YAN LAU­ZON

Le Journal de Quebec - CASA - - LES MÉCHANTS RAISINS - Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Avec sept autres nu­tri­tion­nistes, elles ont ri­gou­reu­se­ment tes­té leurs pro­po­si­tions cu­li­naires et n’ont pas été avares d’in­for­ma­tions pra­tiques. « C’est sur­tout un livre qui n’est pas pa­res­seux. On est très cri­tiques », avoue Alexan­dra Diaz.

Bien qu’un ou­vrage de la sorte re­pré­sente un tra­vail co­los­sal, rien n’em­pêche de le faire ri­mer avec plai­sir. Au contraire, car « cui­si­ner, c’est émo­tif », dit Ge­ne­viève O’Gle­man.

« Je ne veux pas par­ta­ger des in­for­ma­tions sur les ca­rottes, je ne veux pas don­ner un cours sur les len­tilles ; je veux par­ta­ger mon plai­sir de cui­si­ner. Plus il y a le cô­té plai­sir, plus on a le goût de prendre soin de soi, d’al­ler vers des ali­ments qu’on connaît moins, d’ap­prendre de nou­velles mé­thodes... »

TOUR DU MONDE

S’éva­der est une des fa­çons adop­tées par le duo pour constam­ment s’amu­ser. Elles offrent donc un tour du monde em­preint de sa­veurs et de dé­cou­vertes.

« Des fois, c’est le fun de faire un gé­né­ral Tao à la mai­son qui n’est pas aus­si gras qu’au res­tau­rant... C’est trip­pant de pou­voir ré­pondre à cette en­vie d’exo­tisme à la mai­son », s’en­thou­siasme Alexan­dra Diaz.

5 $ ET MOINS

S’il y en a pour tous les goûts dans Fa­mille fu­tée 4, les re­cettes riment avec quatre mots qui prennent tout leur sens pour Ge­ne­viève et Alexan­dra : « fa­ciles », « éco­no­miques », « san­té » et « gour­mandes ».

De­puis le pre­mier jour de leur cui­sine san­té, leur sé­lec­tion fu­sionne par­fai­te­ment ces conte­nus.

« Il n’y a pas une re­cette qui a pas­sé les 5 $ par por­tion, fait re­mar­quer Ge­ne­viève O’Gle­man. La plu­part sont à 2 ou 3 $ par por­tion et sont fa­ciles. Les plus com­pli­quées, ont les a bien dé­cor­ti­quées, tes­tées pour les sim­pli­fier. »

Pour Alexan­dra Diaz, pi­ger moins dans son por­te­feuille si­gni­fie éga­le­ment ré­duire son em­preinte éco­lo­gique au quo­ti­dien. « Si tu dé­penses moins, tu fais des choix in­tel­li­gents, tu conserves, tu congèles, tu jettes moins, tu fais moins de vais­selle, tu pro­tèges la pla­nète. »

ALI­MEN­TA­TION IN­CLU­SIVE

Avec un éven­tail de 200 re­cettes, les deux femmes ont pris soin d’in­clure tous les es­to­macs, peu im­porte leurs contraintes. Pour elles, man­ger sans glu­ten, sans pro­duits lai­tiers, sans oeufs ou sans noix ne re­lève pas d’une mode.

« Tout le monde connaît quel­qu’un qui vit avec des al­ler­gies ou des in­to­lé­rances. Pour nous, c’est la base. On veut que la per­sonne mange la même chose que tout le monde au­tour de la table », ex­plique la nu­tri­tion­niste.

« Notre idée, c’est de don­ner en­vie aux gens de cui­si­ner plus sou­vent, et for­cé­ment tu vas man­ger plus sai­ne­ment. Il n’y a pas de bar­rière, quelle que soit notre condi­tion. On es­saie de sim­pli­fier la vie de tout le monde.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.