GAINS­BOURG au fe­mi­nin

Serge Gains­bourg nous a quit­tés il y a 20 ans. Afin de sou­li­gner l’an­ni­ver­saire de sa dis­pa­ri­tion, mais sur­tout, en vue de lui rendre un hom­mage qui sort de l’or­di­naire, les Fran­coFo­lies de Montréal pré­sen­te­ront, le 15 juin, au Théâtre Mai­son­neuve de la P

Le Journal de Quebec - Weekend - - MUSIQUE - Va­nes­sa Gui­mond

Laurent Saul­nier, vice-pré­sident à la pro­gram­ma­tion des Fran­coFo­lies, a long­temps hé­si­té avant de se lan­cer dans un hom­mage à Serge Gains­bourg, un ar­tiste qui a ré­vo­lu­tion­né l’uni­vers de la chan­son fran­co­phone.

« Il y a eu tel­le­ment d’hom­mages qui ont été faits avec, gros­so mo­do, les mêmes 40 chan­sons, que c’était im­por­tant pour moi de re­vi­si­ter Gains­bourg au­tre­ment, au­tant dans le ré­per­toire que dans la fa­çon d’ar­ran­ger ce ré­per­toire-là, a af­fir­mé Laurent Saul­nier. C’est dur d’être ori­gi­nal avec Gains­bourg, parce qu’il a, lui-même, tout fait. »

C’est lors­qu’il a eu l’idée de se concen­trer sur le ta­lent d’au­teur-com­po­si­teur de l’ar­tiste que Laurent Saul­nier a mis le doigt sur le concept qui al­lait per­mettre la te­nue de cet hom­mage in­ti­tu­lé Ini­tiales S.G..

« Le flash que j’ai eu, c’est ce­lui de me concen­trer, par­ti­cu­liè­re­ment, sur les chan­sons qu’il a com­po­sées pour des femmes, des chan­teuses et des co­mé­diennes, a-t-il ra­con­té. Juste avec cette idée, nous avons réa­li­sé que nous avions un cor­pus as­sez in­té­res­sant pour faire un spec­tacle en­tier. »

PAS­SER LE FLAM­BEAU

À par­tir de ce mo­ment, Laurent Saul­nier a im­mé­dia­te­ment confié son idée à Pierre La­pointe, qui agit à titre de di­rec­teur ar­tis­tique du spec­tacle.

« Je ne vou­lais pas que ce soit un spec­tacle hom­mage comme nous avons l’ha­bi­tude de les faire, aux Fran­coFo­lies. Je cher­chais donc quel­qu’un qui n’avait ja­mais tra­vaillé sur ce genre de pro­jet pour nous. Il fal­lait aus­si trou­ver quel­qu’un qui était prêt à tra­vailler avec des jeunes chan­teuses, qui avait une sen­si­bi­li­té très mo­derne, a ex­pli­qué Laurent Saul­nier. Pierre a toutes ces qua­li­tés. En plus, j’ai dé­jà tra­vaillé avec lui sur plein de pro­jets, et je dois ad­mettre que j’avais en­vie de lui lan­cer un dé­fi cette an­née. »

LE NOYAU

Pierre La­pointe, pour qui Gains­bourg re­pré­sente « un es­prit en avance sur son temps qui a su sai­sir l’es­sence d’une époque et la pro­je­ter vers l’ave­nir », a tout de suite adhé­ré aux idées de Laurent Saul­nier.

En­semble, ils ont choi­si les in­ter­prètes qui al­laient don­ner vie aux chan­sons du lé­gen­daire ar­tiste sur scène.

« Tout ce qui m’im­por­tait, c’était de trou­ver des femmes qui ont une per­son­na­li­té forte, do­tées d’un cha­risme cer­tain. Je ne les ai pas né­ces­sai­re­ment choi­sies pour leurs voix ou pour la po­pu­la­ri­té qu’elles ont », a ex­pli­qué Pierre La­pointe.

Ain­si, Cla­ra Fu­rey, Béa­trice Bo­ni­fas­si, Fran­nie et Fab, du groupe Ran­dom Re­cipe, Mo­nia Cho­kri et Arielle Dom­basle se­ront les in­ter­prètes de cette soi­rée lors de la­quelle elles in­ter­pré­te­ront en­vi­ron six chan­sons cha­cune.

« Nous sommes ar­ri­vés à ce noyau très ra­pi­de­ment, a dé­cla­ré Laurent Saul­nier. Chose cer­taine, nous de­vions im­pli­quer au moins une in­ter­prète fran­çaise et une ac­trice, d’où la pré­sence d’Arielle Dom­basle et de Mo­nia Cho­kri. »

RÉ­PER­TOIRE VA­RIÉ

Même si elles ont re­çu quelques sug­ges­tions, Pierre La­pointe pré­cise tout de même que les chan­teuses ont eu leur mot à dire quant aux chan­sons qu’elles al­laient in­ter­pré­ter.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.