QUES­TION­NAIRE GOUR­MAND

Le Journal de Quebec - CASA - - DANS LA CUISINE AVEC ISABELLE RACICOT -

Pré­sente-moi ton ac­ces­soire de cui­sine fé­tiche et pour­quoi l’avoir choi­si.

J’ai un sous-plat de ma grand-mère, c’est vieux, plus de 40 ans, des an­nées 1970. Pour te dire la vé­ri­té, ce n’est pas très jo­li, pas du genre chic vin­tage très à la mode au­jourd’hui. Non non, c’est un peu dé­pa­reillé avec le reste de ma vais­selle et pas très es­thé­tique. Mais c’est un ac­ces­soire au­quel je tiens beau­coup. J’ai le sen­ti­ment qu’elle est tou­jours avec moi, une forme d’hom­mage et de res­pect. C’est très im­por­tant pour moi.

As-tu d’autres ac­ces­soires qui te fa­ci­litent la vie dans ta cui­sine

Mon ro­bot cu­li­naire. C’est un ca­deau de fête de Pa­tri­cia Pa­quin. Ça aus­si je m’en sers tout le temps, c’est bien pra­tique. Aus­si, j’ai eu der­niè­re­ment une sé­rie de cou­teaux, un autre beau ca­deau de fête. Bien cui­si­ner avec de bons cou­teaux, c’est in­dis­pen­sable. Je m’en rends bien compte dans l’émis­sion Je suis chef.

Pour toi, une soi­rée et un re­pas par­faits, c’est quoi ?

Pro­fi­ter au maxi­mum de mes in­vi­tés. Je m’or­ga­nise pour que tout soit pré­pa­ré, pour faire la fête avec eux. Pour la pe­tite his­toire, nous sommes avec mes voi­sins de bons amis et nous nous re­ce­vons très ré­gu­liè­re­ment. Nous met­tons beau­coup d’éner­gie et de plai­sir à pré­voir des plats et des re­cettes que nous te­nons ab­so­lu­ment à faire goû­ter au groupe. C’est une ac­ti­vi­té fes­tive, so­ciale et ami­cale que nous ché­ris­sons beau­coup. Avec ce concept de par­tage, nous met­tons tous les plats sur la table. J’ai re­fait ma cui­sine au cours des der­nières an­nées avec un îlot, avec l’en­vie de tout mettre des­sus afin que tout le monde pige dans les plats, un truc très convi­vial.

Que pour­rions-nous y re­trou­ver par exemple ?

Pailles aux fro­mages, char­cu­te­rie, fro­mages, tar­tare au thon et de sau­mon sur toast, des noix mé­lan­gées... Pour suivre, un pou­let ma­ri­né, en ac­com­pa­gne­ment du riz co­mique, ma voi­sine l’ap­pelle comme ce­la, car je mets plein de choses dif­fé­rentes de­dans. Lé­gumes grillés ou brai­sés et de la sa­lade obli­ga­toi­re­ment. Les en­fants aus­si sont bien heu­reux de goû­ter nos pré­pa­ra­tions cu­li­naires, sur­tout lorsque vient le temps de dé­gus­ter les bis­cuits (que vous pou­vez re­trou­ver sur pi­coum.com), mes fa­meux cho­co crunch. Je fais sou­vent aus­si des sa­blés aux fram­boises, des brow­nies et même la crous­tade aux pommes de Louis-Fran­çois Mar­cotte.

Es­sayes-tu tes re­cettes avant de les ser­vir à tes in­vi­tés ?

J’ai dé­jà ten­té ma chance, même plu­sieurs fois, il faut dire que je suis au­da­cieuse. C’est sou­vent bon, et même si ce n’était pas le cas, mes amis ne m’en tien­draient pas ri­gueur.

Ra­conte-moi une réa­li­sa­tion cu­li­naire dont tu es le plus fière.

Mes pré­pa­ra­tions de plats mexi­cains. Avec un bon porc brai­sé et ef­fi­lo­ché, c’est tou­jours un gros suc­cès au­près de tout le monde. Les en­fants aus­si adorent ce genre de cui­sine très sa­vou­reuse.

Meilleure ex­pé­rience cu­li­naire à vie ? Mon ex­pé­rience gas­tro­no­mique en voyage en Is­raël. Nous avons tel­le­ment bien man­gé par­tout à tous les re­pas. La fraî­cheur des pro­duits, la gen­tillesse des gens que ce soit pour un pe­tit comp­toir, pe­tit bistro, grande table, bou­tiques gour­mandes... tout était in­croyable. Le res­tau­rant Tem­po au Pa­ra­di­sus Cancún du chef Mar­tin Be­ra­sa­te­gui, Oh la la ! C’était fan­tas­tique, même les vins en ac­cord avec les plats, un vrai dé­lice.

Ça sen­tait quoi chez toi, dans la cui­sine, lorsque tu étais pe­tite ? Beau­coup de nour­ri­ture du monde en­tier, ma mère était une femme aven­tu­reuse, nous avons même eu une pé­riode ma­cro­bio­tique, pas par­ti­cu­liè­re­ment agréable pour moi, mais pour le reste, c’était su­perbe. Une cui­sine du monde, des bak­la­vas entre autres qu’elle fai­sait à mer­veille. Elle m’a trans­mis l’idée que dans la vie, il faut s’ou­vrir au monde, même ce­lui de la cui­sine.

As-tu un rêve cu­li­naire ? Par exemple, un res­to où tu sou­hai­te­rais al­ler, un pro­jet cu­li­naire, un vin rare à dé­gus­ter... ?

Voyage en Ita­lie. Je rêve de faire ce voyage de­puis très long­temps. Une amie d’en­fance m’in­vi­tait sou­vent et d’y voir l’am­biance à table et la fête au­tour de la nour­ri­ture m’a tou­jours fas­ci­née. J’ai très, très hâte d’y al­ler un jour.

Mon ex­pé­rience gas­tro­no­mique en voyage en Is­raël.

Mes pré­pa­ra­tions de plats mexi­cains. Les en­fants aus­si adorent ce genre de cui­sine très sa­vou­reuse.

Le res­tau­rant Tem­po au Pa­ra­di­sus Cancún du chef Mar­tin Be­ra­sa­te­gui.

Le Kitchen ga­le­rie

« Je fais sou­vent aus­si des sa­blés aux fram­boises, des brow­nies et même la crous­tade aux pommes de Louis-Fran­çois Mar-

To­mate Bur­ra­ta

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.