Pe­tit tré­sor pour pre­miers ache­teurs

Avec sa ga­le­rie en fa­çade et ses deux im­po­santes fe­nêtres, cette mai­son de la rue Rim­baud à Beau­port, ré­vèle un je-ne-sais-quoi qui donne en­vie de dé­cou­vrir ce qu’elle ren­ferme. D’ap­pa­rence pe­tite à l’ex­té­rieur, elle fe­ra grande im­pres­sion à l’in­té­rieur.

Le Journal de Quebec - Immo - - LA MAISON DE LA SEMAINE -

C’est une am­biance fa­mi­liale que nous ré­serve cette de­meure. On y entre au mi­lieu de la salle à man­ger et de la cui­sine qui se cô­toient sans cloi­son. Di­rec­te­ment dans le vif de l’ac­tion, où l’on se sent à l’aise.

La cui­sine pré­sente des di­men­sions très confor­tables pour faire de la po­pote entre amis sans se pi­ler sur les pieds. Le comp­toir en stra­ti­fié, les abon­dantes ar­moires dont la fi­ni­tion imite le bois, les ta­blettes cou­lis­santes, les grands ti­roirs, la vaste fe­nêtre, la ver­re­rie, la niche à pain et le pe­tit coin lunch font d’elle la cui­sine par­faite pour une fa­mille de gour­mands.

La salle à man­ger prend place en fa­çade, le long de l’es­ca­lier me­nant au sous-sol et de l’une des deux grandes fe­nêtres qui illu­minent les es­paces de vie. Vous ai­mez re­ce­voir ? Pas de pro­blème, il est pos­sible de dres­ser une longue table ici !

Un mur amo­vible sé­pare la salle à man­ger et le sa­lon, amé­na­gé près de la se­conde fe­nêtre. Ce mur crée une in­ti­mi­té et une am­biance feu­trée très ap­pré­ciables, mais peut être fa­ci­le­ment re­ti­ré pour sa­tis­faire les amou­reux des es­paces ou­verts.

Vers la cour

Sui­vant le plan­cher de par­que­te­rie, le long du cor­ri­dor du rez-de-chaus­sée, on dé­couvre d’abord la salle de bain ré­cem­ment ré­no­vée, au style bord de mer, avec un bain-douche en­tou­ré d’une cé­ra­mique blanche agré­men­tée d’une bor­dure de mo­saïque de verre. On re­trouve d’ailleurs celle-ci au-des­sus du meuble-la­va­bo. On croise en­suite la chambre d’une jeune fille dans la­quelle un bu­reau, un grand lit à une place et une com­mode pla­cée près de la garde-robe co­ha­bitent ai­sé­ment. La pièce voi­sine, pré­sen­te­ment un bu­reau, pour­rait se voir at­tri­buer plu­sieurs fonc­tions, puis­qu’elle donne ac­cès à la cour (ter­rasses, re­mise, es­pace ga­zon­né) par la porte-fe­nêtre. Un pe­tit coin ca­fé, un bou­doir, un bar… Les pro­chains pro­prié­taires au­ront l’em­bar­ras du choix. La chambre prin­ci­pale, de l’autre cô­té du cor­ri­dor, pro­fite d’une vue sur la cour, d’une garde-robe double et d’un vaste es­pace per­met­tant l’in­ser­tion de meubles mas­sifs.

Le sous-sol aux ados

On ima­gine bien deux ado­les­cents se par­ta­geant le sous-sol, cha­cun pos­sé­dant sa propre chambre (dont l’une peut re­ce­voir deux lits), toutes deux amé­na­gées le long de la grande salle fa­mi­liale dans la­quelle il est pos­sible de jouer au ping­pong.

On re­trouve éga­le­ment au sous-sol une gar­de­robe en cèdre, une salle de bain avec douche, ain­si qu’une salle de la­vage qui pour­rait com­bi­ner plu­sieurs autres fonc­tions.

Amé­lie DESCHÊNES Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.