Le Journal de Montreal

Cal­cu­ler plu­tôt que me­su­rer les ef­fets et l’ef­fi­ca­ci­té d’un mé­di­ca­ment

- Health · Pharmaceutical Industry · Medicine · Science · Industries

À l’aide de for­mules ma­thé­ma­tiques pous­sées, on peut com­prendre com­ment un mé­di­ca­ment af­fecte le corps et de quelle ma­nière ce­lui-ci ré­agit : voi­là sur quoi re­pose la phar­ma­co­mé­trie.

Cette ap­proche ré­vo­lu­tion­naire, qui per­met d’in­di­vi­dua­li­ser le do­sage des mé­di­ca­ments et d’amé­lio­rer leur ef­fi­ca­ci­té, consti­tue le pain quo­ti­dien de la cher­cheuse, ma­thé­ma­ti­cienne et pro­fes­seure Fa­hi­ma Nek­ka. Cette der­nière nous ex­plique deux de ses plus ré­cents pro­jets.

Amé­lio­rer le trai­te­ment de la ma­la­die de Par­kin­son

La com­plexi­té de cette ma­la­die fait en sorte qu’il est très dif­fi­cile de trou­ver le do­sage ap­pro­prié du mé­di­ca­ment. Mme Nek­ka et son équipe se sont pen­chées sur le su­jet. « Nous avons dé­ve­lop­pé une nou­velle ap­proche uti­li­sant un mo­dèle ma­thé­ma­tique in­té­grant les connais­sances phy­sio­lo­giques, pa­tho­lo­giques et phar­ma­co­lo­giques pour en amé­lio­rer le trai­te­ment. Cette meilleure com­pré­hen­sion des mé­ca­nismes per­met­tra d’ajus­ter plus adé­qua­te­ment la mé­di­ca­tion en fonc­tion de l’évo­lu­tion de la ma­la­die », ex­plique-t-elle.

Mieux adap­ter les an­ti­ré­tro­vi­raux

Mal­gré le suc­cès ob­te­nu dans les der­nières an­nées avec les trai­te­ments an­ti­ré­tro­vi­raux pour les per­sonnes at­teintes du VIH, dif­fé­rents pro­blèmes cli­niques peuvent sur­ve­nir. L’équipe de Mme Nek­ka a donc mis au point des mo­dèles ma­thé­ma­tiques pou­vant élu­ci­der les causes de ces pro­blèmes. Ce­la a no­tam­ment per­mis de dé­mon­trer le rôle des gan­glions lym­pha­tiques dans le dé­ve­lop­pe­ment de la ré­sis­tance aux mé­di­ca­ments.

En somme, comme le men­tionne la pro­fes­seure, « il n’y a pas de li­mite à l’uti­li­sa­tion de la phar­ma­co­mé­trie. Avec des mé­thodes ins­pi­rées des ma­thé­ma­tiques et des sta­tis­tiques, la phar­ma­co­mé­trie pré­sente l’avan­tage de pou­voir être adap­tée, peu im­porte à quelle ma­la­die on l’ap­plique ».

Fa­hi­ma Nek­ka, pro­fes­seure ti­tu­laire et ma­thé­ma­ti­cienne, dé­ve­loppe des ap­pli­ca­tions mo­biles qui per­mettent d’iden­ti­fier la meilleure fa­çon de prendre un mé­di­ca­ment pour qu’il soit le plus ef­fi­cace et le plus sé­cu­ri­taire pos­sible.

Newspapers in French

Newspapers from Canada