Agran­dir sa ter­rasse : avec ri­gueur et sa­voir-faire !

Vous avez be­soin d’es­pace sup­plé­men­taire ou vous dé­si­rez re­lier votre pa­tio à votre pis­cine ? Al­lon­gez votre ter­rasse..., mais faites-le dans les règles de l’art !

Le Journal de Quebec - Immo - - ACTUALÍTES - Nadia BER­GE­RON Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Lors­qu’on agran­dit un pa­tio, il faut te­nir compte de cer­tains élé­ments, comme la nou­velle di­men­sion ajou­tée, pour ne pas em­pié­ter sur le ter­rain du voi­sin ! Vous de­vrez aus­si de­man­der un per­mis au­près de votre mu­ni­ci­pa­li­té. Afin d’ai­der les gens à dé­mar­rer leur pro­jet, Alexandre Bru­der, co­pro­prié­taire de l’en­tre­prise Pro du Pa­tio, offre un ser­vice de plan gra­tui­te­ment : « On leur fait un pe­tit cro­quis avec les bonnes di­men­sions. Avec leur plan de lo­ca­li­sa­tion, ils sont ca­pables d’al­ler à la ville pour voir si leur pro­jet est réa­li­sable », dit-il.

Pour évi­ter l’hu­mi­di­té

Cer­tains veulent par­fois ajou­ter quelques marches et ins­tal­ler en­suite la ral­longe de leur pa­tio pra­ti­que­ment au sol. Tou­te­fois, l’er­reur à évi­ter est de dé­po­ser di­rec­te­ment la nou­velle ter­rasse par terre. Outre les mau­vaises herbes en­va­his­santes, l’hu­mi­di­té risque aus­si de s’in­vi­ter entre vos planches ! « Il faut mettre une toile géo­tex­tile et de la pierre nette pour que l’ins­tal­la­tion soit étanche et que l’eau puisse bien se drai­ner », sou­ligne M. Bru­der.

De plus, même si elle est très basse, votre ter­rasse doit tou­jours être sur­éle­vée à une hau­teur mi­ni­male de 6 pouces entre la base et la terre. En la lais­sant au sol, avec le gel et le dé­gel, les chan­ge­ments de tem­pé­ra­ture risquent de faire bou­ger votre struc­ture. Si vous pré­fé­rez mettre du pa­vé pour conce­voir votre ter­rasse, vous de­vrez aus­si dé­po­ser une toile géo­tex­tile, sans ou­blier d’ex­ca­ver et de com­pac­ter conve­na­ble­ment la sur­face sou­hai­tée.

Pieux ou pattes d’élé­phant ?

Vous pou­vez uti­li­ser des pieux ou des blocs aus­si ap­pe­lés « pattes d’élé­phant » pour bien as­seoir la struc­ture de votre ter­rasse, mais idéa­le­ment, il vaut mieux choi­sir les pieux. « Ils des­cendent jus­qu’à 6 ou 7 pieds dans le sol et ré­sistent au gel et dé­gel, donc la construc­tion ne tra­vaille pas », ex­plique M. Bru­der. Il met quand même des pattes d’élé­phant lors­qu’il n’a pas le choix, comme sur du roc par exemple. Néan­moins, sur une terre glai­seuse ou sa­blon­neuse, mé­fiez-vous des blocs qui sont beau­coup moins stables. Si votre struc­ture de pa­tio – l’an­cienne et la nou­velle – est rat­ta­chée à votre mai­son, tout le bâ­ti­ment pour­rait tra­vailler et vous pour­riez avoir de gros pro­blèmes…

En conti­nui­té

On peut aus­si dé­ci­der d’agran­dir la ter­rasse, mais de fa­çon conti­nue, à la même hau­teur que la struc­ture dé­jà construite. Pour une sur­face en com­po­site, afin de ne pas avoir de joints vi­sibles ou s’em­pê­trer dans une pe­tite « craque », il vaut mieux mettre des planches pleines. « Si le pa­tio me­sure 16 par 16, on ins­talle des planches de 16 pieds, à la gran­deur, pour évi­ter les joints », illustre M. Bru­der. De plus, pour mas­quer le pe­tit es­pace entre les deux par­ties, on ajoute une planche de contour. Cette dé­coupe très es­thé­tique offre une belle conti­nui­té sub­tile entre les deux sec­tions.

Votre pa­tio était dé­jà en bois et vous vou­lez pour­suivre avec le même ma­té­riau ? Vous de­vrez sa­bler l’an­cienne par­tie et re­faire la tein­ture au com­plet en choi­sis­sant cette fois-ci une cou­leur opaque. Vous ne ver­rez plus les noeuds et les rai­nures du bois, mais par contre vous ob­tien­drez une teinte beau­coup plus uni­forme sur toute la sur­face.

Ajou­tez un re­vê­te­ment

Pour mas­quer le bois et ob­te­nir une fi­ni­tion par­faite entre l’an­cien pa­tio et la nou­velle ral­longe, il suf­fit de po­ser di­vers ma­té­riaux par-des­sus la struc­ture dé­jà exis­tante, comme une mem­brane de PVC, un re­vê­te­ment en alu­mi­nium ou un plan­cher éco­lo­gique conçu à par­tir de pneus re­cy­clés. Tou­te­fois, si la ter­rasse dé­jà construite se trouve à la même hau­teur que votre porte-pa­tio, vous ne pour­rez pas ajou­ter cer­tains re­cou­vre­ments, si­non la nou­velle struc­ture se­ra plus haute que la porte. « Le pa­tio doit être si­tué à au moins 3 ou 4 pouces plus bas que la porte », si­gnale M. Bru­der. On évi­te­ra ain­si d’éven­tuelles in­fil­tra­tions d’eau dans la mai­son.

Les prix va­rient se­lon la na­ture du pro­jet. Un agran­dis­se­ment de 8 pieds par 8 pieds si­tué pra­ti­que­ment au sol pour­rait coû­ter entre 2 800 $ et 3 000 $ en­vi­ron. N’ou­bliez pas d’ajou­ter les rampes. Par exemple, si votre ral­longe de pa­tio fait le tour de la pis­cine, vous de­vez obli­ga­toi­re­ment mettre des rampes d’une hau­teur de 48 pouces. Votre nou­velle ins­tal­la­tion doit être es­thé­tique, mais éga­le­ment sé­cu­ri­taire !

Cré­dits: Cour­toi­sie Pro du Pa­tio

Il existe dif­fé­rentes fa­çons d’al­lon­ger sa ter­rasse, mais l’ob­jec­tif de­meure le même : le ré­sul­tat doit être sub­til et es­thé­tique !

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.