Fu­turs pro­prié­taires com­blés

Pour en sa­voir plus sur cette ré­si­dence et sur le cour­tier ven­deur,

Le Journal de Quebec - Immo - - LA UNE - Amé­lie DES­CHÊNES

Cette pro­prié­té du che­min de l’anse à Lac-beau­port a d’abord été une gar­çon­nière, avant d’y voir gran­dir une pe­tite fa­mille. Elle ac­cueille­rait tout aus­si bien un couple de jeunes re­trai­tés à la re­cherche d’une ré­si­dence plus pe­tite avant de faire le saut en condo. Voi­là donc une mul­ti­tude de fu­turs pro­prié­taires po­ten­tiels !

Quel bon­heur en sor­tant de la voi­ture, d’être aus­si­tôt en­ve­lop­pé par les par­fums de la fo­rêt qui nous rap­pellent qu’on se trouve plus près de la na­ture que de la grande ville. La pro­prié­té de style contem­po­rain tire pro­fit de cet en­vi­ron­ne­ment ver­doyant, à tra­vers ses grandes ou­ver­tures.

Fait in­usi­té, l’en­trée prin­ci­pale nous at­tend à l’ar­rière de la mai­son. Sui­vant le che­min de pierres me­nant jus­qu’à la cour, il faut en­suite mon­ter sur la ter­rasse en bois trai­té bor­dée d’une rampe en acier in­oxy­dable, pour ac­cé­der à la porte prin­ci­pale.

Juste avant d’en­trer, on jette un coup d’oeil au vaste es­pace ga­zon­né par­fait pour s’amu­ser, puis à la re­mise qui pour­rait éven­tuel­le­ment faire place à un ga­rage (plans exis­tants).

En­trons !

Aus­si­tôt à l’in­té­rieur, notre re­gard tra­verse la mai­son et se pose sur la porte prin­ci­pale vi­trée en fa­çade, té­moi­gnant de l’es­pace ou­vert, de la pro­fon­deur et de la lu­mi­no­si­té des lieux. Le vaste hall d’en­trée per­met d’y dé­po­ser ai­sé­ment son équi­pe­ment de plein air, le temps de re­ti­rer ses vê­te­ments d’ex­té­rieur. L’es­ca­lier

à proxi­mi­té offre la pos­si­bi­li­té de se rendre en­suite au sous-sol pour y ran­ger ses skis ou son sac de ho­ckey. On constate que la rampe de cet es­ca­lier est sem­blable à celle de la ter­rasse et que le plan­cher en me­ri­sier imite la teinte chaude du bois trai­té à l’ex­té­rieur. Belle conti­nui­té !

Tout près du hall, la salle de bain prin­ci­pale ras­semble une douche en cé­ra­mique, une bai­gnoire po­dium, ain­si qu’un meuble-la­va­bo sur­mon­té d’un grand mi­roir. La cé­ra­mique blanche de la douche et celle qui borde le bain rap­pellent le dos­se­ret de la cui­sine, tan­dis que le noir lus­tré du plan­cher et du meuble-la­va­bo est as­sor­ti aux ar­moires de la cui­sine.

Avant d’ac­cé­der aux pièces de vie, on dé­couvre une pe­tite chambre, celle d’un en­fant, do­tée d’une gar­de­robe et de fe­nêtres of­frant un maxi­mum de lu­mière. Quel bel en­droit pour rê­ver !

Aires de vie ou­vertes

Les pièces com­munes oc­cupent toute la fa­çade de la de­meure, sous un pla­fond de 10 pieds maxi­mi­sant l’es­pace et la lu­mi­no­si­té. Les grandes fe­nêtres laissent en­trer le pay­sage et le blanc des murs ne vole pas la ve­dette aux beau­tés ex­té­rieures. Le plan­cher en me­ri­sier, pré­sent dans presque toutes les pièces de la mai­son, ré­chauffe le dé­cor, tout comme les portes en bois et le foyer au pro­pane vê­tu de pierre qui s’élève dans le sé­jour. Puisque la té­lé­vi­sion se trouve au sous-sol, cette pièce pour­rait aus­si être trans­for­mée en bar ou en coin-ca­fé.

La salle à man­ger se dé­ploie au coeur des es­paces com­muns, ber­cée par la cha­leur du foyer et les agréables par­fums de la cui­sine. Celle-ci est do­tée de comp­toirs en stra­ti­fié et en acier in­oxy­dable, d’ar­moires en ther­mo­plas­tique noir la­qué, de deux grandes fe­nêtres pour cui­si­ner en­tou­ré par la na­ture et d’un dos­se­ret de cé­ra­mique. Le rez-de-chaus­sée ac­cueille éga­le­ment la chambre prin­ci­pale (garde-robe double), qui semble sié­ger au beau mi­lieu de la fo­rêt, en rai­son des deux fe­nêtres pla­cées de part et d’autre de la pièce.

Au sous-sol

La vaste salle fa­mi­liale amé­na­gée au sous-sol offre une pa­no­plie de pos­si­bi­li­tés. Sur le plan­cher en bé­ton tra­ver­sant en­tiè­re­ment la mai­son dans toute sa lon­gueur, il est pos­sible de créer un es­pace ci­né­ma, une pe­tite salle de gym ain­si qu’un coin-jeux pour les en­fants.

On re­trouve éga­le­ment au sous-sol une salle mé­ca­nique qui sert aus­si de ran­ge­ment et d’ate­lier, une spa­cieuse salle de bain (douche) et de la­vage très bien or­ga­ni­sée, une pièce des­ti­née au ran­ge­ment (pos­si­bi­li­té d’un wal­kin) ain­si qu’une chambre d’in­vi­tés.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.