Le pou­mon vert de La Ha­vane

Le Journal de Quebec - Cahier Voyages - - Voyages - JACQUES LANCTÔT col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Le jar­din bo­ta­nique de la Quin­ta de los Mo­li­nos, à la fron­tière des quar­tiers Ve­da­do et Cen­tro Ha­ba­na, est ex­cep­tion­nel. Iil com­bine une par­tie d’évé­ne­ments his­to­riques avec la par­tie na­tu­relle propre à tout jar­din digne de ce nom, en plus d’être une vé­ri­table oa­sis de fraî­cheur au coeur d’une ville bruyante et sou­vent pol­luée.

Au XVIIIe siècle, sur cet em­pla­ce­ment, on construit deux mou­lins à eau pour broyer les feuilles de ta­bac. On ex­porte sur­tout ce ta­bac à pri­ser en Eu­rope, où il connaît un cer­tain en­goue­ment. Mais comme toute mode est éphé­mère, on ferme bien­tôt les mou­lins et on dresse les plans du pre­mier jar­din bo­ta­nique de La Ha­vane. Le gé­né­ral do­mi­ni­cain Maxi­mo Go­mez, qui par­ti­ci­pa aux luttes pour l’in­dé­pen­dance de Cu­ba, y lo­ge­ra jus­qu’à sa mort, en 1905, et c’est pour cette rai­son que cette pres­ti­gieuse de­meure, dé­cla­rée mo­nu­ment na­tio­nal, est ac­tuel­le­ment res­tau­rée.

Pour l’ins­tant, seul le jar­din bo­ta­nique est ou­vert aux vi­si­teurs, mais cette vi­site vaut vrai­ment le dé­tour. Ce par­cours ne fi­gure pas en­core dans les cir­cuits tou­ris­tiques ha­bi­tuels. Ain­si, au­cun au­to­bus rem­pli de tou­ristes ne vient en­com­brer les al­lées gra­ve­leuses du jar­din. Pré­voir une bonne heure, avec un guide qui vous fe­ra dé­cou­vrir les prin­ci­pales espèces en­do­gènes et celles pro­ve­nant de l’ex­té­rieur de l’île.

L’en­trée du Jar­din bo­ta­nique Quin­ta de los mo­li­nos

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.