ne sont pas ac­ces­sibles au pu­blic.

L’hô­tel de ville est ou­vert sur ren­dez-vous seule­ment. Les ser­vices aux ci­toyens ain­si que les ser­vices es­sen­tiels sont main­te­nus.

Des or­di­na­teurs por­tables ont été com­man­dés en pré­vi­sion du té­lé­tra­vail.

L’en­tre­tien des bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux fait l’ob­jet d’une at­ten­tion par­ti­cu­lière ; un em­ployé d’en­tre­tien est mo­bi­li­sé pour dés­in­fec­ter les sur­faces par­ta­gées deux fois par jour au mi­ni­mum.

SAINT-COLOMBAN

La bi­blio­thèque mu­ni­ci­pale, le centre ré­créa­tif et com­mu­nau­taire, la mai­son des jeunes et l’éco­centre sont ac­tuel­le­ment fer­més et le de­meu­re­ront jus­qu’à nou­vel ordre.

SAINT-CONS­TANT

La Ville est en état d’alerte. Les me­sures d’hy­giène ont été res­ser­rées et la Ville a fait des pro­vi­sions sup­plé­men­taires de ma­té­riel sa­ni­taire.

Tous les ras­sem­ble­ments sont an­nu­lés ain­si que les voyages.

Les em­ployés doivent mo­di­fier leurs ha­bi­tudes pour l’ho­raire de lunch. Ils sont in­vi­tés à man­ger à leur bu­reau ou à al­ter­ner les pauses afin d’évi­ter d’être en groupe.

Tous les édi­fices mu­ni­ci­paux sont fer­més jus­qu’à nou­vel ordre.

Les dates d’échéance des deux ver­se­ments du compte de taxes se­ront re­por­tées à des dates ul­té­rieures.

La Mu­ni­ci­pa­li­té cherche des bé­né­voles ; les per­sonnes in­té­res­sées peuvent s’ins­crire via son site web.

Les élus ap­pellent les aî­nés de 70 ans et plus pour prendre de leurs nou­velles.

SAINT-EUS­TACHE

La Ville a un plan pour les pan­dé­mies, à jour de­puis le dé­but du mois. Elle a dé­fi­ni les points sen­sibles pour la conti­nui­té des opé­ra­tions.

Les em­ployés ont été sen­si­bi­li­sés. Des masques et du dés­in­fec­tant ont été ache­tés.

Presque tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més. Même si cer­tains res­tent ou­verts, tels que l’hô­tel de ville, les ci­toyens sont tout de même in­vi­tés à contac­ter la Ville par té­lé­phone ou par le ser­vice de cla­var­dage en ligne.

SAINT-FÉ­LI­CIEN

La Ville sus­pend les ac­ti­vi­tés com­mu­nau­taires, cultu­relles, spor­tives et de loi­sirs, et pro­cède à la fer­me­ture des ins­tal­la­tions mu­ni­ci­pales jus­qu’au 29 mars in­clu­si­ve­ment.

SAINT-FÉ­LIX-DE-VA­LOIS

La Mu­ni­ci­pa­li­té est en mode vi­gie. La mai­rie est fer­mée au pu­blic. Les ser­vices sont main­te­nus, mais les échanges se fe­ront au té­lé­phone ou en ligne.

Ac­tuel­le­ment, le quart des em­ployés font cer­tains jours de té­lé­tra­vail, en ro­ta­tion.

On rap­pelle aux ré­si­dents en zone à risque d’inon­da­tion que le gou­ver­ne­ment ne per­met­tra pas l’ou­ver­ture des centres d’hé­ber­ge­ment pour les si­nis­trés.

SAINT-GEORGES

Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més.

Les ser­vices sont of­ferts en ligne, au té­lé­phone, ou en per­sonne pour les cas par­ti­cu­liers.

Le té­lé­tra­vail est re­com­man­dé aux em­ployés.

SAINT-HYA­CINTHE

L’en­semble des ser­vices mu­ni­ci­paux ont été ren­con­trés pour éta­blir un plan de conti­nui­té des ser­vices.

Du gel dés­in­fec­tant a été pro­po­sé à chaque em­ployé et la fré­quence des net­toyages des sur­faces fré­quem­ment tou­chées (toi­lettes, tables, in­ter­rup­teurs et poi­gnées de porte) se­ra aug­men­tée.

L’hô­tel de ville, la bi­blio­thèque et le centre de loi­sirs ferment leurs portes au pu­blic.

Les em­ployés de bu­reau de la Ville font tous du tra­vail à dis­tance.

SAINT-HIP­PO­LYTE

Une cel­lule de veille qui a été mise en place te­nait une réunion le ven­dre­di 13 mars.

L’en­semble des ser­vices mu­ni­ci­paux ont été ren­con­trés pour éta­blir un plan de conti­nui­té des ser­vices.

Du gel dés­in­fec­tant a été pro­po­sé à chaque em­ployé et la fré­quence des net­toyages des sur­faces fré­quem­ment tou­chées (toi­lettes, tables, in­ter­rup­teurs et poi­gnées de porte) se­ra aug­men­tée.

Son plan de pan­dé­mie a été ré­di­gé en mars 2020.

L’hô­tel de ville, la bi­blio­thèque et le centre de loi­sirs ferment leurs portes au pu­blic.

Les em­ployés de bu­reau mu­ni­ci­pal font tous du tra­vail à dis­tance.

SAINT-JO­SEPH-DU-LAC

L’hô­tel de ville est fer­mé aux ci­toyens ; on de­mande aux ré­si­dents d’ap­pe­ler ou de com­mu­ni­quer par cour­riel. Les opé­ra­tions de net­toyage ont été aug­men­tées. Toutes les ac­ti­vi­tés de loi­sirs sont sus­pen­dues.

La bi­blio­thèque est fer­mée. Les prêts ont été re­nou­ve­lés au­to­ma­ti­que­ment jus­qu’au 1er avril.

La Mu­ni­ci­pa­li­té sus­pend les in­té­rêts sur les ver­se­ments des comptes de taxes 2020 et des droits de mu­ta­tion im­mo­bi­lière 2020 jus­qu’au 1er juillet 2020.

SAINTE-JU­LIE

L’aré­na, la pis­cine, la bi­blio­thèque, le centre mul­ti­sports ré­gio­nal et le centre d’ac­ti­vi­tés Thé­rèse-Sa­vard-Cô­té sont fer­més au pu­blic.

Sans pas­ser en mode alerte, la Ville a ins­tau­ré cer­taines me­sures de pré­ven­tion au cours des der­niers jours.

Des dis­tri­bu­teurs de dés­in­fec­tant sont ins­tal­lés dans les dif­fé­rents édi­fices mu­ni­ci­paux, tan­dis qu’un net­toyage quo­ti­dien est main­te­nant pra­ti­qué sur les comp­toirs de ser­vices aux ci­toyens, les rampes, les poi­gnées des portes prin­ci­pales, les tables de réunion, etc., et ce, jus­qu’à nou­vel ordre.

La Ville in­vite aus­si les ci­toyens à trans­mettre les co­or­don­nées de toute per­sonne iso­lée pour as­su­rer un sui­vi avec elle.

SAINTE-JULIENNE

La Ville a fer­mé l’hô­tel de ville, la bi­blio­thèque Gi­sèle-Pa­ré, le centre com­mu­nau­taire Sainte-Julienne-En-Haut, le centre com­mu­nau­taire du parc Jean-Rou­geau, et elle a sus­pen­du les ac­ti­vi­tés mu­ni­ci­pales dans les écoles.

Sainte-Julienne de­mande à ses ci­toyens d’uti­li­ser les res­sources té­lé­pho­niques et les ser­vices en ligne.

La date pour le pro­chain ver­se­ment des taxes mu­ni­ci­pales est tou­jours le lun­di 23 mars.

SAINT-LAM­BERT

La Ville a an­non­cé la fer­me­ture de l’en­semble de ses ins­tal­la­tions pu­bliques, in­cluant l’hô­tel de ville, la bi­blio­thèque, l’aré­na, le centre des loi­sirs et le centre mul­ti­fonc­tion­nel.

Les ci­toyens sont in­vi­tés à in­ter­agir avec la Ville par té­lé­phone ou via son site web.

Le té­lé­tra­vail est obli­ga­toire pour tous les em­ployés en me­sure de le faire.

SAINT-LA­ZARE

La Ville est en état de veille. Elle ef­fec­tue une vi­gie de l’état de san­té des em­ployés mu­ni­ci­paux, dont cer­tains sont dé­jà en té­lé­tra­vail.

La bi­blio­thèque, les cha­lets de parcs et l’Ado’Zone sont fer­més.

SAINT-LIN–LAURENTIDE­S

Les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més. L’hô­tel de ville est fer­mé au pu­blic de­puis hier mi­di.

La Ville a sus­pen­du les in­té­rêts sur le paie­ment des taxes fon­cières pour les deux pro­chains ver­se­ments. Elle a aus­si pro­lon­gé le dé­lai de paie­ment pour les droits de mu­ta­tion im­mo­bi­lière.

Une bonne par­tie des em­ployés font du té­lé­tra­vail.

SAINTE-MA­RIE

La Ville est en phase pré­alerte et pré­pare un plan d’in­ter­ven­tion.

Les ser­vices aux ci­toyens sont of­ferts uni­que­ment via le té­lé­phone ou le cour­riel.

Les pro­chaines étapes pour la Mu­ni­ci­pa­li­té sont le té­lé­tra­vail pour les em­ployés mu­ni­ci­paux et le confi­ne­ment pour le per­son­nel opé­rant l’usine de trai­te­ment de l’eau po­table.

Le ser­vice des loi­sirs a mis sur pied une page web, Plai­sirs-Conta­Jeux, con­te­nant des sug­ges­tions de jeux pour oc­cu­per les en­fants pen­dant la pan­dé­mie.

SAINTE-MARTHESUR-LE-LAC

La Ville dé­tient un plan de me­sures d’ur­gence qui pré­voit des me­sures d’hé­ber­ge­ment si les au­to­ri­tés en font la de­mande.

Elle a fer­mé tous ses im­meubles mu­ni­ci­paux.

SAINT-PHI­LIPPE

La Ville est en mode in­ter­ven­tion. L’ac­cès à tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux est ré­ser­vé ex­clu­si­ve­ment aux em­ployés.

Les ser­vices aux ci­toyens se fe­ront uni­que­ment par té­lé­phone ou par in­ter­net.

Toutes les ac­ti­vi­tés ain­si que tous les cours de la pro­gram­ma­tion des loi­sirs sont an­nu­lés.

SAINTE-SO­PHIE

La Ville est au ni­veau d’alerte jaune. Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont pré­sen­te­ment fer­més au pu­blic et aux em­ployés.

Tous les ser­vices non es­sen­tiels sont sus­pen­dus. Seuls les ser­vices d’ur­gence, de po­lice, d’in­cen­die et de voi­rie sont main­te­nus.

La plu­part des ser­vices en ligne sont fonc­tion­nels au mi­ni­mum. Seules les lignes té­lé­pho­niques d’ur­gence sont ou­vertes.

Par contre, les em­ployés prennent les ap­pels lais­sés sur les boîtes vo­cales. Il n’y au­ra au­cun in­té­rêt sur les soldes im­payés du 16 mars au 31 mai.

SAINTE-THÉ­RÈSE

La Ville s’est mise en mode veille et met ac­tuel­le­ment à jour son plan d’in­ter­ven­tion pour l’adap­ter à la CO­VID-19.

SAINT-JEAN-SURRICHELI­EU

Au­cun plan à l’heure ac­tuelle, mais on tra­vaille de­puis quelques jours à en mettre un sur pied spé­ci­fi­que­ment adap­té aux pan­dé­mies.

SAINT-JÉ­RÔME

La Ville as­sure main­te­nir ses opé­ra­tions quo­ti­diennes mal­gré la pan­dé­mie.

L’ac­cès aux bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux est tou­te­fois li­mi­té aux em­ployés, et toutes les ac­ti­vi­tés ont été an­nu­lées.

Par ailleurs, pour ai­der les com­merces, elle pré­voit rendre ses es­paces de sta­tion­ne­ment gra­tuits lorsque Qué­bec lè­ve­ra l’état d’ur­gence sa­ni­taire.

Elle a aus­si dé­ci­dé de re­por­ter le paie­ment des comptes de taxes. Le paie­ment du 4 mai se­rait re­por­té au 26 oc­tobre pro­chain, et ce­lui du 22 juin se­rait re­por­té au 14 dé­cembre.

SAINT-RÉMI

La Ville est en mode sur­veillance. Elle a ajou­té des dis­tri­bu­teurs de dés­in­fec­tant à base d’al­cool dans ses édi­fices.

Les em­ployés oc­cu­pant des postes stra­té­giques ont dé­jà les ou­tils né­ces­saires pour tra­vailler à dis­tance.

Tous les bâ­ti­ments mu­ni­ci­paux sont fer­més, les ser­vices aux ci­toyens se fe­ront uni­que­ment par té­lé­phone ou en ligne.

SAINT-RAY­MOND

La Ville a un plan d’ur­gence pour les pan­dé­mies de­puis 2009. Elle a mis en place des pro­cé­dures et du ma­té­riel pour l’hy­giène de ses em­ployés.

SAINT-SAU­VEUR

La Ville est en alerte jaune. L’ac­cès aux bu­reaux mu­ni­ci­paux est ré­ser­vé aux em­ployés. Les ser­vices aux ci­toyens se font par cour­riel ou au té­lé­phone.

Toutes les ac­ti­vi­tés ont été an­nu­lées. La Ville cherche une fa­çon sé­cu­ri­taire de per­mettre aux em­ployés de faire du té­lé­tra­vail.

SAINT-ZOTIQUE

Le code jaune a été dé­clen­ché, ce qui veut dire que la Ville est en mode vi­gi­lance.

De­puis un mois dé­jà, Saint-Zotique net­toie tous les postes de tra­vail.

Du ma­té­riel sa­ni­taire a été ache­té dès le dé­but de la crise en Chine, pour évi­ter la hausse des prix.

La bi­blio­thèque, le centre com­mu­nau­taire et la pa­ti­noire ré­fri­gé­rée ex­té­rieure sont fer­més.

SALABERRY-DEVALLEYFI­ELD

Un plan d’in­ter­ven­tion spé­ci­fique pour les pan­dé­mies a été mis à jour l’an der­nier.

Tous les édi­fices mu­ni­ci­paux de loi­sirs (bi­blio­thèques, aré­nas, centres spor­tifs, etc.) sont fer­més jus­qu’à nou­vel ordre.

Pré­sen­te­ment, plus de 40 em­ployés font du té­lé­tra­vail.

 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??
 ??  ??

Newspapers in French

Newspapers from Canada