Qui pren­dra soin de votre mai­son pen­dant votre ab­sence du­rant les va­cances des Fêtes ?

Pen­dant la pé­riode des Fêtes, vous par­ti­rez peut-être en voyage sous le so­leil ou vous se­rez ap­pe­lés à vi­si­ter pa­rents et amis ha­bi­tant loin de chez vous.

Le Journal de Quebec - Immo - - LA MAISON DE LA SEMAINE - Pa­mé­la EGAN Col­la­bo­ra­tion spé­ciale

Ce fai­sant, vous quit­te­rez votre de­meure pour plu­sieurs jours, voire quelques se­maines. Que se pas­se­ra-t-il avec votre mai­son pen­dant tout ce temps ? Voi­ci quelques me­sures pré­ven­tives pour pro­té­ger votre de­meure pen­dant votre ab­sence.

Avant de par­tir, vous de­vez vous pré­pa­rer. Vous de­vez donc pré­voir votre ab­sence pro­lon­gée afin de pré­ve­nir le vol et le van­da­lisme. Se­lon les re­com­man­da­tions de Caa-qué­bec, il est im­por­tant d’in­for­mer votre as­su­reur des dates aux­quelles vous se­rez à l’ex­té­rieur de votre ré­si­dence si cette der­nière de­meure in­oc­cu­pée plus de 30 jours consé­cu­tifs.

Un gar­dien at­ti­tré

La pre­mière chose à faire : trou­ver un gar­dien at­ti­tré qui pren­dra soin de votre pro­prié­té. Ain­si, de­man­dez à une per­sonne de confiance de vi­si­ter votre de­meure tous les 4-5 jours, de sorte qu’elle s’as­sure que tout va bien. Pré­ci­sez-lui votre date de dé­part et de re­tour, et in­di­quez-lui éga­le­ment le nu­mé­ro de té­lé­phone où elle peut vous joindre en cas d’ur­gence. Pen­sez éga­le­ment à lui ex­pli­quer clai­re­ment ce que vous sou­hai­tez qu’elle fasse pen­dant votre ab­sence.

Cette même per­sonne peut pro­fi­ter de sa tour­née pour ra­mas­ser le cour­rier, les jour­naux et les cir­cu- laires. Pour le cour­rier, vous pou­vez aus­si de­man­der à Postes Ca­na­da de le re­te­nir, his­toire que votre boîte aux lettres ne dé­borde pas pen­dant votre ab­sence. Quant aux jour­naux, vous pou­vez faire sus­pendre de ma­nière tem­po­raire vos abon­ne­ments, à moins que vous ayez dé­jà mo­di­fié vos ha­bi­tudes pour des abon­ne­ments vir­tuels !

Pour évi­ter que la neige s’ac­cu­mule, ce qui pour­rait don­ner l’im­pres­sion que votre mai­son est lais­sée à elle-même, de­man­dez à quel­qu’un de dé­nei­ger l’en­trée et le sta­tion­ne­ment. De plus, si vous le pou­vez, lais­sez un vé­hi­cule dans l’en­trée et de­man­dez à votre gar­dien de le dé­pla­cer de temps en temps. Pour dis­sua­der les in­trus, votre mai­son doit avoir l’air ha­bi­tée en tout temps. Un éclai­rage in­té­rieur et ex­té­rieur mu­ni d’une mi­nu­te­rie pro­gram­mable joue­ra en votre fa­veur. « Une mi­nu­te­rie élec­tro­nique à pro­grammes mul­tiples per­met d’éta­blir des pé­riodes d’éclai­rage va­riables sur une sé­quence de sept jours. Pen­sez à la mu­nir d’une pile fonc­tion­nelle pour qu’elle ne perde pas sa pro­gram­ma­tion en cas de panne de cou­rant », sug­gère Caa-qué­bec.

Di­verses pré­cau­tions

Comme votre mai­son se­ra in­ha­bi­tée pour une longue pé­riode, le Bu­reau d’as­su­rance du Ca­na­da (BAC) conseille de lais­ser le chauf­fage à une tem­pé­ra­ture rai­son­nable en tout temps pen­dant les mois d’hi­ver. De cette fa­çon, vous évi­te­rez bien des dom­mages cau­sés par le gel. De même, mieux vaut cou­per l’eau et vi­dan­ger com­plè­te­ment les tuyaux, car si ces der- niers éclatent, les dé­gâts d’eau peuvent coû­ter cher. Si vous pos­sé­dez un sys­tème d’alarme, pre­nez le temps de mon­trer à votre gar­dien com­ment l’ac­ti­ver et le désac­ti­ver à l’aide d’un code d’ac­cès tem­po­raire que vous lui au­rez don­né. Et c’est en­core mieux si votre sys­tème d’alarme est re­lié à une cen­trale de té­lé­sur­veillance.

Dans ce cas, vous de­vez trans­mettre à l’en­tre­prise le nom et les co­or­don­nées de cette per­sonne de confiance afin que la cen­trale puisse la contac­ter en cas d’ur­gence. Caa-qué­bec pré­cise tou­te­fois que vous n’avez pas à in­for­mer la cen­trale de votre ab­sence.

Par me­sure pré­ven­tive, ran­gez les ob­jets de va­leur, les do­cu­ments im­por­tants et les clés sup­plé­men­taires dans un cof­fret de sû­re­té. Bien en­ten­du, vous de­vez ver­rouiller toutes les portes et les fe­nêtres avant de quit­ter votre de­meure. Pen­sez à ins­tal­ler une barre de sé­cu­ri­té ou un bâ­ton en bois dans la glis­sière du bas des portes et fe­nêtres cou­lis­santes. Ce pe­tit geste simple peut évi­ter bien des tra­cas.

Vous se­rez peut-être ten­té de mo­di­fier le mes­sage d’ac­cueil de votre sys­tème de mes­sa­ge­rie vo­cale, mais de grâce, n’y suc­com­bez pas et n’in­di­quez sur­tout pas votre pé­riode d’ab­sence ! Par me­sure de sé­cu­ri­té, évi­tez aus­si d’an­non­cer votre ab­sence par écrit sur les ré­seaux so­ciaux.

Une fois que tout se­ra en ordre, il ne vous res­te­ra plus qu’à char­ger dis­crè­te­ment les ba­gages dans votre voi­ture. Joyeuses Fêtes !

À l’ap­proche de la pé­riode des Fêtes, vous de­vez prendre quelques me­sures pré­ven­tives afin de pro­té­ger votre de­meure pen­dant votre ab­sence.Cré­dit : Can Stock Pho­to / nia­lat

De­man­dez à quel­qu’un de dé­nei­ger l’en­trée et le sta­tion­ne­ment. De cette fa­çon, votre ré­si­dence n’au­ra pas l’air lais­sée à elle-même.Cré­dit : Can Stock Pho­to / Ele­na­the­wise

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.