Une porte de ga­rage qui a du style !

La porte de ga­rage n’est pas seule­ment pra­tique : elle doit aus­si être es­thé­tique et bien s’agen­cer avec la porte d’en­trée et le re­vê­te­ment de la mai­son. Pe­tits conseils pour réus­sir votre belle ins­tal­la­tion !

Le Journal de Quebec - Immo - - LA MAISON DE LA SEMAINE - Na­dia BER­GE­RON

De­puis quelques an­nées, il y a une ten­dance au Qué­bec concer­nant les styles de mai­sons contem­po­raines, comme le sou­ligne Jean-fran­çois Mo­rin, conseiller en mar­ke­ting chez Ga­ra­ga. « On re­marque comme fi­ni­tion ex­té­rieure du lam­bris de bois avec, par exemple, de la pierre ou une imi­ta­tion ain­si que de grandes fe­nêtres », di­til. Pour bien har­mo­ni­ser la porte de ga­rage avec ce genre de ré­si­dence, il n’est pas rare de voir des teintes de noir, brun mo­ka ou noyer cho­co­la­té, no­tam­ment. Les cou­leurs terre sont très po­pu­laires dans les nou­velles pro­prié­tés, tan­dis que la porte blanche conven­tion­nelle de­meure une co­lo­ra­tion passe-par­tout très ap­pré­ciée dans la ré­no­va­tion.

En acier

En gé­né­ral, les gens re­cherchent le look d’une porte de ga­rage en bois, mais avec le moins d’en­tre­tien pos­sible. L’en­tre­prise Ga­ra­ga offre jus­te­ment un re­vê­te­ment en acier, ro­buste et étanche, qui imite le bois à la per­fec­tion ! Une mousse de po­ly­uré­thane est in­jec­tée à l’in­té­rieur et on com­plète le de­si­gn avec des pein­tures cuites à base de po­ly­es­ter. « Le fac­teur de ré­sis­tance ther­mique est éle­vé. Nous avons donc une ex­cel­lente iso­la­tion », ex­plique M. Mo­rin. Il ajoute qu’on voit très peu de portes en bois au Qué­bec, sauf dans le très haut de gamme. Se­lon ses cal­culs, une porte en acier Ga­ra­ga, dans les dif­fé­rents mo­dèles pro­po­sés, re­vient en­vi­ron à 1000 $. Pour la même di­men­sion, en bois dans un fi­ni aca­jou ou en chêne par exemple, le prix risque de coû­ter deux à trois fois plus cher… De plus, vous n’avez même plus à vous sou­cier de la dé­co­lo­ra­tion des cou­leurs plus fon­cées. Pour un mon­tant ad­di­tion­nel, vous pou­vez avoir une pein­ture ré­flec­tive qui a pour but de faire di­mi­nuer le taux de cap­ta­tion des rayons so­laires.

Di­men­sions et fe­nêtres

Les di­men­sions sont très va­riables, mais le stan­dard mi­ni­mum est de 9 pieds de lar­geur par une hau­teur de 7 pieds. « On pour­rait même al­ler jus­qu’à 20 pieds de lar­geur et on voit de plus en plus des portes de 8 pieds de hau­teur », si­gnale M. Mo­rin. Les gens choi­sissent leur porte en fonc­tion du style de la mai­son, mais aus­si se­lon leur goût et leur bud­get. Cer­tains vont faire ajou­ter des vitres dans la par­tie su­pé­rieure de la porte. Le ré­sul­tat est très es­thé­tique et aus­si pra­tique si vous n’avez pas de fe­nêtres sur les murs. Elles vous per­mettent ain­si de bé­né­fi­cier de la lu­mière na­tu­relle lorsque vous êtes à l’in­té­rieur de votre ga­rage. Il s’agit aus­si d’une ques­tion de sé­cu­ri­té et d’in­ti­mi­té : puis­qu’elles sont si­tuées en hau­teur, les pas­sants ne peuvent pas voir à l’in­té­rieur à moins de me­su­rer plus de 6 pieds !

Ouvre-porte élec­trique

La plu­part des gens ont des portes de ga­rage qui fonc­tionnent de ma­nière élec­trique. Le sys­tème ma­nuel est sou­vent des­ti­né au ga­rage si­tué en ar­rière-cour et qui n’est pas rat­ta­ché à la mai­son. Dans le cas d’une ré­no­va­tion, vous pou­vez chan­ger seule­ment la porte et conser­ver votre dis­po­si­tif d’ou­ver­ture élec­trique dé­jà en place s’il est en­core en bon état. Il suf­fit de re­bran­cher la nou­velle porte sur le même mé­ca­nisme. Il existe di­vers mo­dèles d’ou­vre­porte sur le mar­ché, comme ceux à en­traî­ne­ment à chaîne ou à cour­roie. Le sys­tème à chaîne est très po­pu­laire et éco­no­mique, mais il est un peu plus bruyant que le mo­dèle avec une cour­roie de ca­ou­tchouc. Peu im­porte le style choi­si, vous pou­vez éga­le­ment pro­gram­mer l’ou­ver­ture élec­trique à l’aide de votre té­lé­phone in­tel­li­gent, votre ta­blette ou votre or­di­na­teur.

En­tre­tien

Idéa­le­ment, M. Mo­rin conseille de faire un sur­vol de votre ins­tal­la- tion deux fois par an­née. Vé­ri­fiez bien les pièces de l’ouvre-porte afin d’évi­ter no­tam­ment un dé­ba­lan­ce­ment du sys­tème de res­sort. Pour op­ti­mi­ser et fa­ci­li­ter le net­toyage de la porte, n’uti­li­sez pas de la­veuse à pres­sion. Un jet vrai­ment trop puis­sant pour­rait abî­mer la pein­ture ou même dé­for­mer la sur­face. Un peu d’eau avec le boyau d’ar­ro­sage et un sa­von pour la­ver la voi­ture se­ront suf­fi­sants pour re­don­ner un bel éclat à votre porte.

La pose se fait en en­vi­ron trois ou quatre heures seule­ment. S’il s’agit d’une ré­no­va­tion, as­su­rez-vous de bien vi­der votre ga­rage pour ne pas qu’il soit em­bour­bé du­rant les tra­vaux de rem­pla­ce­ment. Une fois bien po­sée et bien en­tre­te­nue, votre porte de ga­rage de­vrait du­rer des an­nées !

La porte de ga­rage en acier imite la belle fi­ni­tion du bois et elle s’agence par­fai­te­ment bien avec votre mai­son. Cré­dits : Courtoisie Ga­ra­ga

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.