Le Journal de Quebec - Évasion

INFORMATIO­NS PRATIQUES

-

COMMENT S’Y RENDRE ?

● Par avion jusqu’à Vancouver ou Seattle, à partir de Montréal ou de Québec. De nombreuses options existent.

● Par train, à bord d’Amtrak, de Vancouver jusqu’à Seattle, ou encore par autobus (le coût d’une voiture de location peut être prohibitif entre les deux villes).

● Le terminal de croisière de Seattle est en plein centre-ville.

BOIRE À BORD

● Norwegian Cruise Line propose plusieurs forfaits permettant de consommer des boissons gazeuses et alcoolisée­s à volonté. Ces forfaits, malgré leur coût élevé, sont souvent beaucoup plus avantageux que de payer ses consommati­ons à l’unité une fois à bord.

MANGER À BORD

● Si l’on souhaite profiter des offres de repas gastronomi­ques à bord, il vaut mieux surveiller les promotions offertes par le croisiéris­te avant l’embarqueme­nt, afin de profiter de prix plus avantageux. Autrement, ceux-ci sont offerts à bord, mais à un coût parfois plus élevé.

POURBOIRES

● Pour des raisons pratiques et pour éviter de se retrouver avec une facture imprévue une fois à bord, il vaut mieux acheter un forfait de pourboires prépayés avant d’amorcer la croisière. Cela évitera des soucis et une facture additionne­lle que les vacances risquent de vous avoir fait oublier…

CABINES

● Le Norwegian Bliss offre une grande variété de cabines, dont certaines pour les voyageurs célibatair­es.

● Il peut être intéressan­t de choisir une cabine avec balcon, afin de bien profiter du panorama loin de la frénésie des aires communes.

VÊTEMENTS

● Les croisières en Alaska ont beau se dérouler surtout entre le printemps et l’automne, il faut prévoir une grande variété de vêtements (et de bons souliers de marche) pour faire face à tous les caprices de dame Nature. En effet, alors qu’il peut faire très chaud dans l’océan Pacifique ainsi qu’à Victoria et Seattle, le temps est beaucoup plus incertain en Alaska, en particulie­r lors de la journée d’excursion au coeur des glaciers, où il serait sage de porter un manteau d’hiver et une tuque… même en mai ou en juin !

Newspapers in French

Newspapers from Canada