Un Qué­bé­cois des­sine une Cor­vette amé­lio­rée

Le Journal de Quebec - Autonet.ca - - LA UNE - JACQUES DU­VAL jacques.du­val@que­be­cor­me­dia.com

Il est dis­cret, pro­ba­ble­ment trop dis­cret, et sa pré­sence dans le monde du de­si­gn au­to­mo­bile n’est pas re­con­nue à sa juste va­leur. Si son nom est peu connu, ses réa­li­sa­tions sont élo­quentes.

Je vous parle de Paul Deut­sch­man, un Qué­bé­cois qui oeuvre dans ce mi­lieu de­puis en­vi­ron 30 ans et dont le tra­vail consiste à em­bel­lir et à amé­lio­rer des voi­tures pour­tant dé­jà bien nées.

On a affaire à une sorte de « shoo­ting break »

BIEN­VE­NUE À L’AEROWAGEN

Pre­nons l’exemple de la C7, la Cor­vette de der­nière gé­né­ra­tion qu’il a mo­di­fiée pour le compte de la firme amé­ri­caine Cal­la­way.

Paul en a trans­for­mé la par­tie ar­rière pour en faire une sorte de « hatch­back » dont les élé­ments se greffent à mer­veille à la car­ros­se­rie exis­tante. Cet ajout per­met non seule­ment d’amé­lio­rer l’es­pace in­té­rieur, mais aus­si l’aé­ro­dy­na­mique de la voi­ture et même sa sil­houette, ajou­te­ront cer­tains. Ce mo­dèle est ain­si re­bap­ti­sé Aerowagen et peut s’adap­ter à toutes les ver­sions de la Cor­vette C7, in­cluant la Grand Sport et la Z06. On a affaire à une sorte de « shoo­ting break » dans la pure tra­di­tion bri­tan­nique.

FU­TURE ÉTOILE DU STYLE

La seule ombre au ta­bleau est le prix de cette Cor­vette Ae­ro­wa­gon, qui se chiffre à 14 990 $ US, in­cluant les frais d’ins­tal­la­tion. Évi­dem­ment, il faut four­nir la voi­ture par-des­sus le mar­ché.

Cette per­son­na­li­sa­tion de la Cor­vette en fait ce­pen­dant un vé­hi­cule unique dont la va­leur risque de s’ap­pré­cier avec le temps. Nul doute qu’elle contri­bue­ra aus­si à la no­to­rié­té de Paul Deut­sch­man, dont le nom mé­rite de fi­gu­rer sur le même pla­teau que les Ber­tone, Pi­nin­fa­ri­na, Giu­gia­ro et autres cé­lé­bri­tés de ce monde.

PHO­TO COURTOISIE COR­VETTE

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.