Moins de nou­veaux prêts hy­po­thé­caires

La Société canadienne d’hy­po­thèques et de logement (SCHL) a ana­ly­sé dif­fé­rents types de nou­veaux prêts hy­po­thé­caires. Il en res­sort que le nombre de nou­veaux prêts hy­po­thé­caires a lé­gè­re­ment bais­sé au pays en 2017.

Le Journal de Quebec - Immo - - LA MAISON DE LA SEMAINE - Pa­mé­la EGAN

Pour ef­fec­tuer son ana­lyse, la SCHL a ré­par­ti les prêts se­lon cinq ca­té­go­ries : nou­veaux pro­prié­taires, ache­teurs dé­jà pro­prié­taires, re­fi­nan­ce­ments, re­nou­vel­le­ment au­près d’un autre prê­teur, et en­fin, plu­sieurs prêts hy­po­thé­caires, c’est-àdire les consom­ma­teurs ayant plu­sieurs prêts hy­po­thé­caires à leur dos­sier de cré­dit. L’or­ga­nisme pré­cise que les re­nou­vel­le­ments au­près du même prê­teur ne sont gé­né­ra­le­ment pas sai­sis dans les don­nées puisque les dates d’ou­ver­ture ne changent pas dans le dos­sier de cré­dit, ce qui fait qu’ils ne sont pas vus comme de nou­veaux prêts.

Nombre de nou­veaux prêts

La SCHL rap­porte que se­lon les don­nées four­nies par Equi­fax Ca­na­da, 959 074 nou­veaux prêts hy­po­thé­caires ont été oc­troyés en 2017, ce qui re­pré­sente une baisse de 6,5 % en com­pa­rai­son d’un an plus tôt. Seule la ca­té­go­rie des dé­ten­teurs de plu­sieurs prêts hy­po­thé­caires a connu une hausse, alors que toutes les autres ca­té­go­ries ont ren­con­tré une di­mi­nu­tion d’une an­née à l’autre.

« Le ra­len­tis­se­ment de l’ac­ti­vi­té d’oc­troi de prêts hy­po­thé­caires a été par­ti­cu­liè­re­ment mar­qué chez les pro­prié­taires re­nou­ve­lant leur prêt au­près d’un autre prê­teur. En ef­fet, nous avons es­ti­mé que 134 258 prêts avaient été ac­cor­dés à des pro­prié­taires-oc­cu­pants re­nou­ve­lant leur prêt au­près d’un autre prê­teur. Il s’agit d’une baisse de 17,4 % par rap­port à 2016 », fait re­mar­quer la SCHL.

La ca­té­go­rie des re­fi­nan­ce­ments a pour sa part flé­chi de 8,3 % en 2017 par rap­port à 2016. « La di­mi­nu­tion de l’ac­ti­vi­té de re­fi­nan­ce­ment pour­rait in­di­quer qu’il y a moins de pro­prié­taires-oc­cu­pants dé­si­reux d’uti­li­ser la va­leur de leur pro­prié­té pour contrac­ter un prêt. Ce­la concorde avec un ra­len­tis­se­ment de la pro­gres­sion des prix des mai­sons dans cer­tains grands mar­chés », avance l’or­ga­nisme.

Quant à la ca­té­go­rie des nou­veaux pro­prié­taires, le nombre de prêts a di­mi­nué de 5 %, alors que la ca­té­go­rie des ache­teurs dé­jà pro­prié­taires a ré­gres­sé de 5,4 %. La SCHL ex­plique que ces deux groupes ré­agissent da­van­tage aux condi­tions de mar­ché étant don­né qu’ils en­globent l’ac­ti­vi­té liée aux ventes de pro­prié­tés, qui ont elles aus­si bais­sé. En­semble, ces deux ca­té­go­ries re­pré­sentent en­vi­ron la moi­tié des nou­veaux prêts ac­cor­dés en 2017 (40,3 % pour les nou­veaux pro­prié­taires et 9,6 % pour les ache­teurs dé­jà pro­prié­taires). L’or­ga­nisme ajoute que les nou­velles règles hy­po­thé­caires mises en place en 2016 pour­raient ex­pli­quer la di­mi­nu­tion ob­ser­vée dans la ca­té­go­rie des nou­veaux pro­prié­taires.

Dif­fé­rences géo­gra­phiques

Se­lon l’ana­lyse de la SCHL, les baisses les plus mar­quées de prêts ac­cor­dés aux nou­veaux pro­prié­taires ont été re­cen­sées à Van­cou­ver et à To­ron­to. Ces deux mar­chés sont par ailleurs les mar­chés où les prix sont les plus éle­vés du pays. « Les nou­velles taxes vi­sant à ré­duire l’ac­ti­vi­té spé­cu­la­tive sur le mar­ché de l’ha­bi­ta­tion pour­raient avoir cau­sé ce ra­len­tis­se­ment […] parce que les ventes ont chu­té après l’en­trée en vi­gueur des taxes », sup­pose l’or­ga­nisme.

Les ré­gions mé­tro­po­li­taines de re­cen­se­ment (RMR) de Cal­ga­ry et Ed­mon­ton ont éga­le­ment connu d’im­por­tantes di­mi­nu­tions, et ce, dans toutes les ca­té­go­ries de nou­veaux prêts hy­po­thé­caires. « La de­mande de lo­ge­ments a conti­nué de ra­len­tir en rai­son des dif­fi­cul­tés dans le sec­teur de l’éner­gie », jus­ti­fie la SCHL. À l’échelle na­tio­nale, c’est la ca­té­go­rie des re­nou­vel­le­ments au­près d’un autre prê­teur qui a en­re­gis­tré la plus forte di­mi­nu­tion. Une fois de plus, Van­cou­ver et To­ron­to ont ren­con­tré une baisse plus mar­quée qu’ailleurs avec un re­cul de 33,3 % et 25,7 % res­pec­ti­ve­ment. La plu­part des grandes RMR ont éga­le­ment connu une baisse. Ain­si, le nombre de re­nou­vel­le­ments au­près d’un autre prê­teur ont ré­gres­sé de 25,6 % à Cal­ga­ry, de 23,9 % à Ot­ta­wa-ga­ti­neau, de 21,3 % à Ha­li­fax et de 15,95 % à Mon­tréal.

Dans la ca­té­go­rie des ache­teurs dé­jà pro­prié­taires, la SCHL a consta­té une di­mi­nu­tion de 21,7 % à Van­cou­ver et de 17 % à To­ron­to. Cette ca­té­go­rie est tou­te­fois res­tée re­la­ti­ve­ment in­chan­gée dans le reste du Ca­na­da. « Les di­mi­nu­tions ob­ser­vées à Van­cou­ver et à To­ron­to pour­raient donc être at­tri­buables aux pro­blèmes d’abor­da­bi­li­té que connaissent ces deux villes. Les pro­prié­taires ont peut-être pré­fé­ré de­meu­rer dans leur pro­prié­té par crainte d’avoir de la dif­fi­cul­té à trou­ver une nou­velle pro­prié­té res­pec­tant leur bud­get, ou à vendre leur pro­prié­té ac­tuelle au prix sou­hai­té » avance la SCHL.

En­fin, le nombre de dé­ten­teurs de plu­sieurs prêts hy­po­thé­caires a bais­sé dans cer­taines RMR. C’est no­tam­ment le cas à Van­cou­ver, Cal­ga­ry, Ed­mon­ton, Ot­ta­wa-ga­ti­neau, Qué­bec et Ha­li­fax. « Ce­la pour­rait in­di­quer que les nou­velles règles hy­po­thé­caires en­trées en vi­gueur en 2016 ont ré­duit la ca­pa­ci­té des consom­ma­teurs à fi­nan­cer un deuxième ou troi­sième prêt hy­po­thé­caire dans ces RMR », es­time la SCHL.

La SCHL rap­porte que se­lon les don­nées four­nies par Equi­fax Ca­na­da, 959 074 nou­veaux prêts hy­po­thé­caires ont été oc­troyés en 2017, ce qui re­pré­sente une baisse de 6,5 % en com­pa­rai­son d’un an plus tôt.Cré­dit : Can Stock Pho­to / press­mas­ter

À l’échelle na­tio­nale, c’est la ca­té­go­rie des re­nou­vel­le­ments au­près d’un autre prê­teur qui a en­re­gis­tré la plus forte di­mi­nu­tion en 2017 en com­pa­rai­son de 2016.Cré­dit : Can Stock Pho­to / ka­renr

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.