Le Journal de Quebec - CASA

Tomber en amour... avec l’air fryer

- NADINE DESCHENEAU­X Collaborat­ion spéciale

Entre Alexandra Diaz et son air fryer, c’est une grande histoire d’amour ! C’est une amie à elle qui lui a présenté celui qui trône maintenant au coeur de sa cuisine. Et depuis leur premier tête-à-tête, c’est l’amour fou et le plaisir est toujours au rendez-vous.

Maintenant, avec son nouveau livre L’amour est dans l’air fryer – 75 recettes crousti-fondantes à la Diaz !, Alexandra Diaz joue en quelque sorte à Cupidon pour provoquer chez les lecteurs de nouveaux coups de foudre.

La trame de son livre de recettes pétillant et coloré reprend toutes les étapes d’une relation amoureuse : les premiers pas, les tête-à-tête, le désir d’apprendre à mieux se connaître, etc. Et toujours avec humour !

« C’est tellement facile d’être un expert avec un air fryer… comme en amour ! C’est pour ça que j’ai un plaisir fou avec cette machine. Oui, c’est un super gadget et j’adore ça ! C’est facile, moderne, rassembleu­r et pas compliqué ! », raconte avec passion l’animatrice et productric­e.

Et pour ceux qui croient que ce n’est qu’une bébelle de plus sur notre comptoir, elle souligne que depuis que celle-ci est arrivée dans sa vie, elle a délaissé son grille-pain et utilise beaucoup moins son micro-ondes.

Son nouveau livre permettra à tous d’utiliser au maximum – et parfois de façon inusitée – leur air fryer. « Oui, on fait les meilleures ailes de poulet et les meilleures frites du monde, mais les plats réalisés au air fryer sont assez beiges et bruns. Moi j’aime la couleur et la fraîcheur. Et je voulais montrer que c’était possible avec cette super machine ! », explique-t-elle.

En feuilletan­t les pages de son livre, on comprend vite qu’elle a réussi. Des tacos cup, un saumon miel et lime, des pêches grillées, des sandwichs au fromage fondant : les recettes proposées sont aussi étonnantes qu’alléchante­s… en plus d’être faciles à réaliser.

« On va se le dire, il y a très peu de marge d’erreur. On doit parfois varier le temps de cuisson parce que nos machines ne sont pas toutes de la même puissance, mais c’est vraiment presque rien ! Le meilleur truc : on met la moitié moins de temps de cuisson. Ainsi, on ne l’oublie pas et on peut vérifier, brasser le tout et remettre à cuire. Même un steak sorti du congélo, avec de bonnes épices, on ne sera jamais déçus du résultat. En plus, c’est tellement un “non-effort” de cuisiner ainsi », lance-t-elle en spécifiant qu’elle est une paresseuse assumée.

« La vraie vie de tous les jours va vite ! Quand j’ai envie d’un truc précis, je le veux là, tout de suite. Je n’ai pas le temps de le faire dégeler. Avec l’air fryer, c’est rapide, simple et le fun ! Même si j’ai fait standardis­er mes recettes par un chef profession­nel, je dois avouer que je fais tout à 400 oF et à la fonction “air fry”, jamais à “bake”. C’est probableme­nt pour ça que j’aime autant l’air fryer : il me donne la satisfacti­on de la rapidité. Moi, si c’est à 80 % bon, je suis contente. Le 20 % restant me coûte trop cher en temps, en énergie ou en argent ! C’est un principe que j’applique dans tout », confie-t-elle.

Finalement, impossible de résister aux charmes du air fryer devant les confidence­s « crousti-fondantes » – comme ses recettes – de cette foodie assumée. En partageant son histoire, ses secrets et ses recettes, elle met la table à de nombreux futurs… coups de foudre !

POUR UNE RELATION PARFAITE AVEC VOTRE AIR FRYER

On apprend à se connaître. Misez sur la cuisson des protéines (animales ou végétales) pour vos premières fois. « Un peu d’huile d’olive au fond du tiroir, ta protéine, encore un peu d’huile et l’ajout d’épices : c’est tout ! Tu ne peux rien rater, autant le tofu, des pois chiches, un steak qu’un poisson ! », dit-elle.

On ne s’étouffe pas ! Évitez de coller votre appareil sur le mur. Il a besoin d’air pour bien fonctionne­r !

On se crée des rituels. Vérifiez le contenu de votre tiroir à la mi-temps et profitez-en pour brasser le tout. Si vous avez peur d’oublier, ne mettez que la moitié du temps. Ainsi, votre air fryer sonnera pour vous avertir ! Vous n’aurez qu’à remettre à cuire tout de suite après.

On pose de petits gestes qui changent tout. Pour éviter qu’un aliment léger virevolte dans le tiroir, déposez un petit verre à shooter dessus ou on utilise une grille comme « chapeau ». Il est aussi préférable de ne pas surcharger les tiroirs. Collection­nez ces trucs pour améliorer notre expérience globale !

Newspapers in French

Newspapers from Canada