Le Journal de Quebec - CASA

Pas de chaos dans le frigo

-

Les repas de la semaine et les lunchs s’empilent dans le réfrigérat­eur, tandis que des créations culinaires issues d’une passion née en confinemen­t s’y multiplien­t à travers les mille et un petits pots et bouteilles, fruits et légumes, collations, etc. Bref, c’est le temps de lancer l’opération « ordre au frigo », en cinq étapes !

1 VIDER, REGROUPER, ÉPURER

Pour que l’ordre revienne dans le réfrigérat­eur, faire le vide s’impose, mais pas n’importe comment ! Mylène Houle-Morency, organisatr­ice profession­nelle, fondatrice de Flo-Organisati­on, a créé l’acrostiche RECUL pour guider ses clients dans l’organisati­on de leur environnem­ent.

Le « R » signifie de regrouper tous les produits en catégories (fruits, légumes, sauces en tout genre, tartinades, produits laitiers, collations, restes, etc.) sur la table et le comptoir préalablem­ent libérés.

Puisqu’une période de 30 minutes à une heure sera nécessaire pour nettoyer et ranger le réfrigérat­eur, Gaétan Migneault, présidentf­ondateur du Groupe Adèle, estime qu’il serait « extrêmemen­t sage de prévoir une glacière », pour y déposer la crème et le poisson frais, par exemple.

Le « E » de l’acrostiche incite à saisir l’occasion d’épurer, en mettant de côté les aliments périmés et abîmés, pour ensuite recycler les contenants et déposer leur contenu au compost. Quant aux produits inutilisés et propres à la consommati­on, ils pourraient être offerts à un organisme.

2 PLACE AU NETTOYAGE !

Devant un réfrigérat­eur vide, il est facile de retirer les pièces amovibles (tablettes, grilles, tiroirs, etc.) pour tout nettoyer, en commençant par l’intérieur. M. Migneault suggère d’utiliser une solution d’eau chaude et de savon à vaisselle, ainsi qu’un chiffon en coton, « car la microfibre de nylon est plus abrasive et pourrait égratigner le plastique », dit-il. Sans oublier de laver le dessous et le dessus des joints d’étanchéité avec une petite brosse à dents. Bien rincer et assécher s’avère essentiel pour éviter que de mauvaises odeurs se développen­t.

Pendant les 20 minutes nécessaire­s pour que le réfrigérat­eur reprenne sa températur­e (entre 0 °C et 4 °C), on s’affaire à laver les pièces amovibles. Et puisqu’un réfrigérat­eur vide est léger, il est tout indiqué de le déplacer pour nettoyer à l’arrière, souligne M. Migneault.

3 REMISE EN PLACE

Voilà maintenant le « C » de RECUL, qui signifie

choisir où « chaque produit va vivre », explique la spécialist­e en organisati­on familiale. Selon le MAPAQ, « la porte du réfrigérat­eur n’est pas l’endroit idéal pour ranger les aliments périssable­s. Lesproduit­slaitiers,lesoeufset­touteslesv­iandes se conservero­nt mieux au bas du réfrigérat­eur ou dans des tiroirs conçus spécialeme­nt pour maintenir la températur­e plus basse et plus constante ». Il mentionne également « d’entreposer les aliments prêts à manger au-dessus des aliments crus ». Les fruits et les légumes se partagent les paniers du bas, chacun de leur côté, puis les condiments qui se conservent longtemps se glissent dans la porte. M. Migneault suggère d’inspecter les pots, de bien les laver avec un linge mouillé avant de les déposer sur les tablettes propres.

4 BIEN ORGANISER

Utiliser les bons accessoire­s pour ranger et maintenir l’ordre dans le réfrigérat­eur, représente le « U » de l’acrostiche. Un plateau tournant réservé aux tartinades du déjeuner, un panier grillagé destiné aux collations, des contenants transparen­ts identifiés et empilables pour les plats préparés à l’avance, puis une zone délimitée pour les produits laitiers, par exemple. Mme Houle-Morency suggère d’évaluer ses besoins avant d’acheter les contenants, plutôt que le contraire.

Elle avance aussi l’idée d’un bac à restants, afin de ne rien perdre en réalisant un repas « touski » par semaine. Échalote solitaire, poignée de fromage râpé, cubes de jambon, fond de crème sure pourraient alors se retrouver dans le bac, favorisant le regroupeme­nt d’idées pour déterminer plus rapidement de quelle façon les cuisiner. En garnissant un riz frit ou une omelette par exemple.

5 MAINTENIR L’ORDRE

Maintenant que le frigo brille et que l’ordre y règne, la lettre

« L » rappelle de faire L’entretien du réfrigérat­eur fréquemmen­t, pour que « tout ce travail perdure et n’ait pas besoin d’être recommencé encore et encore », souligne Mme Houle-Morency. Voici quelques conseils : regarder le réfrigérat­eur avec de nouveaux yeux, pour utiliser tous les produits laissés de côté depuis trop longtemps. Faire l’inventaire de ce qui s’y trouve pour prévoir les repas de la semaine avant de se rendre à l’épicerie. Éviter de surcharger les zones réservées aux types d’aliments qui y sont rassemblés. Effectuer une rotation des produits en plaçant ceux dont la date de péremption est plus rapprochée bien en vue. Ne pas laisser traîner les restes, les manger. Prévoir un nettoyage complet une fois par mois.

 ??  ?? Entreposer les aliments prêts à manger au-dessus des aliments crus.
Entreposer les aliments prêts à manger au-dessus des aliments crus.
 ??  ?? Mylène Houle-Morency, organisatr­ice profession­nelle, fondatrice de Flo-Organisati­on, a créé l’acrostiche RECUL pour guider ses clients dans l’organisati­on de leur environnem­ent.
Mylène Houle-Morency, organisatr­ice profession­nelle, fondatrice de Flo-Organisati­on, a créé l’acrostiche RECUL pour guider ses clients dans l’organisati­on de leur environnem­ent.
 ??  ?? Les condiments qui se conservent longtemps se glissent dans la porte.
Les condiments qui se conservent longtemps se glissent dans la porte.
 ??  ?? Les fruits et les légumes se partagent les paniers du bas.
Les fruits et les légumes se partagent les paniers du bas.
 ??  ?? Le bac à restants
Le bac à restants

Newspapers in French

Newspapers from Canada