Des airs de fête à Saint-val­lier

Pour en sa­voir plus sur cette ré­si­dence et sur le cour­tier ven­deur,

Le Journal de Quebec - Immo - - LA UNE - Amé­lie DES­CHÊNES Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Cette mai­son an­ces­trale de Saint-val­lier a conser­vé ses charmes d’au­tre­fois et évoque tou­jours le plai­sir de se ras­sem­bler dans la cui­sine pour une veillée ou ce­lui de se blot­tir bien au chaud près du poêle à bois Royal Bé­lan­ger de 1909, en­tiè­re­ment res­tau­ré.

Elle nous fait tour­ner la tête, cette mai­son d’un bleu tur­quoise comme la mer, avec sa toi­ture en bar­deaux de cèdres (2014) sur la­quelle re­pose une échelle grim­pant jus­qu’à la che­mi­née en pierre, sa ga­le­rie en fa­çade, ses portes et fe­nêtres en bois fa­bri­quées par un ébé­niste, son grand ter­rain bor­dé par des champs, puis son ga­rage as­sor­ti à la mai­son.

Re­tour dans le temps

Dès qu’on y entre, on a l’im­pres­sion d’ar­ri­ver chez la pa­ren­té, pour don­ner un coup de main lors de la mise en conserve automnale ou à l’oc­ca­sion du temps des fêtes. Cette convi­via­li­té, cette cha­leur se dé­gagent en­core des murs de la pro­prié­té cons­truite pièce sur pièce.

Juste de­vant nous, un es­pace de ran­ge­ment lo­geait au­tre­fois le membre de la fa­mille qui al­lait chauf­fer le poêle pour la nuit. Là où se trou­vait éga­le­ment le banc du quê­teux. À gauche se dé­ploie la chambre prin­ci­pale, mais com­men­çons plu­tôt de l’autre cô­té.

Le plai­sir de se ras­sem­bler

À droite, le sa­lon d’un rose an­cien, avec son plan­cher en bois d’ori­gine, son pla­fond à cais­sons, ses

élé­gantes mou­lures et ses fe­nêtres à cré­mone s’ou­vrant sur la ga­le­rie, in­cite à s’y réunir en fa­mille, pour le simple bon­heur d’être en­semble. Der­rière le fau­teuil, une ou­ver­ture dans le mur de planches laisse tra­ver­ser la cha­leur du poêle à bois, qui monte en­suite à l’étage par une grille.

La cui­sine et la salle à man­ger amé­na­gées près de ce ru­ti­lant Royal Bé­lan­ger, per­mettent d’ima­gi­ner les veillées qui s’y sont cer­tai­ne­ment te­nues au­tre­fois et donnent le goût d’en or­ga­ni­ser ! Cet es­pace dé­cloi­son­né per­met de réunir toute la pa­ren­té au­tour d’une grande table, sous le pla­fond à cais­sons per­cé par les lu­mi­naires en­cas­trés. Il suf­fit en­suite de la dé­pla­cer près de l’es­ca­lier pour dan­ser sur le plan­cher en bois. La cui­sine ar­bore de belles ar­moires en pin, une plaque chauf­fante, un four en­cas­tré, un dos­se­ret en cé­ra­mique, un comp­toir en stra­ti­fié, ain­si qu’un îlot amo­vible. Pra­tique ! Un por­tique mène jus­qu’à la ter­rasse ex­té­rieure puis à la cour.

Chambre prin­ci­pale au rez-de-chaus­sée

Le rez-de-chaus­sée ras­semble éga­le­ment la salle de lavage qui com­mu­nique avec la salle de bain, puis avec la chambre prin­ci­pale. Le plan­cher en bois et le pla­fond à cais­sons se pour­suivent dans toutes ces pièces. La salle de bain com­prend un meuble-la­va­bo fa­bri­qué par un ébé­niste, ain­si qu’une douche en coin. La très grande chambre éclai­rée par trois fe­nêtres, pour sa part, pour­rait ac­cueillir fa­ci­le­ment deux très grands lits, en plus de quelques ar­moires et com­modes, en rai­son de l’ab­sence de garde-robe.

Sous le toit

Re­tour­nons à la salle à man­ger pour gra­vir l’es­ca­lier de bois ar­ron­di, dont les marches creuses au mi­lieu pré­servent le sou­ve­nir de tous les ha­bi­tants qui ont vé­cu ici. Celles-ci mènent à l’étage, sous le toit en man­sarde et sa char­pente ap­pa­rente, où une pièce ou­verte est amé­na­gée au­tour de la che­mi­née. Re­mar­quez le garde en fer for­gé, il est su­blime !

Cinq chambres prennent place à l’étage, dont deux sur les mez­za­nines. On re­trouve éga­le­ment une salle de bain com­plète avec un bain-douche. Ima­gi­nez des jeunes prendre pos­ses­sion des lieux… Ce se­rait cer­tai­ne­ment la fête ici aus­si !

La vi­site se ter­mine au sous-sol, entre les larges fon­da­tions en pierre, où se trouvent no­tam­ment un an­cien puits en­core en fonc­tion, un pe­tit ate­lier, de l’es­pace d’en­tre­po­sage pour le bois, les sys­tèmes de chauf­fage à l’huile et au bois, un évier, ain­si qu’une sor­tie vers la cour. Bien utile lors­qu’il est temps de ren­trer le bois de chauf­fage par exemple.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.